28 octobre
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

28 octobre

Protection de la Mère de Dieu (dans l’Église de Grèce seulement, voir 1er octobre).

Sainte Parascève, martyre (III). Saint Térence et son épouse sainte Néonille, martyrs avec leurs enfants saints Sarbèle, Photos, Théodule, Hiérax, Nitas, Vilos et sainte Eunicée (249-250) ; saint Cyriaque, patriarche de Jérusalem, martyr (363) ; saint Térence, évêque de Metz (520) ; saint Faron, évêque de Meaux (669) ; saint hiéromartyr Néophyte, évêque d’Urbnisi (Géorgie, VIIème s.) ; saint Étienne le Sabbaïte, moine (794) ; saint Nestor l’analphabète des Grottes de Kiev (XIVème s.) ; saint Arsène, archevêque de Serbie (1266) ; saint Hyacinthe, métropolite en Dobroudja (1372) ;saint Job, abbé de Potchaev (1651) ; saint Dimitri, métropolite de Rostov (1709)  ; saints néo-martyrs de Russie : Jean (Vilensky), prêtre (1918).

SAINT TÉRENCE, SAINTE NÉONILLE ET LEURS ENFANTS

Cette sainte famille vivait dans la piété et l’amour mutuel, à une époque et dans un lieu qui ne nous sont pas connus. Livrés au tribunal du gouverneur païen, ils confessèrent tous, d’une seule voix, le Christ vrai Dieu et se moquèrent des idoles. On les soumit immédiatement à la torture, en versant du vinaigre et du sel sur leurs plaies pour les rendre plus douloureuses. Mais les saints martyrs endurèrent les tourments sans broncher, s’encourageant mutuellement par leur silence à persévérer jusqu’à la fin. À plusieurs reprises, un ange envoyé par Dieu les guérit miraculeusement et les protégea contre les fauves. En voyant qu’ils résistaient à tous les tourments, les païens leur tranchèrent finalement la tête, leur offrant ainsi la couronne de la victoire.

SAINT JOB DE POTCHAÏEV
Saint Job, dans le monde Jean Jelezo, naquit dans une famille pieuse de Pokutcha, en Galicie, vers 1550. Ayant manifesté de l’ardeur pour les œuvres de la piété dès sa plus tendre enfance, il quitta le domicile familial à l’âge de neuf ans, et entra au monastère de la Transfiguration à Ugornitsky dans les Carpathes. Le jeune garçon faisait preuve d’une grande humilité et d’un total renoncement à sa volonté propre, aussi reçut-il la tonsure monastique dès l’âge de douze ans. Tout le temps libre dont il disposait était consacré à la prière et à la lecture d’ouvrages utiles à l’âme. L’austérité de son ascèse et sa ferveur pour la prière furent bientôt réputées dans tout l’Ouest de la Russie. Quelques années plus tard, le défenseur de l’Orthodoxie, Constantin Constantinovitch, prince d’Ostrog, désirant fonder un monastère dédié à l’Exaltation de la Sainte Croix à Duben, en vue de protéger le peuple contre le prosélytisme des jésuites et des Polonais, fit appel à Job, qui venait d’être ordonné prêtre pour assurer l’higouménat. Le saint resta vingt-deux ans à la tête de cette communauté, où les moines vivaient dans toute sa rigueur la tradition ascétique orthodoxe. Mais, brûlant du désir de mener la vie d’un simple moine, il s’enfuit un jour secrètement et entra à la laure peu connue de Potchaev, dans le diocèse de Volynie. Là encore, ses vertus ne purent rester cachées, et les moines lui demandèrent bientôt d’accepter la charge d’higoumène. Ayant accepté malgré son désir de demeurer dans l’hésychia, il instaura un régime de vie cénobitique, fit construire une église de pierre et éleva le monastère à une grande prospérité matérielle et spirituelle. Il prit aussi une part active à la lutte contre l’uniatisme, en manifestant que la plénitude de la sainteté se trouve au sein de l’Église Orthodoxe. Vers la fin de sa vie, après avoir reçu le Grand Habit angélique sous le nom de Jean, il nomma son successeur et alla mener, avec la plus grande austérité, la vie de reclus dans une grotte souterraine totalement obscure. Il s’endormit dans le Seigneur le 28 octobre 1651, âgé de presque cent ans. Huit ans plus tard, en 1659, ses reliques furent trouvées intactes, et elles n’ont cessé d’accomplir depuis quantité de guérisons miraculeuses.

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire de saint Térence, sainte Néonille et leurs enfants, ton 4

Tes Martyrs, Seigneur, pour le combat qu’ils ont mené * ont reçu de toi, notre Dieu, la couronne d’immortalité; * animés de ta force, ils ont terrassé les tyrans * et réduit à l’impuissance l’audace des démons; * par leurs prières sauve nos âmes, ô Christ notre Dieu.

Tropaire de saint Job de Potchaïev, ton 4

Ayant atteint la longanimité de l’ancêtre [Job] très-éprouvé, et imité la tempérance du Baptiste, émule de leur zèle divin, tu as été digne de prendre leurs noms, et tu fus le prédicateur intrépide de la foi véritable ; aussi tu as amené la multitude des moines au Christ, et tu as affermi tous les hommes dans l’Orthodoxie, Job notre père vénérable, prie pour sauver nos âmes.

Tropaire de saint Arsène, archevêque de Serbie , ton 8

Maître de tendresse et véritable trésor de la miséricorde, que tu as ouvert à tous, docteur de la vraie foi et joyau de l’épiscopat, Père et pontife Arsène, tu fus le secours des indigents; afin que nous ne risquions pas de nous endormir dans la mort, prie le Christ notre Dieu d’illuminer nos âmes.

Kondakion de saint Étienne le Sabbaïte, ton 4

Ayant planté le paradis des vertus * et l’ayant arrosé sous les flots de tes pleurs, * illustre Père, toi qui as trouvé l’arbre de vie, * sauve de la ruine, par tes prières, ton troupeau; * délivre du péril ceux qui te vénèrent avec ardeur, * car en toi, sage Etienne, nous possédons, * nous les fidèles, un très grand protecteur.

Kondakion de saint Job de Potchaïev, ton 4

Tu fus une colonne de la foi véritable, un zélateur des commandements évangéliques, le pourfendeur de l’orgueil, et le maître et le défenseur des humbles ; aussi demande pour ceux qui t’exaltent la rémission des péchés, et de préserver ton monastère, Job notre père, semblable à celui qui fut très éprouvé.

Kondakion de saint Arsène, archevêque de Serbie, ton 2

Des mets spirituels de tes paroles ayan: nourri, Arsène, Père théophore, tes enfants. la louange à la bouche et sur les lèvres un cantique, tu t’écries: O Christ, tu es vraiment l’ineffable clarté!

ÉPITRE DU JOUR

Phil. II, 12-16

Mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent ; car c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir. Faites toutes choses sans murmures ni hésitations, afin que vous soyez irréprochables et purs, des enfants de Dieu irrépréhensibles au milieu d’une génération perverse et corrompue, parmi laquelle vous brillez comme des flambeaux dans le monde, portant la parole de vie ; et je pourrai me glorifier, au jour de Christ, de n’avoir pas couru en vain ni travaillé en vain.

ÉVANGILE DU JOUR

Lc VI, 24-30

Jésus déclara : Malheur à vous, riches, car vous avez votre consolation ! Malheur à vous qui êtes rassasiés, car vous aurez faim ! Malheur à vous qui riez maintenant, car vous serez dans le deuil et dans les larmes ! Malheur, lorsque tous les hommes diront du bien de vous, car c’est ainsi qu’agissaient leurs pères à l’égard des faux prophètes ! Mais je vous dis, à vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent. Si quelqu’un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l’autre. Si quelqu’un prend ton manteau, ne l’empêche pas de prendre encore ta tunique. Donne à quiconque te demande, et ne réclame pas ton bien à celui qui s’en empare.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

13 novembre Vivre avec l'Église 58607

13 novembre Jour de jeûne Saint Jean Chrysostome, archevêque de Constantinople (407) ; saints martyrs Antonin, Nicéphore et Germain, sainte martyre...

31 octobre (ancien calendrier) / 13 novembre (nouveau) Vivre avec l'Église 58605

31 octobre (ancien calendrier) / 13 novembre (nouveau) Jour de jeûne Saints Stachys, Amplias, Urbain, Narcisse, Apelle et Aristobule, apôtres des 7...

Vidéo : « Le patriarche orthodoxe Bartholomée s’est rendu en Belgique » À la Une 127494

La chaîne de télévision française KTO a réalisé un reportage (ci-dessous) sur la célébration de la liturgie, le 10 novembre à Bruxelles, présidée p...

Divine liturgie patriarcale à Bruxelles Actualités 127490

Le 10 novembre, en la cathédrale des Saints-Archanges Michel et Gabriel à Bruxelles, le patriarche Bartholomée a présidé la divine liturgie. Un com...

12 novembre Vivre avec l'Église 58584

12 novembre Saint Jean le Miséricordieux, patriarche d’Alexandrie (VIIIème s.) ; saint Nil l’ascète, du Mont-Sinaï (430) ; saint prophè...

30 octobre (ancien calendrier) / 12 novembre (nouveau) Vivre avec l'Église 58582

30 octobre (ancien calendrier) / 12 novembre (nouveau) Saint Zénobe, évêque d’Egée, et sa sœur sainte Zénobie, martyrs en Cilicie (285) ; sai...

Visite pastorale à Rennes à l’occasion de la fête paroissiale À la Une 126614

Le dimanche 10 novembre, l’évêque Maxime de Mélitène était à Rennes pour présider la liturgie à l’occasion de la fête de la paroisse dédiée aux sai...

Cérémonie d’ouverture de l’église Sainte-Catherine à Amsterdam par le patriarche oecuménique À la Une 126498

La cérémonie de bénédiction de l’ouverture de l’église Sainte-Catherine, située à Zaandam, une petite ville située à une vingtaine de kilomètres d’...

« Des paroisses d’Europe sont de retour dans l’Église russe : comment et pourquoi est-ce arrivé ? » Revue du Web 126456

Sur le site Parlons d’orthodoxie : la traduction d’un entretien avec Mgr Savva (Toutounov) de Zelenograd (photographie), vice-chancelie...

Vidéo : la conférence organisée par la Fraternité des médecins orthodoxes Saint-Luc de Crimée sur... Apprendre 126449

Le 10 novembre à Paris, dans la cathédrale des Saints-Archanges, s’est déroulée une conférence de la Fraternité des médecins orthodoxes Saint...

« Orthodoxie » (France-Culture) : « La tentation de l’homme-Dieu » Apprendre 126419

Ci-dessous : le podcast audio de l’émission Orthodoxie sur France Culture du 1 novembre intitulé « La tentation de l’homme-Dieu ». L’in...

Fête paroissiale de la paroisse orthodoxe d’Aix-en-Provence (Patriarcat oecuménique) Actualités 126422

Mgr Maxime, évêque de Mélitène a célébré la fête paroissiale assisté des archimandrites Dimitrios Ploumis, Sébastien Garnier, ainsi que du diacre N...