20/10/2017
Actualités
8 août

8 août

8 août

Carême de la Dormition

Après-fête de la Transfiguration de notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ. Saint Émilien, évêque de Cyzique, confesseur (vers 820) ; saint Myron, évêque de Crète, thaumaturge (vers 350) ; saints Eleuthère et Léonide, martyrs à Constantinople ; saint Séver, prêtre en Gaule (Vème s.) ; saint Liébaud, abbé-fondateur de Saint-Benoît-sur-Loire (650) ; saint Mommole, abbé de Fleury (vers 678) ; sainte Sigrade, veuve à Soissons (680) ; saint Grégoire l’iconographe, des Grottes de Kiev (XIIème s.) ; saint Grégoire le Sinaïte (XIVème s.) ; saint néomartyr Tryantaphyllos de Zagora (1680) ; saint néomartyr Anastase de Thessalonique (1794) ; saint Euthyme, abbé du monastère de saint Jean Baptiste (1804) ; saints nouveaux martyrs de Russie : moine Joseph Baranov (1918) ; Nicolas Choumkov, prêtre (1937) ; Nicodème, archevêque de Kostroma (1938).

SAINT ÉMILIEN [1]

Notre saint Père Émilien fut d’abord moine au monastère fondé par saint Taraise [25 fév.], où il brilla dans les œuvres de la vertu. Quelque temps après ses amis et compagnons d’ascèse, saint Michel de Synnades [23 mai] et saint Théophylacte de Nicomédie [8 mars], il fut à son tour élevé à la dignité épiscopale, et prit la succession du métropolite de Cyzique, Nicolas (après 788). Il se montra un fidèle économe de la grâce divine, et se distingua tant par sa charité que par la douceur de ses mœurs. Lors de la conférence sur la vénération des saintes icônes, convoquée au palais par l’empereur Léon V, en 815, saint Émilien interpella le souverain hérétique et lui dit que si la question des dogmes était d’ordre strictement ecclésiastique, elle devait se traiter à l’église et non devant les autorités civiles. À la suite de cette courageuse confession de foi, il fut exilé. C’est au terme d’environ cinq années d’épreuves, qu’il périt, croit-on, assassiné par les agents de l’empereur et alla rejoindre au ciel la cour des saints martyrs triomphants.

 

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

 Tropaire de la Transfiguration, ton 7

Tu t’es transfiguré sur la montagne, ô Christ notre Dieu, laissant tes Disciples contempler ta gloire-autant qu’ils le pouvaient: fais briller aussi sur les pécheurs que nous sommes ton éternelle clarté, par les prières de la Mère de Dieu; Source de lumière, gloire à toi.

Tropaire de saint Émilien, ton 1

L’image du Verbe, tu l’as fait briller, pontife Émilien, par la droiture de ta vie; et de l’icône du Christ incarné tu as enseigné la vénération pieusement; c’est pourquoi nous t’honorons comme pasteur et comme confesseur en chantant: Gloire à celui qui t’a donné ce pouvoir, gloire à celui qui t’a couronné, gloire à celui qui accorde à tous, par tes prières, le pardon.

Kondakion de saint Émilien, ton 3

En généreux champion de la sainte Trinité te chante et glorifie, Emilien, l’Eglise pour laquelle tu as souffert et nous vénérons ta mémoire sacrée: de l’assaut du paganisme veuille délivrer tes serviteurs.

Kondakion de la Transfiguration, ton 4

Sur la montagne tu t’es transfiguré et tes Disciples contemplèrent ta gloire, ô Christ notre Dieu, pour autant qu’ils le pouvaient, afin qu’en te voyant sur la croix ils comprennent que ta Passion était voulue et proclament à la face du monde que tu es en vérité le reflet de la splendeur et de la gloire du Père.

Évangile du jour

(Matth. XXI, 23-27)

Jésus se rendit dans le temple, et, pendant qu’il enseignait, les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple vinrent lui dire: Par quelle autorité fais-tu ces choses, et qui t’a donné cette autorité? Jésus leur répondit: Je vous adresserai aussi une question; et, si vous m’y répondez, je vous dirai par quelle autorité je fais ces choses. Le baptême de Jean, d’où venait-il? du ciel, ou des hommes? Mais ils raisonnèrent ainsi entre eux; Si nous répondons: Du ciel, il nous dira: Pourquoi donc n’avez-vous pas cru en lui? Et si nous répondons: Des hommes, nous avons à craindre la foule, car tous tiennent Jean pour un prophète. Alors ils répondirent à Jésus: Nous ne savons. Et il leur dit à son tour: Moi non plus, je ne vous dirai pas par quelle autorité je fais ces choses.

[1] Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras.

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski