18/10/2017
Actualités
Page d'accueil > Actualités > Visite du métropolite Hilarion de Volokolamsk en République serbe de Bosnie et en République de Serbie (compte rendu complet)

Visite du métropolite Hilarion de Volokolamsk en République serbe de Bosnie et en République de Serbie (compte rendu complet)

Nous présentons ci-après un compte-rendu complet de la visite du métropolite Hilarion : rencontres avec les présidents de la République de Serbie et de la République serbe de Bosnie, avec l’évêque de Banja Luka et le patriarche de Serbie Irénée, ainsi que bénédiction des cloches de la chapelle N.D. d’Iveron au cimetière de Belgrade.

Avec la bénédiction du patriarche de Moscou Cyrille et sur l’invitation du patriarche Irénée de Serbie, le président du département des affaires extérieures ecclésiastiques du Patriarcat de Moscou, le métropolite Hilarion de Volokolamsk s’est rendu le 16 novembre à Belgrade, où il a rendu visite au président Tomislav Nikolić. Au cours de l’entretien, qui a duré plus d’une heure, le métropolite Hilarion et le président serbe ont procédé à un échange de vues concernant le passé et le présent de la situation du peuple serbe, le rôle de l’Église orthodoxe serbe dans la préservation de l’identité de celui-ci dans les conditions de lourdes épreuves historiques. Ils ont en outre évoqué les liens fraternels indissolubles qui unissent traditionnellement les peuples de Serbie et les pays du territoire canonique de l’Église orthodoxe russe, puis ont discuté des perspectives de la coopération dans différents domaines. Ils ont abordé également la question de la promotion du projet serbo-russe d’aménagement de l'Intérieur de la cathédrale Saint-Sava de Belgrade. Tomislav Nikolić est le président du conseil d’administration de la construction de ladite église.
Le même jour, le métropolite Hilarion de Volokolamsk s’est rendu à Banja Luka. La visite du métropolite Hilarion en République serbe de Bosnie a été organisée sur l’invitation de son président, Milorad Dodik. Sur l’aéroport, le métropolite Hilarion a été accueilli par l’évêque de Banja Luka Ephrem, de l’Église orthodoxe serbe, et par l’ambassadeur de la Fédération russe en Bosnie et Herzégovine, A.A. Botsan-Khartchenko. La rencontre entre le président Milorad Dodik et le métropolite Hilarion a eu lieu en la résidence présidentielle. À cette occasion, le président Milorad Dodik a exprimé sa chaleureuse gratitude à l’Église orthodoxe russe pour son soutien continu à l’Église orthodoxe et au peuple serbes. Il a évoqué le développement du partenariat entre l’Église et l’État en République serbe, mentionnant l’enseignement des bases de la foi orthodoxe dans les établissements scolaires et les plans pour développer ledit enseignement. « Nous luttons pour la préservation de notre identité et, dans ce cadre, nous lions notre espérance à la Russie et à l’Église orthodoxe russe » a souligné le président. Remerciant Milorad Dodik pour son invitation à visiter la République serbe, le métropolite Hilarion a souligné le rôle important des contacts étroits des Églises russe et serbe dans le soutien aux relations fraternelles entre les peuples qui sont l’objet du souci pastoral de celles-ci. Le président de la République serbe et le métropolite Hilarion ont échangé des idées sur l’interaction des peuples slaves et de leurs relations avec le monde qui les entoure. « Le peuple serbe s’est trouvé séparé par des frontières politiques, cependant il existe ce qui unit les hommes au-dessus de toutes les frontières ; ce principe unifiant est la langue et la foi communes » a déclaré le métropolite Hilarion. A la fin de la rencontre, le métropolite a offert son livre Vous êtes la lumière du monde en langue serbe au président de la République serbe, ainsi qu’un DVD avec un film documentaire sur le patriarche de Moscou Cyrille.

Vous devez vous connecter en cliquant sur Login pour accéder à l'intégralité de l'article.

Ensuite, le président Milorad Dodik et le métropolite Hilarion ont fait de courtes déclarations devant les journalistes des médias locaux. Le métropolite Hilarion a remercié le président de la République serbe pour son invitation et cet important entretien, en faisant remarquer que, au cours de sa rencontre le matin du même jour avec le président serbe Tomislav Nikolić à Belgrade, avait commencé la discussion du thème poursuivie avec Dodik, à savoir le présent et l’avenir du peuple serbe : « Le peuple serbe se trouve séparé aujourd’hui par des frontières politiques. Les Serbes vivent en Serbie, en République serbe, et dans d’autres entités territoriales, sans compter encore les nombreux Serbes dispersés dans le monde entier. Cette situation constitue la suite directe de la tragédie qui a frappé le peuple serbe au XXème siècle. Les frontières politiques qui se sont constituées aujourd’hui, sont la conséquence de la désintégration de la Yougoslavie, de même que les frontières politiques de l’espace de l’ancienne Union Soviétique sont la conséquence de la désintégration de celle-ci. Mais il y a une unité qui dépasse les frontières politiques, l’unité du peuple fondée sur l’unité de foi et de langue. Le peuple serbe, lors des années les plus difficiles, dont celles de l’époque de l’occupation turque, a préservé la foi orthodoxe et sa langue. Et cette aspiration à garder à tout prix son identité spirituelle et nationale a sauvé le peuple serbe dans les moments les plus difficiles, les plus cruciaux de son histoire. Le peuple russe et l’Église orthodoxe russe ont toujours été solidaires avec le peuple serbe et l’Église orthodoxe serbe. Il en sera de même dans le futur. Et ma visite de ce jour de la République serbe n’est que l’un des signes de la solidarité de l’Église russe, du peuple russe avec le peuple serbe, qui passe aujourd’hui par des temps difficiles ». Mgr Hilarion a ensuite souhaité à Milorad Dodik l’aide de Dieu dans ses fonctions difficiles et de haute responsabilité de président de la République serbe.

Vous devez vous connecter en cliquant sur Login pour accéder à l'intégralité de l'article.

Rappelons que le cimetière russe avec le monument de la gloire russe constituent un complexe mémorial pour les soldats russes ayant péri durant la première guerre mondiale sans analogue dans le monde. Plus de 3500 Russes y sont inhumés. Il y a en outre les tombes des personnalités russes de la culture, des sciences et des arts dont les noms sont inscrits dans l’histoire de la Russie mais aussi de leur nouvelle patrie, la Yougoslavie (Serbie).
Au cœur de ce complexe se trouve la chapelle dédiée à l’icône de la Mère de Dieu d’Iveron. Dans la nuit du 29 au 30 juillet 1929 avait été détruite la chapelle originale à Moscou C’est alors que les émigrés russes à l’étranger, en réparation de cet acte inique, eurent l’idée de reconstruire à l’identique cette chapelle à Belgrade, qui était l’un des principaux centres de l’émigration. Le 5 juillet 1931, la nouvelle chapelle fut consacrée, et les moines athonites apportèrent à Belgrade une copie de ladite icône. Dans la crypte de la chapelle est enterré le premier primat de l’Église russe hors-frontières, le métropolite Antoine Khrapovitzky (1863-1936).
Les travaux de restauration du cimetière russe ont commencé en 2010 à l’initiative de la représentation de l’Eglise orthodoxe russe à Belgrade.

Sources (dont photographie) : Pravoslavie (1,2,3), Patriarcat de Moscou, traduit du russe pour Orthodoxie.com

 

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski