29 novembre (ancien calendrier) / 12 décembre (nouveau)
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Carême de la Nativité

Saint Paramon, martyr avec 370 chrétiens de Nicomédie (250) ; saint Philomène, martyr à Ancyre (vers 274) ; Saint Brendan de Birr (573) ; saint Acace du Sinaï (VI) ; saint Nectaire des Grottes de Kiev (XII) ; saint Habib, évêque de Nekressi en Géorgie, martyr (VI) ; saint Pityroun (IV), disciple de Saint Antoine le Grand ; saint Denis, évêque de Corinthe, martyr (182) ; saint Pitirim d’Égypte (IV) ; saint Tiridate, roi d’Arménie (IV) ; saint Saturnin, premier évêque de Toulouse, martyr (305) ; saint Mardaire, évêque de Libertyville (1935) ; saint hiéromartyr Serge (Kotchourov), prêtre (1941).

SAINT MARTYR PARAMON

Saint ParamonAkylin, le gouverneur d’Orient pendant le règne de l’empereur Dèce (vers 250), partit un jour en cure aux eaux thermales de Balsatia. Il ordonna d’emmener à cette occasion trois cent soixante-dix chrétiens de Nicomédie, qui avaient été emprisonnés sur son ordre, afin de les mettre en demeure d’y offrir un culte au temple d’Isis. Comme ils avaient refusé, ils furent tous décapités. En voyant ce spectacle, le juste Paramon cria au gouverneur : « Quelle grande impiété je vois ! Un infâme massacre de tant de justes, étrangers de surcroît, comme s’ils étaient des bestiaux ! » Akylin entendit ces paroles et ordonna de l’arrêter. En chemin, les soldats de son escorte maltraitèrent saint Paramon de différentes manières : les uns le frappèrent de leur lance, d’aucuns lui percèrent la langue et d’autres membres au moyen de roseaux aiguisés. Enfin parvenus auprès du gouverneur, ils le mirent à mort. Son corps fut enseveli avec les autres saints martyrs.

SAINT HIÉROMARTYR SATURNIN DE TOULOUSE

Grec d’origine et de noble naissance, saint Saturnin fut un des sept saints missionnaires envoyés de Rome pour évangéliser la Gaule, sous le règne de Dèce (250). Lorsque ces saints hommes parvinrent à Arles, Saturnin se vit attribuer les régions du Languedoc, de la Gascogne (sud-ouest de la France) et les frontières de l’Espagne. Après avoir connu de rapides succès, il se heurta ensuite à l’endurcissement des païens à Carcassonne, et fut emprisonné. Délivré par l’intervention d’un ange, il poursuivit sa mission vers la ville de Toulouse où, trouvant des âmes mieux disposées à recevoir la Parole de Dieu, il fonda une église. Il guérissait les malades et les lépreux par le signe de la Croix et inspirait par sa parole un ardent amour de Dieu à ses auditeurs. Puis, laissant saint Papoul poursuivre son œuvre, il continua son périple vers l’Espagne et évangélisa Pampelune et Tolède.

De retour à Toulouse après le martyre de saint Papoul, le saint évêque resplendissait tellement de la grâce de Dieu que les idoles cessèrent de rendre leurs oracles trompeurs, et restèrent muettes malgré les prières et les sacrifices de leurs adeptes. Les païens étaient désespérés et se préparaient à offrir un taureau en sacrifice sur le Capitole, lorsque Saturnin vint à passer pour se rendre à un office religieux. Dans la foule quelqu’un le reconnut et s’écria : « Voici l’ennemi de notre religion, le porte-étendard de la nouvelle secte, celui qui enseigne qu’il faut détruire nos temples, celui qui condamne nos dieux en les appelant des démons. C’est lui qui, par sa présence, nous empêche d’obtenir nos réponses accoutumées. Vengeons l’injure qu’il nous fait et qu’il fait à nos dieux. Obligeons-le à sacrifier pour apaiser les dieux et sinon à mourir pour que sa mort, du moins, leur soit agréable ! » Tandis que ses compagnons prenaient la fuite, Saturnin, gardant son calme, répondit : « Je ne connais que le seul et vrai Dieu. Comment voulez-vous que je craigne vos dieux imaginaires, alors que, selon vous, ce sont eux qui sont effrayés par moi ? » À ces mots de l’évêque, le tumulte de la foule ne fit que croître. Ils se saisirent de Saturnin, lui attachèrent une grosse corde aux pieds et le fixèrent derrière le taureau sauvage qui, frappé à coups d’aiguillons, se précipita furieusement hors du temple. Dès les premières marches, la tête du saint martyr se brisa en laissant répandre sa cervelle à terre ; puis la bête, poursuivant sa course folle dans les rues de la ville, réduisit en lambeaux son corps jusqu’à ce que la corde se rompît à un endroit où l’on édifia plus tard une église en l’honneur du saint évêque. Au mépris du danger, deux pauvres femmes chrétiennes vinrent peu après sur les lieux, déposèrent le corps de saint Saturnin dans un cercueil de bois et l’ensevelirent dans une fosse voisine. Très fréquenté pendant des siècles par de nombreux pèlerins, le tombeau du saint apôtre de Toulouse, au-dessus duquel on édifia par la suite une grande basilique, était célèbre dans toute l’Europe pour les miracles qui s’y accomplissaient. En France, de nombreuses localités portent son nom (Saturnin, Cernin, Sornin, etc).

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire du saint martyr Paramon, ton 4

Ton Martyr, Seigneur, pour le combat qu’il a mené / a reçu de toi, notre Dieu, la couronne d’immortalité; / animé de ta force, il a terrassé les tyrans / et réduit à l’impuissance l’audace des démons; / par ses prières sauve nos âmes, ô Christ notre Dieu.

Tropaire du saint hiéromartyr Saturnin, ton 4

Par les premiers Apôtres tu fus envoyé comme premier évêque de Toulouse, Saturnin ; dans les ténèbres des païens tu as porté la lumière du Christ ; intercède auprès de Lui pour que nos âmes soient sauvées.

Тropaire de saint Mardaire de Libertyville, ton 4

Tu aimas le Christ dès ta jeunesse, et tu ne servis que Lui durant toute ta vie, tu n’écoutas que le Dieu Créateur, et tu prêchas à tous la parole de l’Amour divin, aimant la beauté de la maison du Seigneur, ô Mardaire l’illuminateur récemment apparu, édificateur de l’Église du Christ ; aussi le Seigneur Ami des hommes t’a honoré de la gloire éternelle de Son Royaume, sur terre et dans les cieux.

Kondakion du saint martyr Paramon, ton 2

Devenus soldats du Christ par la foi, / vous avez enfoncé les rangs de l’ennemi; / ayant reçu la couronne des vainqueurs, / bienheureux Paramon et Philoumène, vous partagez avec les Anges même honneur.

Kondakion du saint hiéromartyr Saturnin, ton 6

Tu n’as pas craint les faux dieux des païens, effrayés plutôt par ta lumière, Saturnin ; ceux qui sacrifiaient à ces démons, pour la mort de leur âme, des taureaux, te firent traîner par l’un de ces animaux jusqu’aux marches du Capitole, où ton chef, se brisant, fit éclater la puissance de satan et, comme tête des fidèles, édifia pour toujours, à la gloire du Père, sous la motion de l’Esprit, l’Église toulousaine du Christ notre Dieu.

Kondakion de saint Mardaire de Libertyville, ton 8

Du village de Kornet de Lech, du Monténégro de Pierre de Tsétinié, tu survolas tel un aigle montagnes et mers, depuis la Russie impériale jusques en lointaine Amérique, Mardaire ami de Dieu, tu as témoigné à tous du Seigneur Christ ; tu édifias l’église de Libertyville, et fus le bienfaiteurs des indigents et des orphelins. Aussi, après la mort, tu te réjouis dans l’éternel royaume de Dieu.

ÉPITRE DU JOUR

Ga V,22-VI,2

Frères, le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la mansuétude, la confiance dans les autres, la douceur, la tempérance ; la loi n’est pas contre ces choses. Ceux qui sont à Jésus Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit. Ne cherchons pas une vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autres. Frères, si un homme vient à être surpris en quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceur. Prends garde à toi-même, de peur que tu ne sois aussi tenté. Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi de Christ.

ÉVANGILE DU JOUR

Lc X, 19-21

Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi ; et rien ne pourra vous nuire. Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis ; mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux. En ce moment même, Jésus tressaillit de joie par le Saint Esprit, et il dit : Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tu l’as voulu ainsi.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

« Transformer la distanciation ecclésiale en union ». Deux articles de la revue « Contacts » À la Une 181347

Nous vous proposons ci-dessous deux textes du dernier numéro paru de la revue Contacts, le n°271 (« Liminaire » et sommaire), au format PDF. Il s&r...

3 janvier (ancien calendrier) / 16 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 94885

Samedi avant la Théophanie ; Saint Malachie, prophète (vers 450 av. J.-C.) ; saint Anthère, pape de Rome, martyr (236) ; saint Gordien, martyr à Cé...

16 janvier Vivre avec l'Église 94883

Vénération de la précieuse chaîne de l’apôtre Pierre ; saint Danacte, lecteur, martyr en Illyrie (IIème s.) ; Speusippe, Éleussippe, Méleussi...

Décisions du Saint-Synode du Patriarcat œcuménique du 14 janvier À la Une 181337

Le bureau de presse du Patriarcat œcuménique a publié le communiqué suivant, daté du 14 janvier : « Le Saint-Synode, sous la présidence de Sa ...

Les églises seront rouvertes en Grèce à partir du 18 janvier À la Une 181333

Selon les informations de l’agence grecque Romfea.gr, le rapport de la Commission des infectiologues est positif au sujet ...

Expulsés de leur paroisse en Volhynie, des fidèles de l’Église orthodoxe ukrainienne ont construi... Actualités 181329

La paroisse du village de Rakov-Les, en Volhynie, appartenant à l’Église orthodoxe ukrainienne, sous l’omophore du métropolite de Kiev Onuphre, a c...

En France, des professionnels de la santé ont été décorés de médailles de l’Église orthodoxe russ... À la Une 181324

Le 10 janvier 2021, dimanche de la Nativité, le métropolite Antoine de Chersonèse et d’Europe occidentale, exarque patriarcal en Europe de l’Ouest,...

« Ambiguïtés et ambitions de la Turquie néo-ottomane », l’émission « L’orthodoxie, ic... À la Une 181313

L’émission de télévision « L’orthodoxie, ici et maintenant » (KTO) du mois de janvier propose un entretien avec Jean-François Colosimo ...

2 janvier (ancien calendrier) / 15 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 94849

Avant-fête de la Théophanie. Saint Sylvestre, pape de Rome (335) ; saint Théogène, évêque de Parios (vers 320) ; saint Aspais de Melun  (573) ; sai...

15 janvier Vivre avec l'Église 94847

Saint Paul de Thèbes, ermite (341) ; saint Jean le Calybite (Vème s.) ; saint Pansophos, martyr à Alexandrie (vers 240-251) ; saint Maur, abbé près...

« La persécution des chrétiens dans le monde s’aggrave » Revue de presse 181301

« Selon un rapport, le nombre de tués en raison de leur foi a augmenté de 60 % en 2020. » Un article de Jean-Marie Guénois dans Le Figaro à lire en...

Le Saint-Synode de l’Église orthodoxe de Grèce : « Le choix de la vaccination est le libre choix ... À la Une 181294

Le bureau de presse du Saint-Synode permanent de l’Église orthodoxe de Grèce a publié le communiqué suivant : « Le Saint-Synode permanent...