Le métropolite du Monténégro et du Littoral Amphiloque, administrateur du diocèse orthodoxe serbe de Buenos Aires et d’Amérique centrale et du sud, effectue actuellement une visite canonique dans ledit diocèse. À cette occasion, il a rencontré, le 27 novembre les évêques orthodoxes d’Argentine. Le métropolite a rendu visite à l’évêque d’Argentine et d’Amérique du Sud Léonide (Patriarcat de Moscou), le métropolite de Buenos Aires et exarque d’Amérique du Sud Taraise (Patriarcat œcuménique) ainsi que le métropolite de Buenos Aires et d’Argentine Silouane (Patriarcat d’Antioche). Le métropolite Amphiloque a échangé des idées avec eux sur la situation actuelle de l’Église orthodoxe en Amérique Latine et sur les plans de promotion de la collaboration inter-orthodoxe. Avec l’évêque Léonide, le métropolite a parlé concrètement des possibilités de collaboration concernant la paroisse de Santiago du Chili, ce dont il s’était entretenu précédemment avec l’évêque de Caracas et d’Amérique du sud Jean (Église russe hors-frontières). Dans toutes les conversations, le métropolite a souligné la nécessité de collaboration inter-orthodoxe dans le but d’un témoignage unique de la vérité de l’Orthodoxie sur le continent sud-américain. Il a été également question de la récente Conférence des évêques orthodoxes, tenue le mois passé à Lima, au Pérou. À tous les évêques, le métropolite a fait cadeau d’une icône de saint Basile d’Ostrog, des deux premiers numéros du périodique diocèse serbe de Buenos Aires et d’Amérique centrale et du sud, intitulé « Saint apôtre Jacques d’Alphée », la traduction en espagnol de l’œuvre du poète monténégrin Njegoš « La couronne de la Montagne », ainsi que quelques exemplaires du petit calendrier liturgique en serbe et en espagnol qu’édite le diocèse serbe pour la deuxième année.

Source

Print Friendly, PDF & Email


Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !