14 octobre

Saints martyrs Nazaire, Gervais, Protais et Celse (54-68) ; saint Sylvain, prêtre à Gaza, (IVème s.) ; saint Céleste, évêque de Metz (vers 300) ; sainte Menehould, vierge en Lorraine (Vème s.) ; sainte Angadrème, abbesse, patronne de Beauvais (vers 695) ;  sainte Parascève de Serbie (XIème s.) ; Saint Nicolas Sviatocha, prince de Tchernigov, thaumaturge de la Laure des Grottes de Kiev (1143) ; saints néo-martyrs de Russie : Michel (Lektorsky), prêtre (1921) ; Ambroise, évêque de Kamenets-Podolsky, confesseur (1932), Pierre (Lebedev), prêtre (1937) ; Maximilien (Martchenko), moine (1938).

SAINTS MARTYRS NAZAIRE, GERVAIS, PROTAIS ET CELSE

Issu d’une riche et noble famille, saint Nazaire vivait à Rome, sous le règne de l’empereur Néron (entre 54 et 68). Son père, Africanus, et sa mère, Perpétue, avaient été conduits à la foi par le saint Apôtre Pierre, et Nazaire fut baptisé par le premier évêque de Rome, saint Lin. Lorsqu’il eut atteint l’âge de vingt ans, il quitta Rome pour parcourir les villes d’Italie, afin d’y répandre la Bonne Nouvelle. Il amena ainsi de nombreux païens à la connaissance de la Vérité et les baptisa. Dix ans plus tard, comme il passait dans la ville de Plaisance, il fit la connaissance de saint Gervais et de saint Protais, qui étaient en prison sur l’ordre du gouverneur Anulinus et dont la réputation de thaumaturges et d’audacieux apôtres du Christ s’était répandue dans toute l’Italie. Ils s’embrassèrent d’un saint baiser et s’exhortèrent mutuellement au martyre. Mais le gouverneur, ayant appris la présence de Nazaire, le fit interpeller, puis flageller, et ensuite il le chassa de la ville. Le saint se dirigea alors vers la Gaule. Lorsqu’il arriva dans la ville de Cimiez, près de Nice, sa parole de feu attira une grande partie de la population à la foi. C’est alors que la femme d’un notable de la cité s’approcha de lui avec son enfant âgé de trois ans. Elle le déposa aux pieds du saint en disant : « Prends avec toi cet enfant. Qu’il te suive où que tu ailles, afin qu’il soit jugé digne de paraître auprès du trône du Christ. » Nazaire reçut le bambin avec action de grâces, le baptisa sous le nom de Celse, et partit avec lui pour répandre le saint Évangile dans d’autres régions de la Gaule. Saisis par le gouverneur Deinobaus, qui l’interrogea sur son identité et celle de l’enfant, Nazaire lui répondit : « Je suis Romain de naissance, mais je suis chrétien et adore le Crucifié. » Le cruel magistrat s’empara alors de Celse et le frappa sans pitié, mais le jeune enfant balbutia avec la sagesse d’un vieillard : « Le Dieu que j’adore te jugera pour cela, ô injuste juge. » Nazaire et Celse purent toutefois s’échapper grâce à l’appui de la femme du gouverneur, qui avait eu à leur sujet une vision redoutable. Ils se dirigèrent vers Trèves, en proclamant partout le Christ et en se moquant des idoles, ce qui leur valut d’être à nouveau arrêtés. Conduits à Rome, sur l’ordre de l’empereur Néron, ils furent jetés dans un lac après avoir été interrogés. Mais ils réchappèrent à la noyade, et purent continuer leur mission de ville en ville jusqu’à Milan, où ils y retrouvèrent saint Gervais et saint Protais, qui se préparaient à affronter l’épreuve finale du martyre. Tous étaient remplis de joie à la perspective de rejoindre le Seigneur en communiant à sa Passion, et le jeune Celse n’était pas moins que les autres prêt à endurer toutes sortes de supplices pour l’amour du Christ. Ils marchèrent donc tous les quatre vers le lieu de l’exécution, le visage aussi rayonnant que s’ils se rendaient à un banquet, et moururent décapités en rendant grâce à Dieu. Celse avait alors neuf ans et sept mois.  Les reliques des saints Gervais et Protais furent miraculeusement retrouvées par saint Ambroise, et lors de leur transfert solennel dans la basilique principale de Milan, le 19 juin 386, un aveugle recouvra la vue et les démons qui habitaient deux possédés se mirent à crier que les saints leur infligeaient des peines intolérables. Quelques années après (395), saint Ambroise procéda à la translation des corps des saints Nazaire et Celse, qui étaient ensevelis dans un jardin hors de la ville.

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire des saints martyrs Nazaire, Gervais, Protais et Celse, ton 4

Tes Martyrs, Seigneur, pour le combat qu’ils ont mené * ont reçu de toi, notre Dieu, la couronne d’immortalité; * animés de ta force, ils ont terrassé les tyrans * et réduit à l’impuissance l’audace des démons; * par leurs prières sauve nos âmes, ô Christ notre Dieu.

Kondakion des saints martyrs Nazaire, Gervais, Protais et Celse, ton 1

Célébrons la quadruple gloire des Témoins du Christ, * fidèles, chantons Nazaire et Protais, * acclamons par des hymnes Celse et Gervais, * car ils ont combattu jusqu’à mourir décapités; * ayant reçu la couronne d’immortalité, * ils intercèdent pour notre salut.

ÉPITRE DU JOUR

Éph. IV, 14-19

Afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ. C’est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s’édifie lui-même dans la charité. Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur, c’est que vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées. Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur cœur. Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d’impureté jointe à la cupidité.

ÉVANGILE DU JOUR

Mc XI, 27-33

Ils se rendirent de nouveau à Jérusalem, et, pendant que Jésus se promenait dans le temple, les principaux sacrificateurs, les scribes et les anciens, vinrent à lui, et lui dirent : Par quelle autorité fais-tu ces choses, et qui t’a donné l’autorité de les faire ? Jésus leur répondit : Je vous adresserai aussi une question ; répondez-moi, et je vous dirai par quelle autorité je fais ces choses. Le baptême de Jean venait-il du ciel, ou des hommes ? Répondez-moi. Mais ils raisonnèrent ainsi entre eux : Si nous répondons : Du ciel, il dira : Pourquoi donc n’avez-vous pas cru en lui? Et si nous répondons : Des hommes… Ils craignaient le peuple, car tous tenaient réellement Jean pour un prophète. Alors ils répondirent à Jésus : Nous ne savons. Et Jésus leur dit : Moi non plus, je ne vous dirai pas par quelle autorité je fais ces choses.

À propos de l'auteur

Photo of author

Jivko Panev

Jivko Panev, cofondateur et directeur de la rédaction d'Orthodoxie.com. Producteur de l'émission 'Orthodoxie' sur France 2 et journaliste.
Lire tous les articles par Jivko Panev

Articles similaires

3 décembre

Carême de la Nativité Saint Sophonie, prophète (VIIème s. av. J.-C.) ; saint Théodore, archevêque d’Alexandrie, martyr (606) ; saint Théodule, moine à Edesse (vers 440) ; saint Jean l’Hésychaste,…

2 décembre

Carême de la Nativité Saint Habaccuc, prophète (VIIème s. av. J.- C) ; saint Athanase le Reclus (vers 1176) et un autre Athanase (XIIIème s.) des Grottes de Kiev ;…

1er décembre

Carême de la Nativité Saint Nahum, prophète (vers 600 av. J.-C.) ; saint Philarète le Miséricordieux de Paphlagonie (792) ; Sainte Florence, recluse à Comblé (367) ; saint Léonce, évêque de…

30 novembre

Carême de la Nativité – dispense de poisson Saint André, le premier appelé parmi les apôtres, martyr (62) ; saint Frumence, évêque d’Ethiopie (vers 380) ; saint Tugduald (ou Tudwal),…

29 novembre

Carême de la Nativité Saint Paramon, martyr avec 370 chrétiens de Nicomédie (250) ; saint Philomène, martyr à Ancyre (vers 274) ; Saint Brendan de Birr (573) ; saint Acace du…

28 novembre

23e dimanche après la PentecôteCarême de la Nativité – Dispense de poisson Saint Étienne le Jeune, moine et abbé du Mont-Saint-Auxence, martyr (766) ; saints Étienne, Basile, Grégoire, Grégoire et…

Accueil

Articles populaires

Recension: Hiéromoine Grégoire du Mont-Athos, «La foi, la liturgie et la vie de l’Église orthodoxe. Une esquisse de catéchisme orthodoxe»

Ce catéchisme est particulièrement bienvenu pour les parents en attente, pour leurs enfants d’un catéchisme orthodoxe fiable, mais aussi pour un certain nombre d’adultes qui pour des raisons diverses, n’ont

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

27 novembre

Carême de la Nativité – dispense de poisson Saint Jacques le Persan, mégalomartyr (421); saints dix-sept moines des Indes (IVème s.) ; Saint Maxime, évêque de Riez (Vème s.), saint…

14 novembre (ancien calendrier) / 27 novembre (nouveau)

Saint Philippe, apôtre (I) ; Saint Grégoire Palamas, archevêque de Thessalonique (1357) ; Saint Justinien, empereur (565) et Sainte Théodora, impératrice (548) ; Saint Philippe d’Irap, près de Novgorod (1527) ;…

Le séminaire Saint-Vladimir (État de New York) sera relocalisé

Afin de répondre au besoin croissant de prêtres et d’autres vocations dans l’Église orthodoxe, le Conseil d’Administration du Séminaire théologique orthodoxe Saint-Vladimir a voté la relocalisation de celui-ci, situé actuellement

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le patriarche de Jérusalem Théophile III remercie le patriarche de Moscou et le président Poutine pour leur soutien à l’Église orthodoxe en Terre Sainte

Le patriarche de Jérusalem Théophile III a envoyé le message suivant au patriarche de Moscou Cyrille, à l’occasion du 75e anniversaire de celui-ci : « Bien-aimé, cher confrère et concélébrant dans le

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

26 novembre

Carême de la Nativité Saint Alype, stylite à Andrinople (VIIème s.) ; Saint Amateur, évêque d’Autun, (IIIème s.) saint Jacques, ermite en Syrie (457); saint Stylien de Paphiagonie (Vème-VIème s.) ;…

13 novembre (ancien calendrier) / 26 novembre (nouveau)

Saint Jean Chrysostome, archevêque de Constantinople (407) ; saints martyrs Antonin, Nicéphore et Germain, sainte martyre Manathas, à Césarée de Palestine (vers 308) ; saint Mitre, martyr à Aix-en-Provence (vers 300)…

Vidéo : « Par principe le Verbe » par Bertrand Vergely

Dans le cadre cycle de conférences « Les Lundis de Port-Royal », Bertrand Vergely a donné le lundi 22 novembre une conférence intitulée : « Par principe le Verbe ».  Ce nouveau cycle de conférences a

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le patriarche russe Cyrille : “Le patriarche Bartholomée ne se considère pas comme le premier entre égaux, mais comme étant au-dessus de tous les autres”

Dans une interview accordée au directeur de la chaîne de télévision « Spas », B. Kortchevnikov, diffusée sur la chaîne « Rossia 1 » le 20 novembre 2021, le patriarche Cyrille de Moscou et

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :