La Cour suprême d’Israël rejette le recours du Patriarcat de Jérusalem
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

La Cour suprême d’Israël a rejeté le recours du Patriarcat grec-orthodoxe de Jérusalem visant à bloquer la vente de trois édifices lui appartenant situés dans la Vieille-Ville de Jérusalem, et achetés par l’organisation juive Ateret Cohanim. Selon la décision de la Cour du 10 juin, les propriétés faisant l’objet d’un recours du Patriarcat grec-orthodoxe ont été légitimement achetées par des intermédiaires étrangers qui agissaient pour le compte d’Ateret Cohanim. Ainsi a été confirmée la décision de la cour de district de Jérusalem émise voici deux ans.

En 2017, après la décision de la cour de district de Jérusalem, qui avait déjà reconnu la légitime acquisition des immeubles de la part d’Ateret Cohanim, les patriarches et chefs des Eglises de Jérusalem avaient signé un document conjoint dans lequel ils dénonçaient « la tentative systématique de miner l’intégrité de la Ville Sainte » et la recherche d’un « affaiblissement de la présence chrétienne en Terre Sainte », un projet qui, selon les signataires, se manifestait également dans les « violations du Statu quo » des lieux saints. Le même document, signé notamment par Mgr Pierbattista Pizzaballa, administrateur apostolique du Patriarcat de Jérusalem des Latins, et par Théophile III, patriarche grec-orthodoxe de Jérusalem, exprimait une ferme opposition à « toute action » de la part de « toute autorité ou groupe » ayant pour effet de violer et de miner « les lois, accords et règlements qui ont discipliné notre vie pendant des siècles ».

Un scandale concernant des ventes de propriétés avait frappé l’Église grecque-orthodoxe de Jérusalem en 2004-2005, conduisant finalement à l’éviction du patriarche Irénée I et à son remplacement par l’actuel patriarche Théophile III. Quinze ans plus tard, ces mêmes ventes de terrains reviennent dans l’actualité, puisque la Cour suprême d’Israël a rejeté l’appel de l’Église concernant la vente, lundi 10 juin, de trois propriétés dans la Vieille-Ville. Le juge Alex Stein et les juges Yitzhak Amit et Yael Vilner ont statué que les ventes via l’organisation juive Ateret Cohanim étaient entièrement légales et ont approuvé le transfert des bâtiments à l’organisation, rapporte le Jerusalem Post. Il s’agit de l’hôtel Petra, loué pour une durée de 99 ans pour 500 000 dollars US, de l’hôtel Imperial, loué pour 1,25 million de dollars et du Beit Azmiya, vendu pour 55 000 dollars. Ils ont été vendus à trois sociétés immobilières étrangères distinctes en collaboration avec Ateret Cohanim, qui s’occupe d’acheter des propriétés appartenant à des Arabes à Jérusalem-Est, de localiser les actifs et de négocier leur achat, rapporte la presse juive.

A l’époque, le patriarche Irénée avait d’abord nié avoir eu connaissance des ventes, prétendant que celles-ci étaient non valides. Il a déclaré plus tard que les transactions étaient l’œuvre de Nicolas Papadimas, le directeur des finances de l’Église, mais qu’elles avaient été réalisées sans l’autorisation de l’Église. Il a également été affirmé que Papadimas avait été soudoyé par Ateret Cohanim pour vendre les parcelles de terrain à un prix bien inférieur à leur valeur marchande. Ces ventes sont devenues publiques en 2005 et le patriarche Irénée avait été démis de ses fonctions par le Saint-Synode de Jérusalem avec l’approbation d’une réunion des primats orthodoxes à Constantinople. Son remplaçant, le patriarche Théophile a contesté les ventes et a porté l’affaire devant le tribunal de district, où elle a été rejetée au motif que le patriarche Irénée avait l’autorisation d’effectuer les ventes et que Papadimas agissait comme son mandataire, ce qui a conduit à l’appel devant la Cour suprême. Le tribunal de district a toutefois rejeté les allégations de corruption. Compte tenu de la décision de la Cour suprême, les trois sociétés affiliées à Ateret Cohanim détiennent maintenant une grande partie de l’entrée de la vieille ville dans le quartier de la porte de Jaffa et dans le quartier Bab a-Khuta.

Sources 1 et 2

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

« Paris : aidez la petite église russe à réparer son toit » Apprendre 110342

« Un concert de soutien a eu lieu dimanche, et un appel aux dons est lancé pour la restauration de l’insolite petite église orthodoxe Saint-Séraphi...

June 11 (old calendar) / June 24 (new) 110116

June 11 (old calendar) / June 24 (new) BEGINNING OF THE APOSTLES FAST – Fish allowed Ven. Barnabas, Abbot of Vetluga (1445). Uncovering of the Reli...

June 24  110114

June 24 BEGINNING OF THE APOSTLES FAST – Fish allowed Nativity of the Holy Glorious Prophet, Forerunner and Baptist, John Ven. Anthony, Abbot...

11 juin (ancien calendrier) / 24 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 110112

11 juin (ancien calendrier) / 24 juin (nouveau) Début du Carême des saints Apôtres- dispense de poisson Saint Barthélémy et Saint Barnabé, apôtres ...

24 juin Vivre avec l'Église 110110

24 juin Début du carême des saints apôtres – dispense de poisson Nativité du vénérable et glorieux prophète, précurseur et baptiste Jean ; sa...

Table ronde : « Pourquoi la théologie aujourd’hui ? » – 26 juin à Paris À la Une 110295

Table ronde : "Pourquoi la théologie aujourd’hui ?" - 26 juin à partir de 19h30 à Paris

Recension: Saint Nicolas Vélimirovitch, « Lettres missionnaires » À la Une 110235

Saint Nicolas Vélimirovitch, Lettres missionnaires. Traduit du serbe par Lioubomir Mihailovitch, collection « Grands spirituels orthodoxes du XXe s...

June 10 (old calendar) / June 23 (new) 110107

June 10 (old calendar) / June 23 (new) 1st SUNDAY AFTER PENTECOST — Tone 8 All Saints Hieromartyr Timothy, Bishop of Prussa (4th c.). Ven. Silvanus...

June 23  110105

June 23 1st SUNDAY AFTER PENTECOST — Tone 8 All Saints Martyr Agrippina of Rome (253-260). Righteous Artemii of Verkol’sk (1545). Translation of th...

10 juin (ancien calendrier) / 23 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 110095

10 juin (ancien calendrier) / 23 juin (nouveau) Dimanche de Tous les Saints. Saint Alexandre et sainte Antonine, vierge, martyrs à Cadramon (vers 3...

23 juin Vivre avec l'Église 110082

23 juin Dimanche de Tous les Saints. Sainte Agrippine, martyre à Rome (vers 260) ; saint Aristocle, prêtre, Dimitrien, diacre, et Athanase, lecteur...

Bertrand Vergely : « Je suis la Voie, la Vérité et la Vie » À la Une 110233

La dernière conférence du sixième cycle de Bertrand Vergely « Je suis la Voie, la Vérité et la Vie » aura lieu le lundi 24 juin , à partir de 19h30...