10 juillet (ancien calendrier) / 23 juillet (nouveau)
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

10 juillet (ancien calendrier) / 23 juillet (nouveau)

Les 45 martyrs de Nicopolis en Arménie : saints Léonce, Maurice, Daniel, Antoine, Alexandre et leurs compagnons (vers 319) ; saints Pères du désert de Nitrie, mis à mort sur ordre de Théophile, archevêque d’Alexandrie (200) ; saint Apollonius, martyr à Iconium (IIIème s.) ; saint Bianor et saint Sylvain, martyrs en Isaurie (IVème s.) ; saint Pasquier, évêque de Nantes (VIIème s.) ; saint Antoine des Grottes de Kiev (1073) ; saint Sylvain des Grottes de Kiev (XIVème s.)  ; sainte Amalberge, veuve à Maubeuge (VIIème s.). Saints Parthénios (1905) et Euménios (1920), rénovateurs du monastère de Koudouma en Crète ; saint hiéromartyr Joseph de Damas (1860) ; saints nouveaux martyrs de Russie : Basile Pobedonostsev, Pierre Zefirov et Étienne Loukanine, prêtres, Georges Begma et Nestor Goudzovsky, diacres (1918).

SAINTS QUARANTE-CINQ MARTYRS DE NICOPOLIS

10 juillet (ancien calendrier) / 23 juillet (nouveau)Sous le règne de l’impie Licinius (vers 316), qui renouvela la persécution dans tout l’Empire d’Orient, le préfet Lysias parvint à Nicopolis, en Arménie, avide de répandre le sang de quiconque résisterait aux décrets impériaux. Les premiers notables de la cité : Léonce, Maurice et Daniel, et quarante autres chrétiens se présentèrent de plein gré devant lui et, confessant bravement qu’ils étaient disciples du Christ, ils l’invitèrent à remplir sa mission. Lysias les fit comparaître à son tribunal, où Léonce déclara qu’ils refusaient d’adorer les idoles par obéissance aux commandements du Christ qui a été crucifié et qui est ressuscité pour le salut de tous les hommes. Courroucé par leur audace, le préfet ordonna de leur briser la mâchoire à coups de pierres. Comme ses compagnons maudissaient le magistrat, serviteur de Satan, Léonce leur adressa ces paroles : « Frères, ne maudissez pas ceux qui se procurent eux-mêmes la malédiction, mais bénissez ceux qui vous persécutent » (Mt 5, 44). Lysias essaya ensuite de les attirer par des promesses, mais les saints lui répliquèrent par des moqueries, aussi les fit-il jeter en prison, en interdisant aux geôliers de leur procurer ni nourriture ni boisson, malgré la chaleur torride. Ils entrèrent dans la prison en glorifiant Dieu d’avoir été dignes de souffrir pour son Nom, et Léonce les encouragea à persévérer jusqu’au terme du combat en leur rappelant les hauts-faits des martyrs qui les avaient précédés. Une femme, nommée Basille (ou Bassienne), parvint à tromper la surveillance des gardes et leur apporta de l’eau pour les désaltérer. Le lendemain matin, ils comparurent de nouveau devant Lysias qui les soumit à de terribles tortures : il les fit écorcher vifs et les soldats raclèrent ensuite leurs plaies avec des tessons de poteries. Les saints martyrs endurèrent vaillamment les supplices jusqu’à la sixième heure, puis furent ramenés en prison, où Basille vint les réconforter.

Cette nuit-là, un ange lumineux leur  apparut, annonçant que le terme de leur combat était proche et que leurs noms étaient inscrits dans le ciel. Les geôliers Ménéas et Birilade (ou Bilirade) furent aussi témoins de cette apparition et se précipitèrent aux pieds des saints en confessant le Christ. Les martyrs embrassèrent ces ouvriers de la onzième heure comme des frères, et leur promirent qu’ils ne seraient pas privés des trophées qui leur avaient été promis. La nouvelle de la conversion des gardes fut transmise au gouverneur qui, rugissant comme un lion furieux, convoqua les quarante-cinq martyrs et ordonna de leur couper à la hache les bras et les jambes, puis de les jeter tous ensemble dans une fournaise. Leurs corps, précipités dans le fleuve Lykos, furent retrouvés par de pieux chrétiens qui les ramenèrent à Nicopolis, dont ils furent dès lors vénérés comme les saints protecteurs.

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire de la déposition de la précieuse tunique de notre Seigneur Jésus-Christ, ton 4

En ce jour, fidèles, accourons vers cette tunique divine et porteuse de guérisons, celle de notre Dieu et Sauveur, qu’a bien voulu porter sur sa chair celui qui a versé son sang sur la croix pour nous racheter de l’esclavage de l’ennemi; en action de grâce chantons-lui: par elle protège ce pays et, dans ton amour pour les hommes, accorde à nos âmes le salut.

Tropaire des saints martyrs, ton 4

Tes Martyrs, Seigneur, pour le combat qu’ils ont mené * ont reçu de toi, notre Dieu, la couronne d’immortalité; * animés de ta force, ils ont terrassé les tyrans * et réduit à l’impuissance l’audace des démons; * par leurs prières sauve nos âmes, ô Christ notre Dieu.

Kondakion des saints martyrs, ton 8

Par amour pour le Christ vous avez subi maints tourments, * saints Martyrs, et vous avez abattu les multiples faux-dieux; * détruisant toute erreur, vous avez triomphé par la puissance du Christ * et vous avez appris à chanter avec foi: * Alléluia, gloire à toi, ô Dieu. 

Kondakion de la déposition de la précieuse tunique de notre Seigneur Jésus Christ, ton 4

Comme vêtement d’immortalité et de salutaire guérison à tous les hommes tu as donné ta précieuse tunique, divin trésor dont tu as bien voulu revêtir la chair que ta nature humaine a portée; l’ayant reçue de tout cœur, nous célébrons cette fête brillamment, remplis de crainte et d’amour, et, comme à notre Bienfaiteur, nous te chantons: ô Christ, garde en paix ce pays, dans l’immense tendresse de ton cœur.

ÉPÎTRE DU JOUR

1 Cor. VII, 24-35

Que chacun demeure devant Dieu dans l’état où il était lorsqu’il a été appelé. Pour ce qui est des vierges, je n’ai point d’ordre du Seigneur ; mais je donne un avis, comme ayant reçu du Seigneur miséricorde pour être fidèle. Voici donc ce que j’estime bon, à cause des temps difficiles qui s’approchent : il est bon à un homme d’être ainsi. Es-tu lié à une femme, ne cherche pas à rompre ce lien ; n’es-tu pas lié à une femme, ne cherche pas une femme. Si tu t’es marié, tu n’as point péché ; et si la vierge s’est mariée, elle n’a point péché ; mais ces personnes auront des tribulations dans la chair, et je voudrais vous les épargner. Voici ce que je dis, frères, c’est que le temps est court ; que désormais ceux qui ont des femmes soient comme n’en ayant pas, ceux qui pleurent comme ne pleurant pas, ceux qui se réjouissent comme ne se réjouissant pas, ceux qui achètent comme ne possédant pas, et ceux qui usent du monde comme n’en usant pas, car la figure de ce monde passe. Or, je voudrais que vous fussiez sans inquiétude. Celui qui n’est pas marié s’inquiète des choses du Seigneur, des moyens de plaire au Seigneur ; et celui qui est marié s’inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à sa femme. Il y a de même une différence entre la femme et la vierge : celle qui n’est pas mariée s’inquiète des choses du Seigneur, afin d’être sainte de corps et d’esprit ; et celle qui est mariée s’inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à son mari. Je dis cela dans votre intérêt ; ce n’est pas pour vous prendre au piège, c’est pour vous porter à ce qui est bienséant et propre à vous attacher au Seigneur sans distraction.

ÉVANGILE DU JOUR

Matth. XV, 12-21

Alors ses disciples s’approchèrent, et lui dirent : Sais-tu que les pharisiens ont été scandalisés des paroles qu’ils ont entendues ? Il répondit : Toute plante que n’a pas plantée mon Père céleste sera déracinée. Laissez-les : ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles ; si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse. Pierre, prenant la parole, lui dit : Explique-nous cette parabole. Et Jésus dit : Vous aussi, êtes-vous encore sans intelligence ? Ne comprenez-vous pas que tout ce qui entre dans la bouche va dans le ventre, puis est jeté dans les lieux secrets ? Mais ce qui sort de la bouche vient du cœur, et c’est ce qui souille l’homme. Car c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies. Voilà les choses qui souillent l’homme ; mais manger sans s’être lavé les mains, cela ne souille point l’homme. Jésus, étant parti de là, se retira dans le territoire de Tyr et de Sidon.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

5 août Vivre avec l'Église 70498

5 août Carême de la Dormition Avant-Fête de la Transfiguration de Notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ. Saint Eusigne d’Antioche, mar...

23 juillet (ancien calendrier) / 5 août (nouveau) Vivre avec l'Église 70496

Jour de jeûne Saints Trophime, Théophile et leurs 13 compagnons, martyrs à Rome (284-305) ; saint Apollinaire, évêque de Ravenne, martyr (vers 75) ...

Décès de l’académicien et musicologue orthodoxe serbe Dimitrije Stefanović À la Une 175388

Né à Pančevo le 25 novembre 1929, Dimitrije Stefanović fut diplômé de la Faculté de philosophie de Belgrade (1955) dans le domaine des langues angl...

« Orthodoxie » (France-Culture): « Monuments chrétiens en Cappadoce (I) » Apprendre 175386

Ci-dessous : le podcast audio de l’émission Orthodoxie sur France-Culture du 2 août : « Monuments chrétiens en Cappadoce » (première partie, rediff...

Fête de la Transfiguration, mercredi 19 août à l’église Sainte-Radegonde de Talmont-sur-Gir... À la Une 175321

Comme chaque année depuis plus de 50 ans, une liturgie sera célébrée le mercredi 19 août à 10h30 en l’église Sainte-Radegonde de Talmont...

4 août Vivre avec l'Église 70483

Les sept dormants d’Éphèse : saints Maximilien, Jamblique, Martinien, Jean, Denis, Constantin et Antonin (vers 250) ; saint Éleuthère, martyr...

22 juillet (ancien calendrier) / 4 août (nouveau) Vivre avec l'Église 70481

22 juillet (ancien calendrier) / 4 août (nouveau) Sainte Marie-Magdeleine, myrrhophore, égale aux apôtres (Ier s.) ; saint Panchaire, évêque d...

Plus de 40 millions de dollars de dons annuels pour la construction d’églises orthodoxes à ... À la Une 175317

« Environ 40 770 000 dollars (3 milliards de roubles) sont donnés chaque année par des sponsors et des paroissiens pour la construction d’égl...

Monastère de la Transfiguration : Publication de quatre catéchèses de l’archimandrite Aimilianos ... Lire 175156

Le monastère de la Transfiguration a publié quatre nouvelles catéchèse de l’archimandrite Aimilianos de Simonos Petra : Opus B13 : Des passions ...

L’église Saint-Sauveur-in-Chora à Constantinople pourrait être transformée en mosquée À la Une 175305

Les Turcs semblent promouvoir la transformation en mosquée d’une autre église byzantine de Constantinople qui, jusqu’à ce jour fonctionne comme mus...

Déclaration du métropolite de Kiev Onuphre au sujet du processus de paix en Ukraine À la Une 175297

À l’occasion du cessez-le-feu promulgué par les belligérants en Ukraine, le métropolite de Kiev Onuphre, primat de l’Église orthodoxe ukrainienne, ...

Les autorités turques ont donné leur autorisation à la célébration des offices à la Mère de Dieu ... À la Une 175301

Le diocèse de Smyrne du Patriarcat œcuménique a reçu l’autorisation des autorités turques pour célébrer cet office dans les églises historiques de ...