Images&signes Saint Nicolas Vélimirovitch, « Les symboles et les signes », coll. L’archipel slave, L’Age d’Homme, Lausanne, 2010, 110 p.
Ce petit livre, dont le texte a la dimension d’un gros article, a été écrit en 1932 par l’évêque serbe Nicolas Vélimirovitch (le futur saint Nicolas de Jitcha) à l’intention des étudiants de la faculté de théologie de Belgrade, afin de les initier aux principaux signes et symboles en usage dans l’Ancien et le Nouveau Testaments. 
Après un chapitre introductif sur « la réalité et ses symboles », l’ouvrage traite d’abord de la terre, du soleil, des étoiles, des minéraux, des végétaux, des animaux, des objets, des actes, faits et activités en tant que symboles, puis des rêves, des événements, des pensées, des sentiments, des circonstances ordinaires, des phénomènes et cataclysmes naturels, de l’homme, de la guerre, de la famine et de la perte en tant que signes. Après un chapitre sur les signes de la fin du monde et avant un chapitre conclusif sur « la connaissance de la vérité », l’auteur précise ainsi la différence entre les symboles et les signes:

« Le symbole est permanent, le signe éphémère.
Par exemple: la mort corporelle est de manière générale le symbole de la mort spirituelle. Mais la mort du fils de David en raison du péché paternel est un signe pour son père, révélant le péché et appelant au repentir.
Le soleil est le plus grand symbole de Dieu dans la nature, son éclipse est un signe divin adressé aux hommes.
Le rocher est le symbole du Christ, et de la foi en Christ en tant que fondement de la vie spirituelle. Le rocher qui se fend à la mort du est un signe.
La bête sauvage est le symbole d’une passion. Mais quand une bête attaque un homme pour le déchiqueter à l’instar des adolescents qui se moquèrent d’Élisée, ou du prophète (1 R13,24), c’est un signe.
Le vent est l’un des symboles de l’Esprit Saint ; mais quand le vent abat une maison, c’est un signe.
La croix est le symbole de la souffrance et du salut, mais la croix qui s’est révélée dans le ciel à l’empereur Constantin – ou celle qui se montrera à la veille du second avènement du Christ – est un signe.
L’eau est le symbole de la grâce de Dieu et de la purification ; les déluges et les inondations sont des signes.
L’homme dans sa relation à la nature est un symbole de Dieu ; mais tel homme qui, par sa vie, par sa destinée, par ses paroles représente un avertissement pour autrui, cet homme est un signe.
Périr sans faute, tout comme périr en raison d’une faute, sont des signes.
Les maladies corporelles en général symbolisent les affections spirituelles, mais une maladie subite dans la famille est un signe.
Un rêve indubitable, ne nécessitant aucune interprétation, est un signe. Mais un rêve peut aussi être symbolique, représentant des images et des événements sujets à interprétation.
En un mot, l’entier du monde apparent est le symbole de la réalité invisible, spirituelle ; mais il sert de signe aux relations qui se nouent entre les créatures en son sein – rapports, changements, bouleversements, actions, événements et états.
Pour celui qui a pénétré la science spirituelle, et qui a sous les yeux les Saintes Écritures de Dieu, il est aisé de distinguer les symboles des signes. »
En raison de sa finalité pédagogique et du public auquel il était primitivement destiné, ce livre ne porte ni une pensée aussi profonde ni un style aussi lyrique et poétique que ceux que l’on peut trouver dans d’autres écrits du même auteur, et l’herméneutique simple de celui-ci, abondamment illustrée par des citations de l’Écriture, dépasse rarement la sphère des interprétations évidentes ou déjà bien connues.  On trouve néanmoins, au détour de tel ou tel paragraphe, quelques précieux enseignements spirituels.
Print Friendly, PDF & Email


Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !