Le métropolite Rostislav exprime sa position concernant la situation en Ukraine

1362

Le 11 octobre 2018, dans sa lettre au patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie, le métropolite Rostislav des Terres Tchèques et Slovaques lui a confirmé sa position ferme face à l'ingérence des autorités politiques dans la vie interne de l'Eglise en Ukraine.
(Il est à noter que sa lettre a été rédigée avant que le Saint-Synode du Patriarcat œcuménique ne fasse sa déclaration hier).
Le texte du message figure ci-dessous :

Sainteté, frère bien-aimé et concélébrant dans le Seigneur !
Je vous salue cordialement en vous souhaitant force et courage en ces temps difficiles pour l'Église orthodoxe russe et le monde orthodoxe tout entier.
En réponse à votre message du 1er octobre 2018, je tiens à vous assurer, Sainteté, de ma position sans équivoque concernant l'ingérence flagrante des autorités gouvernementales dans la vie interne de l'Église en Ukraine, que le Synode de notre Église locale a clairement exprimée lors de notre dernière rencontre, le 12 juin 2018.
Le monde orthodoxe reconnaît le seul primat canonique de l'Église orthodoxe ukrainienne - Sa Béatitude le métropolite Onuphre de Kiev et de toute l'Ukraine. Ce fait a été mentionné et confirmé à plusieurs reprises par le primat de la Grande Église du Christ, Sa Sainteté le patriarche œcuménique Bartholomée, au nom de tous les délégués qui ont participé à la Synaxe des Primats des Églises orthodoxes locales, du 21 au 27 janvier 2016 à Chambésy (Suisse). Par conséquent, toute tentative de régularisation des schismatiques ukrainiens par les autorités de l'État doit être fermement condamnée par tous les primats des Églises orthodoxes locales.
Nous sommes rattachés à cette fraternelle Ukraine non seulement par la proximité de nos frontières, mais aussi par la générosité des habitants de Carpathes, et pour nous, la douleur de nos frères ukrainiens, par la foi et le sang, est cause de blessures dans notre cœur.
L'Église orthodoxe se fondant sur le principe de conciliarité, nous sommes fermement convaincus que toute situation conflictuelle et tout différend qui menace l'unité de l'orthodoxie seront résolus de manière conciliaire, dans le strict respect des traditions ecclésiastiques universellement acceptées et des saints canons.
Avec amour fraternel dans le Seigneur

ROSTISLAV,
Archevêque de Prešov,
métropolitain des Terres Tchèques et Slovaques.

La lettre de Sa Béatitude confirme ses déclarations faites aux anciens présidents ukrainiens Leonid Kravchuk et Leonid Kuchma en mai, lorsqu'il leur a dit que « toute participation des représentants de l'État aux affaires de l'Église est inacceptable dans une société démocratique ». Il soulignait aussi à cette époque la nature conciliaire de l'Église : « Un schisme, causé par l'égoïsme de l'homme, ne peut être guéri que par la repentance et le retour à l'Église », avait rappelé le primat. « La nouvelle autocéphalie doit être le résultat d'un consensus ».

Source

This post is also available in: English (Anglais)

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !