27/05/2017
Actualités
Page d'accueil > Lire > Recensions > Un nouveau livre de Jean-Claude Larchet : L’iconographe et l’artiste.

Un nouveau livre de Jean-Claude Larchet : L’iconographe et l’artiste.

Larchet_i_et_a_3
Jean-Claude Larchet
vient de publier aux éditions du Cerf un nouveau livre intitulé «L’iconographe et l’artiste».
On trouvera ci-dessous la présentation de l’éditeur.
«Les études rassemblées dans ce livre ont toutes en commun de faire apparaître ce qui fait la spécificité de l’art de l’icône par rapport à l’art religieux ordinaire.
La première étude propose une première approche de l’icône à ceux qui en ignorent à peu près tout.
La deuxième étude, à travers une analyse critique du célèbre ouvrage de Hans Belting "Image et culte", précise la différence entre l’objet d’art et l’icône, en insistant sur les fondements théologiques de celle-ci.
Les deux études suivantes précisent la signification théologique d’un certain nombre d’éléments représentatifs propres à l’icône. La première montre que la façon de traduire l’espace dans l’icône, qui peut paraître naïve de prime abord, est en réalité très élaborée et est destinée à en exprimer une perception particulière, relative à sa signification spirituelle, laquelle est ici précisée. La seconde montre qu’il en va de même en ce qui concerne la façon iconographique de représenter le temps, l’icône constituant une interface paradoxale entre la temporalité de ce monde et l’éternité du Royaume.
La cinquième étude examine à travers l’œuvre de l’un des plus grands iconographes russes du XXe siècle, le moine Grégoire Kroug, la place respective de la créativité et du respect de la tradition dans l’art iconographique, et pose de nouveau, de ce point de vue, le problème des rapports entre l’iconographe et l’artiste.
La dernière étude, à travers l’analyse d’un vingtaine de fausses ou de pseudo-icônes anciennes et récentes appartenant au monde orthodoxe ou étrangères à lui, fait apparaître l’importance du lien, en amont et en aval, de l’iconographie avec les principes dogmatiques et ecclésiologiques qui la fondent
Le propos de l’auteur, qui renvoie constamment à des exemples concrets, est illustré par de nombreux schémas et photographies.»

Print Friendly
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski