Décès du moine Spiridon, chantre renommé de la skite athonite de la « Petite » Sainte-Anne
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Le jour de la mémoire des missionnaires thessaloniciens égaux-aux-apôtres Cyrille et Méthode, la ville de Thessalonique, a fait ses adieux à l’ancien Spiridon de la skite de la « Petite » Sainte-Anne. Le père Spiridon naquit en 1951 à Thessalonique de parents originaires d’Asie Mineure, et s’appelait dans le monde Georges Rakhonis. C’est dans la même ville qu’il fit ses études secondaires. Il étudia ensuite à l’école « Athoniade » sur le Mont Athos, de 1968 à 1969. En 1970, il devint moine dans la communauté de l’ancien Gérasime l’hymnographe, à la skite de la Petite Sainte-Anne, à la cellule de « la Dormition de la Mère de Dieu ». Il fit l’apprentissage de l’ascèse auprès de l’ancien Gérasime, hymnographe de la Grande Église du Christ [le Patriarcat de Constantinople], ainsi que de l’ancien Denys, son père spirituel, et de l’ancien Mitrophane. Après leur trépas, le moine Spiridon devint l’ancien de la cellule en 1998. L’actuel métropolite d’Afrique centrale Nicéphore faisait partie de la même communauté, dite «des  Gérasimiens ». Celle-ci se caractérisait particulièrement par l’esprit d’une chaleureuse hospitalité envers tous les visiteurs. Cette tradition était observée et a encore été accrue par le défunt père Spiridon. Il convient d’ajouter que beaucoup d’évêques étaient étroitement liés avec la communauté, parmi lesquels le métropolite de Véria Pantéléimon, le métropolite de Kitros Georges, le métropolite de Grevena David, et l’archevêque de Lyddie Dimitri. Grâce au don d’une belle voix, mais aussi à ses études musicales, il était devenu l’un des plus célèbres chantres de la vie monastique contemporaine. Il faisait preuve de ses dons musicaux lors des fêtes patronales athonites, dans les monastères, skites et cellules. Ayant appris auprès des grands noms de l’art musical athonite, il enseigna ensuite aux pères plus jeunes, devenant le pont unissant de façon heureuse l’ancienne tradition avec le présent et l’avenir. Le père Spiridon a achevé sa vie terrestre après une lutte de plusieurs années contre le cancer, qui le fit particulièrement souffrir, mais il réussit à l’affronter vaillamment, donnant ainsi un enseignement à ceux qui se trouvaient auprès de lui.

Source

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

22 mai (ancien calendrier) / 4 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108723

Troisième invention du chef du saint prophète précurseur et baptiste, Jean (vers 850) [anticipé, en raison de la fête de la Pentecôte qui tombe le ...

4 juin Vivre avec l'Église 108721

4 juin Saint Métrophane, patriarche de Constantinople (vers 325) ; saint hiéromartyr Astius, évêque de Dyrrachium en Macédoine (110) ; saints marty...

Matinée spéciale France 2 « Covid – Espérer ensemble » – 7 juin À la Une 173233

Dans le contexte de la crise sanitaire, les sept émissions religieuses du dimanche matin de France 2 proposent le 7 juin à partir de 8h30 une matin...

Le président serbe Aleksandar Vučić et le Premier ministre bulgare Boïko Borissov se sont rendus ... À la Une 173200

Le président serbe Aleksandar Vučić, accompagné par le Premier ministre bulgare Boïko Borissov, a visité, le 1er juin l’église des Saints-Quarante-...

« Dans le conflit au Donbass, l’Église orthodoxe ukrainienne était et reste la Mère qui unit » a ... À la Une 173194

Le métropolite de Sviatogorsk Arsène, supérieur du monastère qui porte le même nom et qui dépend du primat de l’Église orthodoxe ukrainienne, le mé...

L’un des plus anciens hiérarques de l’Église orthodoxe russe, le métropolite de Tcheboksary et de... À la Une 173178

Le métropolite Barnabé, l’un des plus anciens hiérarques de l’Église orthodoxe russe est décédé le 1er juin 2020. Il avait été hospitalisé à Tchebo...

Réouverture des églises à Constantinople À la Une 173187

Les fidèles pourront revenir dans les églises de Constantinople et des autres diocèses orthodoxes de Turquie. Comme l’annonce le Patriarcat œcuméni...

21 mai (ancien calendrier) / 3 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108695

Jour de jeûne – dispense de poisson Icône de la Mère de Dieu de Vladimir. Saints Constantin, empereur (337) et sa mère, sainte Hélène (327), égaux ...

3 juin Vivre avec l'Église 108693

Jour de jeûne Saint Lucillien, sainte Paule, vierge, et les 4 enfants saints Claude, Hypatios, Paul et Denis, martyrs à Nicomédie (270-275) ; saint...

Lettre du patriarche œcuménique Bartholomée aux primats des Églises orthodoxes locales au sujet d... À la Une 173159

Nous publions ci-dessous le communiqué du Patriarcat œcuménique, suivi de la lettre du Patriarche Bartholomée adressée aux primats des Églises orth...

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108513

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Saints Thallalée, Alexandre et Astère, martyrs en Phénicie (vers 284) ; saint Asclas, martyr en Égypt...

2 juin Vivre avec l'Église 108511

Saint Nicéphore, archevêque de Constantinople, confesseur (828) ; saint Pothin, évêque de Lyon, avec saints Sanctus, diacre, Vétius, Epagathus, Mat...