15 avril

GRAND SAMEDI

Liturgie de S. Basile

Dispense de vin

Saint Crescens, martyr à Myre en Lycie (IIIème s.) ; saintes Anastasie et Basilisse, martyres à Rome (Ier s.) ; saints martyrs Soukhia et ses compagnons : André, Anastase, Thalalée, Théodoret, Ivchirion, Jordain, Condrat, Lucien, Mimnenos, Nerangios, Polyeucte, Jacques, Phocas, Domentien, Victor, Zosime (Géorgie, 100-130) ; saint martyr Sabbas le Goth (372) ; saint Paterne, évêque de Vannes (vers 565) ; saint Ortaire, abbé de Landelle (VIème s.) ; sainte Hunne, veuve en Alsace (600) ; saint Sévestre, abbé à Moutier-Saint-Jean (625) ; saint Abbon, évêque de Metz (707) ; saint hiéromartyr Alexandre (Gnevouchev) (1930).

HOMÉLIE DE ST ÉPIPHANE DE CHYPRE SUR LE GRAND SAMEDI

Qu’est ceci ? Un grand silence règne aujourd’hui sur la terre, un grand silence et une grande solitude. Un grand silence parce que le Roi dort. La terre a tremblé et s’est calmée parce que Dieu s’est endormi dans la chair, et qu’Il est allé réveiller ceux qui dormaient depuis des siècles. Dieu est mort dans la chair et les enfers ont tressailli. Dieu s’est endormi pour un peu de temps, et il a réveillé du sommeil ceux qui séjournaient dans les enfers… Il va chercher Adam, notre premier père, la brebis perdue. Il veut aller visiter tous ceux qui sont assis dans les ténèbres et l’ombre de la mort. Il va pour délivrer de leurs douleurs Adam dans ses liens, et Ève captive avec lui, Lui qui est en même temps leur Dieu et leur fils. Descendons donc avec Lui pour voir l’alliance entre Dieu et les hommes …Là se trouve Adam, le premier père et, comme premier créé, enterré plus profondément que tous les condamnés. Là se trouve Abel, le premier mort, et comme premier pasteur juste, figure du meurtre injuste du Christ pasteur. Là se trouve Noé, figure du Christ, le constructeur de la grande arche de Dieu, l’Église… Mais, comme, par Son avènement, le Seigneur voulait pénétrer dans les lieux les plus inférieurs, Adam, en tant que premier père et premier créé de tous les hommes, et en tant que premier mortel, lui qui avait été tenu captif plus profondément que tous les autres, et avec le plus grand soin, il entendit le premier le bruit des pas du Seigneur, qui venait vers les prisonniers. Et il reconnut la voix de Celui qui cheminait dans la prison, et, s’adressant à tous ceux qui étaient enchaînés avec lui depuis le commencement du monde, il parla ainsi “j’entends les pas de quelqu’un qui vient vers nous !” Et pendant qu’il parlait, le Seigneur entra, tenant les armes victorieuses de la Croix. Et lorsque le premier père, Adam, Le vit, plein de stupeur, il se frappa la poitrine, et cria aux autres “Mon Seigneur soit avec vous tous !” Et le Christ répondit à Adam :”Et avec ton esprit” Et, lui ayant saisi la main, Il lui dit : “Tiens-toi debout, toi qui dormais, lève-toi d’entre les morts, et le Christ t’illuminera. Je suis ton Dieu et, à cause de toi, Je suis devenu ton fils. Lève-toi, toi qui dormais, car Je ne t’ai pas créé pour que tu séjournes ici enchaîné dans l’enfer. Surgis d’entre les morts, Je suis la vie des morts. Lève-toi, toi l’œuvre de mes mains, toi, mon effigie, qui a été faite à mon image… Lève-toi, et partons d’ici, de la mort à la vie, de la corruption à l’immortalité, des ténèbres à la lumière éternelle. Levez-vous, partons d’ici, et allons de la douleur à la joie, de la prison à la Jérusalem céleste, des chaînes à la liberté, de la captivité aux délices du paradis, de la terre au ciel. Mon Père céleste attend la brebis perdue, un trône de chérubins est prêt, les porteurs sont debout et attendent, la salle de noce est préparée, les tentes et les demeures célestes sont ornées, les trésors de tout bien sont ouverts, le Royaume des cieux qui existait avant tout les siècles vous attend.

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaires du saint et grand Samedi, ton 2

Le noble Joseph descendit de la Croix ton corps très pur, l’enveloppa d’un linceul immaculé et le déposa couvert d’aromates dans un sépulcre neuf.

Lorsque Tu descendis dans la mort, ô Vie immortelle, Tu mis les enfers à mort par l’éclat de ta divinité ; et lorsque Tu ressuscitas des abîmes les morts, toutes les puissances célestes s’écriaient : Donateur de vie, Christ notre Dieu, gloire à Toi.

Près du tombeau l’ange apparut aux saintes femmes myrrhophores et clama : La myrrhe convient aux mortels, mais le Christ est étranger à la corruption.

Kondakion du saint et grand Samedi, ton 6

Celui qui a fermé l’abîme, est vu mort ; couvert de myrrhe et enveloppé d’un linceul, l’Immortel est mis au tombeau comme un mortel ; mais les femmes venues pour l’embaumer pleuraient amèrement et s’écriaient : Ce Sabbat est béni entre tous, car le Christ s’y étant endormi ressuscitera le troisième jour.

ÉPITRE DU JOUR

Rom VI, 3-11

Frères, ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ? Par le baptême, nous avons donc été ensevelis avec lui en sa mort, afin que, comme le Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, nous marchions nous aussi dans une vie nouvelle. En effet, si par une mort semblable à la sienne nous sommes devenus un même être avec lui, nous le serons aussi par la résurrection, sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que ce corps de péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché ; car celui qui est mort est affranchi du péché. Et, si nous sommes morts avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui, sachant que le Christ ressuscité des morts ne meurt plus ; la mort n’a plus de pouvoir sur lui. Car sa mort fut une mort au péché une fois pour toutes ; mais sa vie est une vie pour Dieu. Vous aussi, donc, considérez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus Christ.

ÉVANGILE DU JOUR

Matth. XXVIII, 1-20

Après le sabbat, à l’aube du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l’autre Marie allèrent voir le sépulcre. Et voici, il y eut un grand tremblement de terre ; car un ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre, et s’assit dessus. Son aspect était comme l’éclair, et son vêtement blanc comme la neige. Les gardes tremblèrent de peur, et devinrent comme morts. Mais l’ange prit la parole, et dit aux femmes : Pour vous, ne craignez pas ; car je sais que vous cherchez Jésus qui a été crucifié. Il n’est point ici ; il est ressuscité, comme il l’avait dit. Venez, voyez le lieu où il était couché, et allez promptement dire à ses disciples qu’il est ressuscité des morts. Et voici, il vous précède en Galilée : c’est là que vous le verrez. Voici, je vous l’ai dit. Elles s’éloignèrent promptement du sépulcre, avec crainte et avec une grande joie, et elles coururent porter la nouvelle aux disciples. Et voici, Jésus vint à leur rencontre, et dit : Je vous salue. Elles s’approchèrent pour saisir ses pieds, et elles se prosternèrent devant lui. Alors Jésus leur dit : Ne craignez pas ; allez dire à mes frères de se rendre en Galilée : c’est là qu’ils me verront. Pendant qu’elles étaient en chemin, quelques hommes de la garde entrèrent dans la ville, et annoncèrent aux principaux sacrificateurs tout ce qui était arrivé. Ceux-ci, après s’être assemblés avec les anciens et avoir tenu conseil, donnèrent aux soldats une forte somme d’argent, en disant : Dites : Ses disciples sont venus de nuit le dérober, pendant que nous dormions. Et si le gouverneur l’apprend, nous l’apaiserons, et nous vous tirerons de peine. Les soldats prirent l’argent, et suivirent les instructions qui leur furent données. Et ce bruit s’est répandu parmi les Juifs, jusqu’à ce jour. Les onze disciples allèrent en Galilée, sur la montagne que Jésus leur avait désignée. Quand ils le virent, ils se prosternèrent devant lui. Mais quelques-uns eurent des doutes. Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

À propos de l'auteur

Photo of author

Jivko Panev

Jivko Panev, cofondateur et journaliste sur Orthodoxie.com. Producteur de l'émission 'Orthodoxie' sur France 2 et journaliste.
Lire tous les articles par Jivko Panev

Articles populaires

Recension: Hiéromoine Grégoire du Mont-Athos, «La foi, la liturgie et la vie de l’Église orthodoxe. Une esquisse de catéchisme orthodoxe»

Ce catéchisme est particulièrement bienvenu pour les parents en attente, pour leurs enfants d’un catéchisme orthodoxe fiable, mais aussi pour ...

Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères…”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky »

Vient de paraître: Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères… ”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky », ...

L’archevêque d’Albanie : « Les orthodoxes sont des personnes de vérité et de courage ».

« La vérité du Christ est au-dessus de tout », a souligné l’archevêque Anastase de Tirana, Durrës et de toute l’Albanie, depuis ...

Communiqué du Saint-Synode de l’Église orthodoxe serbe au sujet des récents événements au Kosovo

Le Saint-Synode de l’Église orthodoxe serbe a publié le communiqué suivant, en date du 27 septembre 2023, au sujet des ...

15 septembre (ancien calendrier) / 28 septembre (nouveau)

Après-fête de l’Exaltation de la Croix ; saint mégalomartyr Nicétas (vers 372) ; saint Valérien, martyr à Tournus (178) ; invention ...

28 septembre

Saint Chariton, reclus en Palestine, confesseur (vers 350) ; saint Baruch, prophète (VI av. J.-C.) ; saints Alexandre, Alphée, Zosime, ...

Des intellectuels serbes ont soulevé la question de la défense des droits des fidèles orthodoxes en Ukraine

Des intellectuels serbes dénoncent la politique de deux poids, deux mesures et le silence des institutions occidentales sur les persécutions contre l’Église orthodoxe ukrainienne.

27 septembre

Jour de jeûne Saint martyr Callistrate et ses compagnons martyrs en Italie (304) ; saints Marc, Aristarque et Zénas, apôtres ...

14 septembre (ancien calendrier)/27 septembre (nouveau)

Jour de jeûne EXALTATION DE LA SAINTE CROIX Dormition de St Jean Chrysostome (407) L’EXALTATION DE LA SAINTE CROIX Alors ...

L’office de l’Exaltation de la Croix, en version bilingue slavon-français

L’office de l’Exaltation de la Croix, en version bilingue slavon-français, avec des commentaires, est disponible ICI au format pdf. La ...

Décisions du Saint-Synode de l’Église orthodoxe ukrainienne

Le Saint-Synode de l’Église orthodoxe ukrainienne, sous l’omophore du métropolite de Kiev Onuphre, a publié le communiqué suivant : « Le 25 ...

Communiqué de la métropole de Sofia au sujet de l’église russe Saint-Nicolas

À la suite de l’expulsion du recteur de l’église orthodoxe russe Saint-Nicolas, la métropole de Sofia de l’Église orthodoxe bulgare ...

RCF Bordeaux : “La mission”

“Autour du thème de la mission, le père Jean-Claude Gurnade ouvre pour nous deux livres forts intéressants. D’abord celui de ...

Vient de paraitre : « Jésus-Christ, Celui qui est, qui aime et qui relève » par Michel Quenot

Si Dieu existe, s’il s’est manifesté en la Personne de Jésus-Christ, peut-on l’ignorer, passer sa vie entière comme si rien ...

Saint Païssios du Mont Athos a été proclamé protecteur de l’Archevêché grec orthodoxe d’Australie

À l’occasion de la XIIe Assemblée clérico-laïque de l’Archevêché d’Australie du Patriarcat œcuménique, qui rassemblait cette année 650 délégués, saint ...

Balamand (Liban) : « Vers une juste compréhension de l’histoire » – conférence scientifique internationale du 16 au 18 octobre

Une conférence scientifique internationale intitulée « Vers une juste compréhension de l’histoire » aura lieu à la faculté orthodoxe de ...

Visite historique du patriarche de Serbie Porphyre à Mostar (Bosnie-Herzégovine)

Dimanche dernier a eu lieu la première Liturgie patriarcale depuis 90 ans à Mostar, en Bosnie-Herzégovine, à l’occasion du 150e ...

26 septembre

Dormition de saint Jean le Théologien, apôtre et évangéliste ; saint Gédéon, juge en Israël ; saint Céran, évêque de ...