Un représentant de l’Église orthodoxe russe participe à une conférence sur le Proche-Orient à Berlin

412

Dans le cadre du dialogue entre l’Église évangélique en Allemagne et les Églises orientales, une conférence sur la situation des chrétiens au Proche-Orient était organisée à Berlin du 20 au 21 octobre. Le patriarche copte Tawadros II, le patriarche Mar Ignace Ephrem II d’Antioche et de tout l’Orient (Église syro-jacobite), le patriarche et catholicos de tous les Arméniens Garéguine II, le catholicos d’Orient et métropolite de Malankar Basile Mar Thomas Paul II, des hiérarques et des théologiens d’Allemagne et du Proche-Orient y participaient. A l’invitation de la partie allemande et avec la bénédiction du métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, le hiéromoine Stéphane (Igoumnov), secrétaire du DREE aux relations interchrétiennes, participait à la manifestation. Le jour de l’ouverture de la conférence, l’évêque de Berlin Markus Dröge a salué l’assistance au nom de l’Église évangélique luthérienne en Allemagne. Ensuite, les chefs des Églises orientales antiques ont présenté chacun une communication sur la situation actuelle des chrétiens en situation de détresse au Proche-Orient. Le hiéromoine Stéphane (Igoumnov) a salué l’assistance au nom de l’Église orthodoxe russe, expliquant pourquoi elle était représentée à cette réunion. L’Église orthodoxe russe, en la personne de son Primat, a été l’une des premières à attirer l’attention sur la tragédie des chrétiens d’Orient, et à leur venir en aide. Dès le début des évènements, au moment du « printemps arabe », le patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie était venu en Égypte, en Syrie et au Liban. Il avait rencontré les leaders chrétiens sur place, qui avaient témoigné du début de l’élimination de la présence chrétienne dans la région, remarquant que seules la Russie et l’Église orthodoxe russe pouvaient leur venir en aide. C’est ainsi que le Patriarcat de Moscou a commencé à soutenir ses frères en détresse. Parlant des projets humanitaires réalisés depuis, notamment vers la Syrie, le père Stéphane a informé l’assistance qu’en avril dernier, à l’initiative de l’Église orthodoxe russe, un Groupe de travail interreligieux spécial a été fondé pour l’aide à la population sinistrée de Syrie. Deux importants lots d’aide humanitaire ont déjà été acheminés vers la Syrie. Le représentant de l’Église orthodoxe russe s’est plus longuement arrêté sur les mesures à prendre pour que l’aide arrive à destination et pour qu’elle soit distribuée dans le contexte des opérations militaires qui se poursuivent dans le pays. En marge des travaux de la conférence, le père Stéphane a pu échanger avec les chefs et les hiérarques des Églises du Proche Orient sur les aspects pratiques de ces projets. Le père Stéphane s’est notamment entretenu en privé avec Sa Sainteté le patriarche Mar Ignace Ephrem II. L’entretien a permis de parvenir à plusieurs accords sur la coordination de la coopération entre le Groupe de travail et l’Église syro-jacobite. Le 22 octobre, à la cathédrale de Berlin, le secrétaire du DREE aux relations interchrétiennes a rencontré le président du Conseil de l’Église évangélique en Allemagne, l’évêque Heinrich Bedford-Strohm. L’entretien a porté sur l’organisation au début du mois de novembre d’une conférence dans le cadre du dialogue officiel entre l’Église orthodoxe russe et l’Église évangélique luthérienne en Allemagne.

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.