25 novembre (ancien calendrier) / 8 décembre (nouveau)

Carême de la Nativité – dispense de poisson

Clôture de la fête de la Présentation au Temple de la Très-Sainte Mère de Dieu et toujours vierge Marie (jusqu’au 25 Novembre). Saint Clément, pape de Rome, martyr (101) ; saint Pierre, archevêque d’Alexandrie, martyr (311) ; saint Pierre, le silencieux (vers 429) ; saint Maurin, martyr, évangélisateur de la campagne agenaise (VIème s.) ; saint Réol, évêque de Reims (698) ; saints néo-martyrs de Russie : Madeleine (Zabeline), moniale (1931), Séraphim, archevêque de Smolensk, Grégoire (Voïnov), Jean (Vladimirsky), Basile (Pariisky), Côme (Korotikh), Jean (Tarasov), Syméon (Afonkine), Hilarion (Soloviev), Yaroslav (Savitzky), Alexandre (Verchinsky), Jean (Yanouchev), Victor (Smirnov), André (Cherchnev), Barlaam (Popov), prêtres et Paul (Kouzovkov) (1937), Nicolas (Kopninsky) (1938).

Saint Clément, pape de Rome, martyr (101)

VIE DE SAINT CLÉMENT DE ROME
Notre saint Père Clément vécut à Rome sous les règnes successifs de Domitien (81), Nerva (98) et Trajan (117). On raconte qu’il était d’origine princière et que, encore tout jeune, il fut séparé de ses parents et de ses frères. Dès son adolescence, il montra un grand intérêt pour la recherche de la vérité et fréquenta les différentes écoles philosophiques qui étaient représentées dans la capitale ; mais il trouva leur enseignement vain et incapable d’assouvir sa soif d’absolu. Ayant appris que le Fils de Dieu s’était manifesté en Judée, il s’y rendit et rencontra saint Pierre, qui l’instruisit et fit de lui son collaborateur pour ses missions dans les villes de la côte syrienne et dans sa lutte contre Simon le Mage. Ayant fait preuve de son zèle pour la prédication de l’Évangile, il fut ordonné évêque de Rome (vers 91), à la suite de saint Lin et de saint Anaclet. Certains disent qu’il fut le premier évêque de Rome. Il n’y a pas là d’ailleurs vraiment contradiction, car à cette époque la dignité d’évêque n’était pas clairement distincte de celle d’Ancien (presbytre), si bien que Lin, Anaclet et Clément — tous les trois disciples des apôtres et les personnalités les plus marquantes de l’époque dans l’Église de Rome — ont pu occuper successivement ou périodiquement cette charge. Placé sur la chaire de l’Église, saint Clément se faisait le témoin de la prédication apostolique, et notamment de l’enseignement de saint Pierre : « Leur prédication résonnait à ses oreilles, leur tradition était encore devant ses yeux », écrit à son propos saint Irénée. Humble et doux, versé dans la connaissance des saintes Écritures aussi bien que dans la sagesse hellénique, il savait convaincre les juifs et les païens en leur parlant de l’infinie miséricorde de Dieu et du Royaume éternel promis à ceux qui embrasseront avec foi et espérance la voie du repentir. Il est l’auteur d’une célèbre Lettre à l’Église de Corinthe, autrefois insérée dans le corps des saintes Écritures. Dans cette lettre, il exhorte certains jeunes membres de la communauté corinthienne, qui s’étaient insurgés contre leurs anciens, à garder l’unité des membres du Corps du Christ en respectant la hiérarchie instituée par les Apôtres. Au cours de ses prédications, saint Clément réussit à convertir Théodora, la femme du préfet Sisinius, grand ami de l’empereur Nerva, et il amena Sisinius lui-même à demander le saint baptême, après l’avoir miraculeusement guéri d’une cécité provoquée par son impiété. Voyant cela et constatant les progrès du christianisme parmi les païens, le comte Puplius fit exiler Clément, sur l’ordre de l’empereur Trajan, dans la Chersonèse Taurique (Crimée), région inhospitalière située aux confins orientaux de l’Empire. Le saint évêque y trouva deux mille chrétiens condamnés aux travaux forcés dans les carrières de marbre. Il les consola dans leur affliction par la promesse des biens éternels et fit jaillir pour eux de l’eau dans le désert. Même là, sa parole convertissait les âmes païennes à la vérité, et l’on rapporte qu’en un an il fit bâtir soixante-quinze églises. Mais l’empereur envoya bientôt un gouverneur cruel pour mettre fin à ces conversions massives. Celui-ci s’attaqua en premier lieu à saint Clément. Après l’avoir fait torturer, il lui fit attacher une ancre au cou et ordonna de le jeter dans la mer Noire, de manière à ce que les fidèles ne pussent retrouver son corps pour le vénérer (vers 97). Toutefois, Dieu ne laissa pas le troupeau spirituel du saint complètement orphelin. Il écouta ses supplications et fit se retirer la mer miraculeusement, de sorte que les chrétiens purent découvrir le corps de leur saint pasteur gisant à plus de trois cents mètres du rivage. Depuis lors, chaque année, au jour de sa dormition, la mer se retirait, afin de permettre la vénération de ses saintes reliques. Bien longtemps après, en 860, l’apôtre des Slaves, saint Cyrille [11 mai], fut envoyé par le patriarche de Constantinople, saint Photios, en Chersonèse, pour y baptiser les populations slaves. Il retrouva alors les reliques de saint Clément et en rapporta une partie à Byzance. Par la suite, il fut chargé de transmettre ces saintes reliques au pape Hadrien II, à Rome. Ce lien créé avec l’un des premiers évêques de Rome sera d’une grande importance pour la piété russe et manifestera son enracinement dans la tradition apostolique.

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire de la fête de l’Entrée au temple, ton 4

C’est aujourd’hui la préface de la bienveillance de Dieu et l’annonce du salut des hommes. Dans le temple de Dieu, la Vierge se montre clairement et d’avance, elle annonce le Christ à tous. Et nous, chantons-lui  d’une voix forte : Réjouis-toi, accomplissement de l’économie du Créateur.

Tropaire du hiéromartyr Clément, pape de Rome, ton 4

Toi qui étonnas les confins de l’univers par les miracles que tu effectuas par la Puissance de Dieu, ô saint martyr, et qui faisais se retirer surnaturellement la mer le jour de ta vénérable mémoire pour ceux qui accouraient à ton église créée par Dieu et à tes reliques miraculeuses, et, après leur venue, faisais que la mer revienne en un seul flot, admirable Clément, prie le Christ Dieu de sauver nos âmes.

Kondakion du hiéromartyr Clément, pape de Rome, ton 2

Tu t’es manifesté comme le cep sacré de la Vigne divine, épanchant la douceur de la sagesse par tes prières, ô très-vénérable, aussi nous t’offrons un chant spirituel, tissé comme la pourpre, saint Clément, sauve tes serviteurs.

Kondakion de la fête de l’Entrée au temple, ton 4

Le temple très-pur du Sauveur, la très précieuse Chambre nuptiale et Vierge, le Trésor sacré de la gloire de Dieu, est conduite en ce jour dans la maison du Seigneur, introduisant avec elle la grâce de l’Esprit divin ; les anges de Dieu proclament : « Voici le tabernacle céleste ».

ÉPITRE DU JOUR

I Tim. III, 1-13

Timothée, mon enfant, cette parole est certaine : Si quelqu’un aspire à la charge d’évêque, il désire une œuvre excellente. Il faut donc que l’évêque soit irréprochable, mari d’une seule femme, sobre, modéré, réglé dans sa conduite, hospitalier, propre à l’enseignement. Il faut qu’il ne soit ni adonné au vin, ni violent, mais indulgent, pacifique, désintéressé. Il faut qu’il dirige bien sa propre maison, et qu’il tienne ses enfants dans la soumission et dans une parfaite honnêteté ; car si quelqu’un ne sait pas diriger sa propre maison, comment prendra-t-il soin de l’Église de Dieu ? Il ne faut pas qu’il soit un nouveau converti, de peur qu’enflé d’orgueil il ne tombe sous le jugement du diable. Il faut aussi qu’il reçoive un bon témoignage de ceux du dehors, afin de ne pas tomber dans l’opprobre et dans les pièges du diable. Les diacres aussi doivent être honnêtes, éloignés de la duplicité, des excès du vin, d’un gain sordide, conservant le mystère de la foi dans une conscience pure. Qu’on les éprouve d’abord, et qu’ils exercent ensuite leur ministère, s’ils sont sans reproche. Les femmes, de même, doivent être honnêtes, non médisantes, sobres, fidèles en toutes choses. Les diacres doivent être maris d’une seule femme, et diriger bien leurs enfants et leurs propres maisons ; car ceux qui remplissent convenablement leur ministère s’acquièrent un rang honorable, et une grande assurance dans la foi en Jésus Christ.

ÉVANGILE DU JOUR

Lc XVIII,31-34

Jésus prit les douze auprès de lui, et leur dit : Voici, nous montons à Jérusalem, et tout ce qui a été écrit par les prophètes au sujet du Fils l’homme s’accomplira. Car il sera livré aux païens ; on se moquera de lui, on l’outragera, on crachera sur lui, et, après l’avoir battu de verges, on le fera mourir ; et le troisième jour il ressuscitera. Mais ils ne comprirent rien à cela ; c’était pour eux un langage caché, des paroles dont ils ne saisissaient pas le sens.

À propos de l'auteur

Photo of author

Jivko Panev

Jivko Panev, cofondateur et journaliste sur Orthodoxie.com. Producteur de l'émission 'Orthodoxie' sur France 2 et journaliste.
Lire tous les articles par Jivko Panev

Articles similaires

31 janvier

31 janvierSaints Cyr et Jean, anargyres, martyrs à Alexandrie avec sainte Athanasie et ses filles, saintes Théodotie, Théoctiste et Eudoxie (311) ; saints Victorin, Victor, Nicéphore, Claude, Diodore, Sérapion et Papias,…

30 janvier

Synaxe des saints Hiérarques Basile le Grand, Grégoire le Théologien et Jean Chrysostome ; saint Hippolyte de Rome, martyr avec ses compagnons saints Censorin et Sabin, sainte Chrysie, vierge, et…

29 janvier

33ème dimanche après la Pentecôte Dimanche de Zacchée Translation des reliques de saint Ignace le Théophore, évêque d’Antioche, martyr (107) ; saint Sarbèle et sainte Barbée, martyrs à Edesse (vers…

16 janvier (ancien calendrier)/29 janvier (nouveau)

33e dimanche après la Pentecôte Dimanche de Zacchée Vénération de la précieuse chaîne de l’apôtre Pierre ; saint Danacte, lecteur, martyr en Illyrie (IIème s.) ; Speusippe, Éleussippe, Méleussippe, et…

28 janvier

Saint Éphrem le Syrien (373) ; saint Pallade, ermite en Syrie (IVème s.) ; saint Jacques l’ascète, ermite en Palestine (VIème s.) ; saint Jean, abbé de Réomé, ermite dans…

27 janvier

Jour de jeûne Translation des reliques de saint Jean Chrysostome (en 438) ; saint Julien, premier évêque du Mans (vers 250) ; sainte Dévote, vierge et martyre, patronne de la…

26 janvier

Saint Xénophon, son épouse, sainte Marie, et leurs fils Arcade et Jean (VIème s.) ; saint Sévérien, évêque de Mende (IIIème s.) ; saints Ananias, prêtre, Pierre, gardien de prison et sept guerriers, martyrs (vers 300) ; saint Siméon l’Ancien, abbé en Syrie (vers 390) ;  sainte Paule veuve romaine, disciple de saint Jérôme  404) ; saint Ausile, évêque de Fréjus, martyr (Vème s.) ; saint Xénophon de Robéika (1262)

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Déjà connecté ? Veuillez cliquer ici pour rafraîchir la page.

Accueil

Articles populaires

Recension: Hiéromoine Grégoire du Mont-Athos, «La foi, la liturgie et la vie de l’Église orthodoxe. Une esquisse de catéchisme orthodoxe»

Ce catéchisme est particulièrement bienvenu pour les parents en attente, pour leurs enfants d’un catéchisme orthodoxe fiable, mais aussi pour un certain nombre d’adultes qui pour des raisons diverses, n’ont pas été ou ont été insuffisamment catéchisés.Présenté en 250 pages dans un beau volume relié, il est l’œuvre du hiéromoine Grégoire (Chatziemmanouil), qui après avoir été un certain temps second du monastère de Stavronikita, s’est retiré depuis plusieurs décennies dans

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Déjà connecté ? Veuillez cliquer ici pour rafraîchir la page.

Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères…”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky »

Vient de paraître: Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères… ”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky », Éditions des Syrtes, Genève, 2019, 493 p.Le Père Georges Florovsky (1893-1979), après quelques années d’enseignement à Prague et à Paris, fit la plus grande partie de sa carrière aux États Unis où il enseigna dans les plus prestigieuses universités (Harvard, Cambridge, Princeton…). Unissant une vaste érudition, un attachement profond à

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Déjà connecté ? Veuillez cliquer ici pour rafraîchir la page.

11 janvier (ancien calendrier) / 24 janvier (nouveau)

Après-fête de la Théophanie. Saint Théodose le Grand, le Cénobiarque (529) ; saint Michel de Klops (vers 1453-1456) ; saint Théodose d’Antioche (vers 412) ; saints nouveaux martyrs de Russie : Nicolas (Matsievsky), Théodore (Antinpine) et Vladimir (Fokine), prêtres (1919) ; Vladimir (Khirasko), confesseur, prêtre (1932). SAINT THÉODOSE LE CÉNOBIARQUE Saint Théodose, chef et pilote de ceux qui menaient la vie communautaire en Palestine (cénobiarque = « chef des cénobites

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Déjà connecté ? Veuillez cliquer ici pour rafraîchir la page.

24 janvier

Sainte Xénia de Rome (Vème s.) ; saint Babylas d’Antioche et ses disciples saints Timothée et Agapios, martyrs en Sicile (IIIème s.) ; Saint Savinien, martyr à Rilly, près de Troyes en Champagne (275) ; saint Macédonius, ermite syrien (vers 420) ; Saint Léobard, reclus à Marmoutier (593) ;  saint Bertran, abbé à saint Quentin (VIIème s.) ; saint Néophyte le Reclus de Chypre, ascète (XIIème s.) ; saint Gérasime de Perm

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Déjà connecté ? Veuillez cliquer ici pour rafraîchir la page.

Sa Béatitude le patriarche Jean X et le métropolite Antoine de Volokolamsk en visite à la représentation de l’Église orthodoxe russe à Damas

Le 21 janvier, Sa Béatitude le patriarche d’Antioche la Grande et de tout l’Orient Jean X et le métropolite Antoine de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, se sont rendus à la Représentation de l’Église orthodoxe russe à Damas. A l’église de la représentation, un office d’intercession a été célébré à Ignace le Théophore, saint patron de la paroisse. Plusieurs hiérarques du Patriarcat d’Antioche

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Déjà connecté ? Veuillez cliquer ici pour rafraîchir la page.

Le pape et patriarche d’Alexandrie Théodore II a rencontré au Vatican le pape François

Le communiqué suivant a été publié sur le site officiel du Patriarcat d’Alexandrie : « Le pape et patriarche d’Alexandrie et de toute l’Afrique Théodore II a rencontré, en visite officielle, le pape François, sur invitation de ce dernier. Dans le cadre de cette visite, le patriarche d’Alexandrie a rencontré, dans la matinée du 21 janvier 2023, le pape François, auquel il a présenté l’œuvre missionnaire et humanitaire multilatérale que développe l’ancien

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Déjà connecté ? Veuillez cliquer ici pour rafraîchir la page.

Le métropolite Tikhon (OCA) a participé avec d’autres évêques à la Marche pour la vie à Washington

Le vendredi 20 janvier 2023, le métropolite Tikhon, primat de l’Église orthodoxe en Amérique (OCA) accompagné d’autres hiérarques de la même Église, l’archevêque Nathanaël, l’archevêque Michel et l’évêque André, ainsi que d’autres évêques orthodoxes, prêtres, moines, séminaristes et fidèles de tout le pays ont participé à la Marche pour la vie à Washington. Les chrétiens orthodoxes se sont rassemblés pour condamner l’avortement et proclamer la sainteté de la vie. Alors

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Déjà connecté ? Veuillez cliquer ici pour rafraîchir la page.

10 janvier (ancien calendrier) / 23 janvier (nouveau)

Saint Grégoire, évêque de Nysse (395) ; sainte Floride, vierge, martyre à Dijon (vers 180) ; saint Dométien, évêque de Mélitène (601) ; saint Marcien, prêtre à Constantinople (Vème s.) ; sainte Théosébie, sœur de saint Grégoire de Nysse, diaconesse (385) ; saint Pétrone, évêque de Die (vers 463); sainte Sethride, vierge, abbesse à Faremoutier-en-Brie (vers 660) saint Paul d’Obnora (1429); saint Macaire de Pisma (XIVème s.) ; saint Antipas

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Déjà connecté ? Veuillez cliquer ici pour rafraîchir la page.

23 janvier

Saints Clément, évêque d’Ancyre et Agathange, martyrs (312) ; saint Mausime le Syrien, prêtre (IVème s.) ; saint Salaman le silencieux, ermite en Palestine (vers 400) ; saint Paulin le…

Patriarche Cyrille : « Toute volonté de détruire la Russie signifierait la fin du monde »

Le patriarche russe Cyrille a célébré la fête de la Théophanie dans la cathédrale de l’Épiphanie à Moscou jeudi dernier, où il a lancé un avertissement plutôt sévère dans son homélie : « Toute volonté de détruire la Russie signifiera la fin du monde ». Au début de son homélie pour la fête, le primat russe a souligné que « le sens de la fête est que la grâce de Dieu est apparue

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Déjà connecté ? Veuillez cliquer ici pour rafraîchir la page.

22 janvier

32e dimanche après la Pentecôte Saint Timothée, apôtre (96) ; saint Anastase le Perse, moine, martyr (628) ; saint Oulph, martyr à Troyes (IIIème s.) ; saint Vincent, évêque de…