30/04/2017
Actualités
Page d'accueil > A la Une > Un groupe d’étudiants de Priština (Kosovo) exige la démolition de l’église orthodoxe de la ville, dont la construction est restée inachevée
Un groupe d’étudiants de Priština (Kosovo) exige la démolition de l’église orthodoxe de la ville, dont la construction est restée inachevée

Un groupe d’étudiants de Priština (Kosovo) exige la démolition de l’église orthodoxe de la ville, dont la construction est restée inachevée

Un groupe d’étudiants de la Faculté de mathématiques et de sciences naturelles de l’Université de Priština a envoyé à une lettre à un média local, vendredi dernier, pour réclamer la démolition ou le changement d’affectation de l’église de la ville, dont la construction a commencé dans les années 1990, sous le régime de Slobodan Milošević. “Du fait que ce bâtiment a été construit du temps du régime de Milošević, dans la cour même du campus universitaire, nous exprimons notre profonde indignation quant au fait que la République du Kosovo n’ait rien fait jusqu’à maintenant pour détruire ce bâtiment, ou le mettre au service des étudiants de l’Université de Priština « Hasan Pristina » pour leurs études, par exemple en faire une bibliothèque » est-il dit dans la lettre. Les étudiants ont également déclaré que les travaux de réparation de l’église dont la construction est inachevée, commencés jeudi dernier, devraient cesser définitivement. « Nous croyons que cette construction n’a démarré que pour déclencher des tensions inter-ethniques. Aussi, nous n’avons pris encore aucune mesure. Mais si cela continue dans les jours qui viennent, nous réagirons, comme l’ont toujours fait les étudiants albanais, par différentes actions de protestations » est-il encore dit dans la lettre. Les étudiants ont dit qu’ils n’étaient opposés à aucune religion ou édifice religieux, mais qu’ils s’opposaient à ce qu’ils appellent « l’avilissement » de l’université. Des représentants de l’Église orthodoxe serbe au Kosovo ont commencé, dimanche dernier, à nettoyer l’église, mais leurs travaux ont été interrompus par le bureau d’inspection de la municipalité de Priština qui prétend que les représentants en question ne disposaient pas du permis requis. Le nettoyage était organisé par les Serbes de la région après que des inconnus aient mis le feu à des pneus dans l’édifice le 9 septembre. Le feu n’a pas causé de dommage significatif au bâtiment, mais l’Église orthodoxe serbe et la population serbe de la région on qualifié cette attaque de « honteuse » et ont exhorté les autorités du Kosovo à trouver les malfaiteurs. L’église est restée inachevée depuis la fin de la guerre au Kosovo en 1999. Au mois de juillet, des fouilles effectuées par des experts médico-légaux a échoué dans sa recherche de restes humains dans un prétendu charnier près de l’église.

Source

Print Friendly
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski