Lettre pastorale de Mgr Théodose, évêque de Ras-Prizren (Kosovo), au sujet du coronavirus
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

« Face à l’épidémie du coronavirus et aux mesures prises par les institutions compétentes dans le but de la combattre en Serbie centrale, au Kosovo et Métochie, nous ressentons la responsabilité pastorale de nous adresser au clergé, aux moines et fidèles de notre diocèse gardé de Dieu.

À travers les siècles, l’Église du Christ a été confrontée à de nombreuses épidémies, maladies, guerres et autres catastrophes qui menaçaient la santé et la vie de ses fidèles et de tous les autres gens. Ce fut toujours des moments où il fallait faire preuve de foi, revenir à Dieu ainsi qu’à nos proches dans l’amour et le pardon, mais aussi aider les personnes souffrantes. Depuis les premiers siècles, lors des grandes épidémies, les chrétiens étaient parmi les premiers à venir en aide aux malades, à prendre en charge l’enterrement des défunts, exposant souvent leur vie à un danger imminent. Pour l’Église du Christ, de telles souffrances ont toujours été un appel au repentir et au renouveau de la foi en Christ en tant que seul Sauveur et médecin de nos âmes et de nos corps. Dans l’Évangile de Luc (21, 11), le Seigneur dit à ses disciples : « Il y aura de grands tremblements de terre et en divers endroits des pestes et des famines, des faits terrifiants venant du ciel et de grands signes ». Dans tout cela, notre foi en Christ nous apaise avec la promesse que tout cela « doit arriver », mais que rien ne se passe sans la providence miraculeuse de Dieu qui nous dirige vers la vie éternelle, que nous goûtons déjà, ici, comme l’Église du Christ. C’est pourquoi le Seigneur nous enseigne constamment de ne pas vivre dans la peur et l’inquiétude, mais de faire ce que nous pouvons pour remédier aux circonstances de notre vie, avec une confiance profonde dans le salut et la victoire sur la mort, que nous n’avons qu’en Lui. Il faut savoir que dans ce monde, la seule chose plus dangereuse que la souffrance est de perdre notre foi et notre espérance dans le Dieu vivant, le Christ ressuscité. C’est précisément pendant la période du Grand Carême que nous nous rappelons quotidiennement des souffrances du Christ, de sa résurrection et de la victoire sur la mort. Par conséquent, nous devons nous renforcer par le jeûne et la prière afin de subir cette épreuve avec courage, dignité et responsabilité et de nous montrer comme des fils de la lumière et de l’amour de Dieu.


À cette occasion, nous voulons encourager le peuple fidèle, en invitant chacun à devenir encore plus ferme dans la foi qui nous a soutenus et préservés pendant des siècles en tant que peuple de Dieu dans ces terres bénies, et nous donnons quelques conseils pastoraux concernant les offices et la vie sacramentelle de notre diocèse pendant cette période :

1. L’Église du Christ est l’assemblée permanente de Dieu et du peuple fidèle, car le Seigneur dit aussi que « là où deux ou trois se trouvent réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux » (Mt 18, 20). C’est pourquoi dans cette période, partout où cela sera possible, il y aura toujours la célébration de la Sainte Liturgie et, dans les monastères, tous les autres offices auront lieu également. Les églises ne seront pas fermées et la sainte Communion ne sera pas refusée à quiconque veut la recevoir soit lors des offices, soit autrement. En raison de la possibilité de propagation du virus, nous laissons à nos croyants de se décider sur leur façon de participer à la vie de l’Église, d’après leur propre conscience, tant envers eux-mêmes que leurs proches (en particulier les personnes âgées et les malades), en respectant les recommandations des institutions compétentes sur la limitation des rassemblements. N’oublions pas que la Liturgie n’est pas seulement un office, mais aussi notre service à nos proches. Aussi, nous exhortons particulièrement les prêtres et les jeunes fidèles à prendre soin de ceux qui sont plus âgés et ont besoin de nourriture ou d’un autre type d’assistance. Nous devons être guidé par le fait que notre amour envers Dieu s’exprime par la responsabilité envers notre prochain, et que le courage et la foi personnels ne doivent jamais mettre en danger ceux qui nous entourent. Il serait souhaitable que tous ceux qui, pour diverses raisons, ne peuvent pas participer régulièrement aux offices, lisent les prières en famille et participent ainsi à la vie de l’Église.

2. C’est un moment où les efforts pastoraux doivent être intensifiés, même dans ces circonstances spécifiques. Les prêtres devraient enseigner quotidiennement leurs fidèles à travers les sites Web paroissiaux ou les réseaux sociaux, en les encourageant à utiliser le temps du confinement pour leur perfectionnement spirituel et la prière. Les prêtres devraient donner l’exemple aux croyants par leur zèle et leur dignité.

3. Contrairement à l’usage, en raison de l’épidémie actuelle, les prêtres ne visiteront pas les paroissiens pour bénir l’eau chez eux pendant le Grand Carême, mais ils béniront l’eau dans les églises pour les besoins de leur paroisse et veilleront à ce que tout fidèle puisse l’obtenir à l’église. En cas d’impossibilité, elle leur sera apportée à domicile.

4. Nous conseillons que les offices, tels que les baptêmes, les mariages, les offices de requiem et les funérailles, soient effectués en présence de la famille la plus proche seulement.

5. À travers les siècles, selon la tradition de notre Église, les cloches nous rappelaient la prière, elles symbolisaient notre confiance en l’aide et la bénédiction de Dieu. Par conséquent, dans notre diocèse, comme dans celui de la Métropole du Monténégro et du Littoral et d’autres, nous ordonnons que dans toutes les églises paroissiales et monastiques, de 8 h à 20 h, les cloches sonnent tous les deux heures (pendant 5 minutes), jusqu’à la fin de l’épidémie. Que les cloches nous rappellent de faire une prière à Dieu à ce moment particulier.

6. Dans toutes les églises où sont célébrés régulièrement les offices (Divine Liturgie, vêpres, matines), il est conseillé au prêtre de lire, lors du congé de ceux-ci, la prière pour la délivrance de l’épidémie (composée par Sa Sainteté le patriarche roumain Daniel. Les fidèles peuvent aussi le faire au cours de leurs prières quotidiennes.

7. Pendant la durée de l’épidémie, nous demandons la suspension de l’accueil des visiteurs dans les monastères, et que les moines et les moniales multiplient leurs prières pour la santé et le salut de tous.

8.Dans toutes les autres questions, il convient de se guider d’après les prescriptions de notre Église, ainsi que d’après les instructions sanitaires et les conseils de sécurité des institutions compétentes, et de se conduire envers les autres de manière responsable.

Nous exprimons notre gratitude particulière à tous les médecins et au personnel médical qui font beaucoup d’effort pour aider les plus vulnérables. Que Dieu les affermisse dans leur travail et reçoive leur sacrifice d’amour comme l’un des plus beaux exemples de service à Dieu et au prochain dans un tel temps.

Que Dieu vous bénisse et vous affermisse, par les prières de sa Sainte Mère de Peć-Krasnica [icône miraculeuse ayant sauvé Peć du choléra en 1911, ndt], du saint Roi Étienne de Dečani, des saints archevêques et évêques de Peć, de saint Joannice de Devič, de saint Pierre de Koriška et de tous les saints ayant brillé sur le territoire de notre diocèse de Ras-Prizren ».

Source

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

L’origine, la nature et le sens de la pandémie actuelle. Une interview de Jean-Claude Larchet par... À la Une 170763

Jean-Claude Larchet, vous êtes un des premiers à avoir développé une réflexion théologique sur la maladie, la souffrance, la médecine. Votre livre ...

Offices du 5e Dimanche de Carême lus par les laïcs À la Une 170804

Nous vous proposons le texte des offices du 5è dimanche de Carême consacré à sainte Marie l’Égyptienne, lus par les laïcs qui ne peuvent pas assist...

Archevêque Anastase d’Albanie : « De cœur à cœur, diffusons la lumière de l’espérance » À la Une 170788

Nous vous proposons ci-dessous un entretien avec l’archevêque d’Albanie, ancien président du COE, par Marianne Ejdersten, directrice de la Communic...

Statement of the ACOB-USA Executive Committee Concerning Holy Week and Pascha (Easter) 170793

Friday, April 03, 2020 PDF Version To the Clergy and Faithful Orthodox Christians of the United States of America: During this period of crisis, we...

Covid-19 – L’Église orthodoxe roumaine lance des dizaines de mesures de soutien aux h... À la Une 170749

Pendant l'état d'urgence, l'Église orthodoxe roumaine a intensifié sa présence en ligne et dans la société en respectant toutes les précautions san...

Aide socio-philanthropique offerte par le Patriarcat roumain aux personnes touchées par la pandémie Actualités 170755

Dans cette période marquée de plus en plus par la crise médicale avec des conséquences sociales causées par la pandém...

Déclaration du Comité exécutif de l’Assemblée des évêques orthodoxes canoniques des États-Unis au... À la Une 170786

« Au clergé et aux fidèles chrétiens orthodoxes des États-Unis d’Amérique : Pendant cette période de crise, nous, membres du Comité exécu...

Le 4e cahier d’activités pour les enfants : dimanche de sainte Marie l’Égyptienne et la 6e ... À la Une 170778

La Fraternité orthodoxe en Europe occidentale vient de mettre en ligne son 4e cahier d’activités pour les enfants (le premier, le second, le troisi...

22 mars (ancien calendrier) / 4 avril (nouveau) Vivre avec l'Église 100930

Grand Carême, dispense d’huile et de vin. Samedi de l’Acathiste. Saint Basile, prêtre à Ancyre, martyr (362-363) ; sainte Drosis fille du roi Traja...

4 avril Vivre avec l'Église 100928

Grand Carême, dispense d’huile et de vin. Samedi de l’Acathiste. Saint Joseph l’hymnographe (883) ; saint Georges du Mont Maléon dans le Péloponnès...

« Pour la vie du monde – vers un ethos social de l’Église orthodoxe » Publication d&r... À la Une 170701

Un important document vient d’être publié par le Patriarcat de Constantinople, par l’intermédiaire de l’archevêché d’Amérique. « Pour la vie du mon...

«Que ma prière devant Toi s’élève comme l’encens …» À la Une 170673

Nous vous invitons à regarder un extrait de la diffusion en direct de la Liturgie des dons présanctifiée du Mercredi de la 5e semaine du Grand Carê...