• Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Père Georges, une procession a eu lieu le 6 décembre contre « l’expansion de l’Euro-sodomie ». Comme le communiquent les « activistes orthodoxes » eux-mêmes, ils sont sortis de la laure des Grottes de Kiev avec des pancartes. L’Église a-t-elle donné sa bénédiction à ces gens ?

L’Église orthodoxe d’Ukraine n’a pas béni et ne bénit aucune « procession » avec des slogans politiques. « L’orthodoxie politique » est condamnée par notre Église depuis 2007 déjà. Cela dit, l’Église n’interdit pas à ses fidèles d’avoir leur propre position politique et de l’exprimer. Mais je vous prie, n’appelons pas une manifestation « procession », et la position d’organisations publiques et politiques « position de l’Église ». Celle-ci est exprimée par la hiérarchie et les porte-paroles officiels.

Peut-on interdire les pancartes et banderoles politiques sur le territoire du monastère de la même façon que, par exemple, les tenues indécentes ?

Sur le territoire de la laure, il n’y a pas de pancartes et de banderoles politiques. Qui plus est, j’ai remarqué plus d’une fois que les gens enlèvent les symboles politiques lorsqu’ils entrent sur le territoire du monastère. Et c’est juste, car l’église n’est pas le lieu de la politique. Cela dit, la voie de l’Église n’est pas celles des interdits et de la force. L’Église appelle à la conscience et à une attitude de respect envers les lieux saints.

Quelle attitude adopter envers la déclaration de l’archimandrite (Bed) à Oujgorod, soutenant un changement de pouvoir ?

L’archimandrite Victor (Bed) n’est pas le porte-parole officiel de l’Église et exprime sa propre position politique, à la source de laquelle il y a, certainement, une riche expérience politique. À ce propos, « La loi sur la liberté de conscience et les organisations religieuses » lui permet de faire cela. Mais l’Église appelle les clercs à s’abstenir de participer au combat politique, afin d’être les pasteurs de tout le peuple, et non de l’une de ses parties (« parti » vient précisément de « part », partie). En Russie subcarpathique, il y a aussi un prêtre très actif en politique, et lorsque, il y a quelques années, on demanda au métropolite de Kiev Vladimir pourquoi l’Église ne réagit pas à son activité politique, celui-ci répondit : « Nous attendons et espérons que son côté pastoral l’emportera sur le politique ».

Parallèlement aux protestations se produisent des attaques médiatiques contre l’Église orthodoxe d’Ukraine. On l’accuse de soi-disant s’opposer à l’intégration européenne et aux manifestants. Qui le fait et pourquoi ?

Probablement, la position de l’Église orthodoxe d’Ukraine ne plait pas à tout le monde. Mais elle reste inchangée depuis de nombreuses années déjà : l’Église ne divise pas ses fidèles sur une base politique ou géopolitique. Et elle appelle à ne pas utiliser le discours et les symboles religieux dans le combat politique. Nous avons des fidèles tant parmi les manifestants que parmi les tenants de l’ordre public. Parmi ceux qui sont au pouvoir et ceux qui sont dans l’opposition. Précisément, l’Église appelle à ne pas diaboliser l’autre. Et à ne pas transformer le combat politique en « guerre sainte ».

L’Église a exprimé sa position dès les premiers jours du conflit, appelant à la prière, la réconciliation et à empêcher la violence. Convient-il de répéter cet appel, sachant que le degré d’agressivité augmente ?

La position officielle de l’Église n’a pas changé et reste actuelle. Son axe principal est l’appel à la prière quotidienne de tous et dans toutes les églises et monastères. C’est un appel à la prière pour l’accroissement de l’amour et l’éradication de la haine et de la méchanceté. En outre, la hiérarchie et les porte-paroles de notre Église font constamment des commentaires, donnent des interviews, s’expriment sur les ondes. L’Église a également condamné sans équivoque la violence, a appelé au dialogue et a rappelé à tous les paroles du Sauveur selon lesquelles « un royaume divisé contre lui-même ne peut subsister ». Et dimanche dernier, lors de la liturgie, le Seigneur Lui-même nous a rappelé le principal, dans le prokimenon de l’épître du dimanche, qui résonnait de telle façon que l’on pouvait croire qu’il nous était spécialement destiné : « Le Seigneur donne la puissance à son peuple, le Seigneur bénit son peuple par la paix ». Comme vous le voyez, la paix est une bénédiction divine. Malheureusement, ce n’est pas une paix pour tous, mais pour son peuple, pour les siens. Aussi, plus nous aurons parmi nous « des hommes de Dieu » qui vivent selon les commandements divins, plus les pacificateurs auront des chances. Or, les commandements sont simples et actuels : tu ne te feras pas d’idoles, ne tue pas, ne vole pas, ne mens pas… Aime Dieu et le prochain.

Pour accéder à l’intégralité de l’article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Quels sont vos sentiments personnels sur ce qui se passe maintenant à Kiev ? Est-ce que vraiment il y a un tel durcissement et une telle tension, comme le disent les médias ?

Mes sentiments personnels sont probablement ceux de la majorité de mes compatriotes. Nous sommes tous inquiets et voulons une solution pacifique à cette situation. Il y a un certain nombre de sources d’informations. D’une part, c’est bien, parce que cela permet de considérer les événements de différents points de vue. D’autre part, il faut pouvoir analyser la situation, ne pas permettre d’être manipulé et ne pas oublier que la vie politique n’est qu’une partie de notre vie.

Source: Pravmir, traduit du russe pour Orthodoxie.com.

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Christophe Levalois

Christophe Levalois

Professeur d'histoire et de géographie, auteur, derniers ouvrages parus : "La royauté et le sacré" (Cerf, 2016) ; "Le christianisme orthodoxe face aux défis de la société occidentale" (Cerf, 2018).

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

Consecration of Orthodox Church in Strasbourg on May 26th by Patriarch Kirill 104774

On Sunday, May 26, 2019,  Patriarch Kirill of Moscow and all Russia will be in Strasbourg, for the consecration of the Russian Orthodox church de T...

Ecumenical Patriarch Bartholomew’s visit to Athens 104772

The Ecumenical Patriarch Bartholomew went to the Archdiocese of Athens on May 22, where he was warmly welcomed by Archbishop Ieronymos of Athens.

May 12 (old calendar) / May 25 (new)  104754

May 12 (old calendar) / May 25 (new)  St. Epiphanius, Bishop of Cyprus (403). St. Germanus (Herman), Patriarch of Constantinople (740). Glorificati...

May 25  104751

May 25 Third Finding of the Honorable Head of the Holy Glorious Prophet, Forerunner and Baptist John (ca. 850). . Hieromartyr Therapon, Bishop of C...

12 mai (ancien calendrier) / 25 mai (nouveau) Vivre avec l'Église 104749

12 mai (ancien calendrier) / 25 mai (nouveau)  Saint Épiphane, évêque de Salamine à Chypre (403) ; saint Savin, archevêque de Chypre (Vème s.) ; sa...

25 mai Vivre avec l'Église 104747

25 mai Troisième invention du chef du saint prophète précurseur et baptiste, Jean (vers 850) ; saints Injurieux et Scholastique, en Auvergne (388) ...

Metropolitan Emmanuel of France Emmanuel (Ecumenical Patriarchate) visited « Patriarch » Filaret ... 104769

On the occasion of Metropolitan Epifaniy’s namesday, a delegation of the Ecumenical Patriarchate visited "Patriarch" Filaret of Kyiv.

Archpriest Alexander A.Winogradsky Frenkel: “The Healthy Way” Memra - Meaning And Faith 104755

A new 2018-19 series of articles shared on the roots and the prospects that unite Eastern and Oriental Orthodox Traditions to the realm of Jewishne...

Le 26 mai aura lieu la consécration de l’église de Tous-les-saints à Strasbourg À la Une 104727

Dimanche 26 mai à Strasbourg aura lieu la consécration de l’église orthodoxe russe de Tous-les-saints. Elle sera présidée par le patriarche C...

Interview de l’archevêque de Chypre Chrysostome au sujet de sa médiation concernant l’affaire ukr... À la Une 104725

L’archevêque de Chypre Chrysostome a accordé l’interview suivante à l’agence grecque Romfea au cours de son récent séjour Athènes.

Visite du patriarche œcuménique Bartholomée à Athènes Actualités 104719

Le patriarche œcuménique Bartholomée est venu à l’archevêché d’Athènes le 22 mai, où il a été accueilli chaleureusement par l’archevêque d’Athènes ...

Le métropolite de France Emmanuel (Patriarcat œcuménique) a rendu visite au « patriarche » de Kie... À la Une 104714

À l’occasion de la fête onomastique du métropolite Epiphane, primat de la nouvelle Église d’Ukraine, une délégation du Patriarcat œcuménique, a ren...