24 janvier (ancien calendrier) / 6 février (nouveau)
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Sainte Xénia de Rome (Vème s.) ; saint Babylas d’Antioche et ses disciples saints Timothée et Agapios, martyrs en Sicile (IIIème s.) ; Saint Savinien, martyr à Rilly, près de Troyes en Champagne (275) ; saint Macédonius, ermite syrien (vers 420) ; Saint Léobard, reclus à Marmoutier (593) ;  saint Bertran, abbé à saint Quentin (VIIème s.) ; saint Néophyte le Reclus de Chypre, ascète (XIIème s.) ; saint Gérasime de Perm (1441) ; saint Jean, martyr à Kazan (1529) ; sainte bienheureuse Xenia de Saint-Pétersbourg (vers 1803) ; saint martyr Nicolas (Tsikoura) (1918).

SAINTE XÉNIA DE SAINT-PÉTERSBOURG

24 janvierXénia Grigorievna Pétrova était mariée à un brillant colonel de l’armée impériale, également chantre à la cour, et menait une vie mondaine et aisée au sein de l’aristocratie de la capitale. Le décès subit de son époux, alors qu’elle n’avait que vingt-six ans, la plongea dans un profond désarroi et lui fit réaliser la vanité de tout attachement terrestre. Elle entreprit dès lors de se libérer de tout ce qui la retenait à la terre, pour se mettre en marche vers le Royaume des cieux par la voie la plus étroite et la plus difficile : celle de la folie pour le Christ. Son comportement changea complètement, et en la voyant distribuer ses biens en dons et en aumônes, ses proches crurent que son deuil lui avait fait perdre la tête. Elle avait revêtu le costume militaire de son mari et ne répondait que lorsqu’on s’adressait à elle avec le nom du défunt. Sans gîte, pieds nus et bientôt revêtue, été comme hiver, des mêmes haillons bariolés, elle allait par les rues des quartiers pauvres, en s’offrant avec douceur et résignation — à l’image du Christ en sa Passion — aux moqueries et aux mauvaises farces des garnements. Elle n’acceptait l’aumône de ceux qui la prenaient en pitié que pour la redistribuer immédiatement aux pauvres, ne mangeait que de temps à autre, quand elle rendait visite à quelque famille de sa connaissance, et allait passer ses nuits dans un champ, à l’extérieur de la ville, où elle restait à genoux en prière jusqu’au lever du soleil.

Les habitants pieux remarquèrent peu à peu que sa conduite étrange cachait une vie sainte, que ses paroles énigmatiques et figurées n’étaient pas sans sagesse et qu’elles voilaient souvent la prédication d’événements à venir. La bénédiction de Dieu semblait l’accompagner partout où elle allait. Quand elle entrait dans une boutique, la recette de la journée croissait notablement ; quand un cocher la prenait dans sa voiture, il trouvait un grand nombre de clients ; quand elle embrassait un enfant malade, il recouvrait bientôt la santé. La compassion qu’on lui portait se transforma bientôt en une vénération générale dans toute la ville, dont elle devint le véritable ange protecteur. Après avoir porté la croix de la folie volontaire par amour du Christ pendant quarante-cinq ans, sainte Xénia s’endormit dans le Seigneur à l’âge de soixante et onze ans (entre 1794 et 1806).

Sa tombe fut immédiatement l’objet d’une vénération croissante et devint un véritable lieu de pèlerinage. Miracles, guérisons, prophéties, apparitions de la sainte n’ont pas cessé depuis près de deux siècles auprès de cette tombe source de vie et de bénédictions. Le peuple s’y presse en foule pour recevoir le secours très puissant des prières de la sainte, considérée comme patronne de la cité, et chacun emporte un peu de terre de son tombeau et de l’huile de la veilleuse qui y brûle en permanence.

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

ÉPITRE DU JOUR

Col. I, 3-6

Nous rendons grâces à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, et nous ne cessons de prier pour vous, ayant été informés de votre foi en Jésus Christ et de votre charité pour tous les saints, à cause de l’espérance qui vous est réservée dans les cieux, et que la parole de la vérité, la parole de l’Évangile vous a précédemment fait connaître. Il est au milieu de vous, et dans le monde entier; il porte des fruits, et il va grandissant, comme c’est aussi le cas parmi vous, depuis le jour où vous avez entendu et connu la grâce de Dieu conformément à la vérité.

Gal. V, 22 – VI,2 (Ste Xénia de Pétersbourg)

Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; la loi n’est pas contre ces choses. Ceux qui sont à Jésus Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirsSi nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit. Ne cherchons pas une vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autres. Frères, si un homme vient à être surpris en quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceur. Prends garde à toi-même, de peur que tu ne sois aussi tenté. Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi de Christ.

ÉVANGILE DU JOUR

Lc XVI, 10-15

Celui qui est fidèle dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes, et celui qui est injuste dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes. Si donc vous n’avez pas été fidèle dans les richesses injustes, qui vous confiera les véritables ? Et si vous n’avez pas été fidèles dans ce qui est à autrui, qui vous donnera ce qui est à vous ? Nul serviteur ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon. Les pharisiens, qui étaient avares, écoutaient aussi tout cela, et ils se moquaient de lui. Jésus leur dit : Vous, vous cherchez à paraître justes devant les hommes, mais Dieu connaît vos cœurs; car ce qui est élevé parmi les hommes est une abomination devant Dieu.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

Mgr Emmanuel, métropolite de Chalcédoine à Paris À la Une 182605

Son Éminence le métropolite Emmanuel de Chalcédoine a célébré en la cathédrale Saint-Stéphane de Paris, avec la permission et la bénédiction de Sa ...

Le Patriarche de Serbie nouvellement élu révèle sa position sur la question ukrainienne À la Une 182601

Le site Internet grec Orthodoxtimes.com, dans un article donne son analyse de la position du nouveau patriarche serbe concernant la question de l&r...

2 mars Vivre avec l'Église 97019

Saint Théodote, évêque de Cyrène à Chypre (vers 320) ; saint Hésychius le Palatin, martyr à Antioche (IVème s.) ; saint Arsène, évêque de Tver (140...

17 février (ancien calendrier)/2 mars (nouveau) Vivre avec l'Église 75448

Saint Théodore le Conscrit (Tiron), mégalomartyr dans le Pont (vers 306) ; sainte Mariamne, sœur de l’apôtre Philippe (Ier s.) ; saint Polych...

1er mars Vivre avec l'Église 61492

Sainte Eudocie, vierge, martyre à Héliopolis (152) ; saints Hermès et Adrien, martyrs à Marseille (vers 290) ; sainte Antonine, martyre à Nicée (ve...

16 février (ancien calendrier) / 1er mars (nouveau) Vivre avec l'Église 96972

Saints Pamphile, prêtre, Valens, diacre, Paul, Porphyre, Séleucius, Théodule, Julien, Samuel, Élie, Daniel, Jérémie et Isaïe, martyrs en Palestine ...

Une nouvelle formation à l’Institut Saint-Serge : « Orthodoxie et médias » À la Une 182579

L’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge propose un nouvel enseignement, ouvert à tous : « Orthodoxie et médias ». Pour télécharger le pr...

Rencontre du patriarche Porphyre avec le président serbe Aleksandar Vučić À la Une 182571

Sa Sainteté le patriarche serbe Porphyre a rencontré le 24 février 2021 le président de la République de Serbie, M. Aleksandar Vučić dans les locau...

28 février Vivre avec l'Église 61450

Dimanche du Fils prodigue. Saint Basile le confesseur, moine, compagnon de saint Procope le décapolite (750) ; saints Nymphas et Eubule, apôtres (I...

15 février (ancien calendrier)/28 février (nouveau) Vivre avec l'Église 61448

Dimanche du Fils prodigue Saint Onésime, apôtre (vers 109) ; saint Paphnuce et sa fille Euphrosyne (Vème s.) ; sainte Georgette, vierge en Auvergne...

L’Église orthodoxe roumaine ne changera pas le rite du baptême, malgré les pressions À la Une 182545

Le Saint-Synode de l’Église orthodoxe roumaine a annoncé qu’il n’avait pas le droit de changer le rite du saint baptême. Un scandale public a éclat...

14 février (ancien calendrier) / 27 février (nouveau) Vivre avec l'Église 61428

Semaine sans jeûne Saint Auxence, ermite en Bithynie (vers 470) ; saint Lienne, disciple de saint Hilaire, prêtre, confesseur à Poitiers (308) ; sa...