28/02/2017
Actualités
Page d'accueil > A la Une > Le patriarche Cyrille de Moscou, dans une interview au Figaro : « L’Église ne peut avoir aucune stratégie, si ce n’est le témoignage du Christ et de son Évangile »
Le patriarche Cyrille de Moscou, dans une interview au Figaro : « L’Église ne peut avoir aucune stratégie, si ce n’est le témoignage du Christ et de son Évangile »

Le patriarche Cyrille de Moscou, dans une interview au Figaro : « L’Église ne peut avoir aucune stratégie, si ce n’est le témoignage du Christ et de son Évangile »

xvm0f63a4fe-b894-11e6-bf76-e1dbf4b7eab3Dans une longue interview, parue dans Le Figaro du 3 décembre sous le titre « La renaissance de notre vie ecclésiale est un vrai miracle », le patriarche Cyrille de Moscou a abordé différentes questions, dont celle de l’attitude de l’Église orthodoxe russe à l’égard du pouvoir russe actuel, de la politique en général, la vie de l’Église en Russie, les chrétiens d’Orient, l’islam radical, le Concile panorthodoxe, les relations avec l’Église catholique-romaine. Questionné au sujet de la nouvelle cathédrale russe à Paris, qui pourrait être considérée comme faisant partie de la « stratégie de la représentation de la Russie », le patriarche Cyrille a répondu : « L’Église orthodoxe russe ne représente pas la Russie, ni aucun autre pays ou les orthodoxes relèvent de sa responsabilité, comme la Biélorussie, l’Ukraine, la Moldavie, le Japon ou la Chine. L’Église ne peut représenter que le Christ. Elle ne porte que sa parole de vérité adressée à tous les hommes. Et on ne peut tromper les gens là-dessus. Si ce n’est pas vrai, alors ce n’est plus l’Église, mais une officine religieuse. Croyez-moi, personne n’irait prier dans une telle structure (…) L’Église ne peut avoir aucune stratégie, si ce n’est de rendre témoignage du Christ et de son Évangile. Les relations politiques peuvent s’améliorer ou empirer, mais nos églises resteront toujours ouvertes aux orthodoxes de toute origine, quelles que soient leurs convictions politiques, qui sont unis dans la prière ».

Source (dont photographie): Le Figaro . Des extraits en français sur cette page. Original, en russe, dans son intégralité: Patriarcat de Moscou

Print Friendly
Scroll To Top
Jovan Nikoloski