L’Église de Jérusalem face à la complexité de la situation en Ukraine

1146

Certains évêques ou prêtres de la nouvelle structure ukrainienne envisagent de se rendre à Jérusalem à l’occasion la grande fête de la Théophanie le 19 janvier. Le Patriarcat de Jérusalem est soumis à de fortes pressions pour concélébrer avec eux, selon une source interne au patriarcat. Jusqu’à présent, le Patriarcat n’a pas accepté de recevoir le clergé ni de concélébrer avec les représentants des groupes schismatiques. Mais il est bien difficile de dire avec certitude ce qui sera décidé en raison des pressions exercées sur l’Église de Jérusalem par de nombreuses instances, dont Constantinople, Israël, et les États-Unis. Rappelons que les ukrainiens sont très nombreux à se rendre en pèlerinage en Terre Sainte, et par conséquent la question de la célébration des évêques et des prêtres qui accompagnent les groupes de pèlerins se pose quotidiennement. On peut estimer qu’une large majorité des hiérarques du Patriarcat de Jérusalem soutiennent la position de l’Église orthodoxe d’Ukraine (PM) canonique et de l’Église orthodoxe de Russie. Hier soir, la divine liturgie a été célébrée à l’Anastasis par un évêque de l’Église de Jérusalem, Mgr Aristarque de Constantine entouré de prêtres venus de Russie, de Roumanie et de Géorgie. Un certain nombre de membres du clergé ukrainien étaient également présents, et l’archevêque Aristarque a strictement vérifié leur juridiction d’origine, comme c’est l’usage, a indiqué l’Union des journalistes orthodoxes.

Le Saint-Synode du Patriarcat de Jérusalem n’a fait aucune déclaration publique sur la crise ukrainienne depuis qu’elle s’est ravivée en avril, bien que des déclarations de son primat, le patriarche Théophile III, aient soutenu l’Église canonique ukrainienne et son primat le métropolite Onuphre de Kiev et tout l’Ukraine. Juste avant que l’État ukrainien ne fasse appel à Constantinople afin d’obtenir l’autocéphalie fin avril, le patriarche Théophile avait rencontré une délégation ukrainienne en Terre Sainte, exprimant sa conviction que le métropolite Onuphre est le seul à pouvoir faire face à la situation difficile dans laquelle se trouve actuellement le peuple ukrainien. « Dieu a choisi Sa Béatitude le métropolite Onuphre de Kiev et de toute l’Ukraine, la personne la plus appropriée pour la situation difficile dans laquelle le peuple ukrainien se trouve maintenant, et il aura la force de surmonter le schisme qui a eu lieu en Ukraine » avait-il déclaré.

Source 1 et 2

This post is also available in: English (Anglais)

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !