22 septembre
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

22 septembre

Saint Phocas, évêque de Sinope, martyr (117) ; sainte Rodène de Levroux, vierge (Ier s.) ; saint Sylvain, ermite dans le Berry (Ier s.) ; saint martyr Phocas le jardinier (vers 320) ; saint Maurice et ses compagnons dont : saints Exupère, Candide, Victor, Innocent et Vital, martyrs à Agaune, dits « les martyrs de la légion thébéenne » (vers 287) ; saint Saintin, évêque de Verdun (IVème s.) ; saint Florent, ermite au Mont Glone sur la Loire (440) ; saint Lô, évêque de Coutances (vers 565) ; saint Pierre le péager (VIème s.)  ; sainte Salaberge, abbesse à Laon (670) ; saints 26 moines de Zographou, martyrisés par les Latins (1284) ; saint Cosmas de Zographou (XIV-XVème s.) ; saint Jonas, higoumène de lachezersk (XVIème s.) ; saint Macaire de Jabyne (XVIIème s.) ; bienheureuse Parascève de Diveevo (1915) ; saint hiérarque Théodose de Brazi (Roumanie, 1694) ; saints nouveaux martyrs de Russie : Benjamin, évêque de Romanov (1930).

VIE DE SAINT PHOCAS DE SINOPE[1]

22 septembre
Saint Phocas, évêque de Sinope, martyr (117)

Saint Phocas naquit dans la ville de Sinope, sur les bords de la mer Noire, d’un père nommé Pamphile, constructeur de bateaux, et d’une mère nommée Marie. Dès qu’il fut tiré des griffes de l’erreur païenne, Dieu lui accorda, jusqu’à sa mort, la grâce d’accomplir des miracles. Il devint par la suite évêque de Sinope et amena, tant par ses paroles inspirées que par ses miracles, de nombreux païens à la vraie foi. Dieu lui révéla de manière toute spéciale que le moment d’affronter le martyre était venu pour lui. Une colombe vint un jour se poser sur sa tête, y déposa une couronne et, lui adressant la parole avec une voix humaine, elle lui dit : « Une coupe a été préparée pour toi, tu dois maintenant la boire ! » Phocas comparut peu après devant le gouverneur Africanus et confessa avec assurance le Christ, vrai Dieu et vrai homme. Comme Africanus avait blasphémé le Nom du Christ et fait torturer le saint, un violent tremblement de terre se déclencha soudain, frappant de mort le gouverneur et ses soldats. À la demande de la femme du gouverneur, saint Phocas, miséricordieux à l’imitation de son Créateur, les releva par sa prière. Il fut ensuite conduit vers l’empereur Trajan (vers l’an l0l), qui le fit écorcher, puis jeter dans un bain surchauffé, où le saint remit son âme à Dieu. Après sa mort, saint Phocas fit encore de nombreux miracles pour ceux qui invoquaient avec foi son secours.

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES DU JOUR

Tropaire du hiéromartyr Phocas, ton 4

Émule des Apôtres dans leur vie, leur successeur sur leurs trônes, tu as trouvé dans la pratique des vertus, ô inspiré de Dieu, la voie qui mène à la contemplation. Aussi, dispensant fidèlement la Parole de Vérité, tu as lutté pour la Foi jusqu’au sang, ô Hiéromartyr Phocas, prie le Christ Dieu de sauver nos âmes.

Tropaire de saint Maurice d’Agaune, ton 6

Enrôlés par la grâce de l’Esprit, pour le Roi céleste vous avez milité, saint Maurice et vous tous, ses compagnons de combat ; en victorieux athlètes du Christ, pour Sa gloire vous êtes devenus une armée porteuse de trophées et maintenant que vous Lui faites brillante escorte dans le ciel, intercédez pour nos âmes auprès de Lui.

Kondakion du hiéromartyr Phocas, ton 2

Comme un soleil portant la divine clarté * le Seigneur t’a placé au firmament de l’Eglise * pour éclairer la multitude des croyants, * illustre martyr Phocas; * et comme un parfum de bonne odeur * furent agréés ta vie, ta foi, tes combats * par le seul qui possède la miséricorde infinie.

Kondakion de saint Maurice d’Agaune, ton 3

Détestant, comme athlètes des combats loyaux, toute violence exercée sur les innocents, vous les soldats de la légion thébaine, avec Maurice pour chef, vous vous êtes couverts d’une gloire immortelle, dont on célèbre pour tous les siècles la mémoire en tout lieu.

ÉPITRE DU JOUR

Gal. V, 11-21

Pour moi, frères, si je prêche encore la circoncision, pourquoi suis-je encore persécuté? Le scandale de la croix a donc disparu! Puissent-ils être retranchés, ceux qui mettent le trouble parmi vous! Frères, vous avez été appelés à la liberté, seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair; mais rendez-vous, par la charité, serviteurs les uns des autres. Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez détruits les uns par les autres. Je dis donc: Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. Si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes point sous la loi. Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu.

ÉVANGILE DU JOUR

Mc VII, 5-16

Les pharisiens et les scribes lui demandèrent: Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens, mais prennent-ils leurs repas avec des mains impures? Jésus leur répondit: Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, ainsi qu’il est écrit: Ce peuple m’honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C’est en vain qu’ils m’honorent, En donnant des préceptes qui sont des commandements d’hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. Il leur dit encore: Vous anéantissez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition. Car Moïse a dit: Honore ton père et ta mère; et: Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort. Mais vous, vous dites: Si un homme dit à son père ou à sa mère: Ce dont j’aurais pu t’assister est corban, c’est-à-dire, une offrande à Dieu, vous ne le laissez plus rien faire pour son père ou pour sa mère, annulant ainsi la parole de Dieu par votre tradition, que vous avez établie. Et vous faites beaucoup d’autres choses semblables. Ensuite, ayant de nouveau appelé la foule à lui, il lui dit: Écoutez-moi tous, et comprenez. Il n’est hors de l’homme rien qui, entrant en lui, puisse le souiller; mais ce qui sort de l’homme, c’est ce qui le souille. Si quelqu’un a des oreilles pour entendre, qu’il entende.

[1] Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

Décès du père André Fyrillas À la Une 178053

Nous venons d’apprendre le rappel à Dieu du père André Fyrillas, archiprêtre du Trône œcuménique, ancien enseignant de patristique à l’Instit...

Véhémente protestation de la part de quatre hiérarques ce l’Église de Chypre après la commémorati... À la Une 178043

Les métropolites Nicéphore de Kykkos, Athanase de Limassol, Isaïe de Tamassos et Nicolas d’Amathonte, de l’Église orthodoxe de Chypre, ont adressé ...

Le métropolite de Volokolamsk Hilarion : « L’Église orthodoxe russe peut cesser de commémorer l’a... À la Une 178037

Dans une interview à l’agence russe RIA Novosti, le métropolite de Volokolamsk Hilarion, président du Département des affaires ecclésiastiques exté...

25 octobre Vivre avec l'Église 58176

20e dimanche après la Pentecôte Saints Marcien et Martyrios, martyrs à Constantinople (vers 355) ; sainte Tabitha ressuscitée par l’apôtre sa...

12 octobre (ancien calendrier)/25 octobre (nouveau) Vivre avec l'Église 58174

20e dimanche après la Pentecôte Mémoire des Pères du VIIème Concile œcuménique Saints martyrs Probus, Tarachus et Andronique de Cilicie (303) ; sai...

« Le voyage spirituel d’une femme orthodoxe française devenue moniale » Actualités 178025

Située dans la crypte de la cathédrale Saint-Alexandre_Nevsky (12, rue Daru 75008 PARIS), la paroisse de la Très-Sainte-Trinité est une communauté ...

3e bande-annonce « L’Évangéliaire slavon des rois de France » sur France 2 le 25 octobre à 9h30 À la Une 178018

Voici la troisième bande-annonce du documentaire « L’Évangéliaire slavon des rois de France », conservé à Reims, qui passera demain dimanche ...

L’archevêque de Chypre Chrysostome a reconnu la nouvelle Église autocéphale d’Ukraine À la Une 178014

L’archevêque de Chypre Chrysostome a commémoré le métropolite Épiphane de la nouvelle Église autocéphale d’Ukraine, lors du sacre du nouvel évêque ...

24 octobre Vivre avec l'Église 58171

Samedi de saint Dimitri, mémoire des défunts Icône de la Très-Sainte Mère de Dieu « Joie des Affligés » ; Saint Aréthas, roi, et ses compagnons, ma...

11 octobre (ancien calendrier)/24 octobre (nouveau) Vivre avec l'Église 58168

11 octobre (ancien calendrier)/24 octobre (nouveau) Saint Philippe, apôtre, l’un des 7 premiers diacres, saintes Zénaïde et Philonille, marty...

Le patriarche œcuménique a été déclaré docteur honoris causa de l’université pontificale Sa... À la Une 178009

Le patriarche œcuménique, qui était en visite officielle à Rome, a participé hier, avec d’autres chefs religieux, à une prière pour la paix d...

Le métropolite Antoine, chancelier de l’Église orthodoxe ukrainienne, a commenté les propos du pa... À la Une 178001

Le 22 octobre 2020, le métropolite de Borispol et Brovary Antoine (Pakanitch), chancelier de l’Église orthodoxe ukrainienne se trouvant sous l’omop...