25/09/2017
Actualités
Page d'accueil > A la Une > Le synode de l’Église orthodoxe russe hors-frontières propose des corrections aux projets de documents du futur Concile panorthodoxe
Le synode de l’Église orthodoxe russe hors-frontières propose des corrections aux projets de documents du futur Concile panorthodoxe

Le synode de l’Église orthodoxe russe hors-frontières propose des corrections aux projets de documents du futur Concile panorthodoxe

Le synode des évêques de l’Église orthodoxe russe hors-frontières s’est adressé par un communiqué à son clergé et ses fidèles, au sujet du futur Concile panorthodoxe. « À la lumière de la publication de documents qui doivent être examinés lors du futur Concile panorthodoxe en Crète du 16 au 27 juin 2016, le synode des évêques de l’Église orthodoxe hors-frontières a procédé à l’examen des textes concernés, à l’instar de nombreux hiérarques, clercs et laïcs qui continuent la préparation au grand Concile, et souhaite communiquer à son troupeau gardé de Dieu et à tous les propositions que nous soumettons, étant donné que les documents du Concile éveillent l’intérêt et chez beaucoup provoquent des questions » est-il dit dans le communiqué. « L’usage, dans certains textes, de termes qui permettent une double interprétation, l’absence d’exactitude théologique et l’utilisation d’un langage ecclésiologique étranger à la sainte Tradition de l’Église, nécessitent des commentaires qui peuvent mener à la correction du texte entier » est-il encore dit dans le texte du Synode. Il est question, en premier lieu, de deux documents : « Les relations de l’Église orthodoxe avec le reste du monde chrétien » et « La mission de l’Église orthodoxe dans le monde contemporain ». En outre, des questions se posent au sujet du règlement du Concile lui-même. Le synode de l’Église orthodoxe russe hors-frontières a exprimé également des remarques au sujet de la procédure et de l’autorité du Concile et de tous les documents approuvés par lui au sein du monde orthodoxe. « Nous avons préparé les remarques susmentionnées, afin de proposer à l’examen du futur Concile certaines corrections importantes aux documents, dans l’esprit d’une collaboration fraternelle, pour soutenir nos frères hiérarques des autres Églises locales qui s’expriment de façon similaire (…) et aussi afin d’assurer au troupeau préservé de Dieu qui nous est confié par le Christ que les pasteurs eux-mêmes portent une attention particulière à la tâche qui leur est impartie d’étudier les documents » est-il dit encore dans le message. Et de conclure : « De tels textes, maintenant comme au cours de toute l’histoire, passent par bien des stades de préparation et de révision ; et le fait que nous, avec d’autres, avons identifié de sérieuses lacunes dans quelques-uns des documents proposé à l’examen du futur Concile, ne doit provoquer ni crainte, ni anxiété ».

Source

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski