4 avril (ancien calendrier)/17 avril (nouveau)
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Grand Carême, dispense d’huile et de vin. Samedi de l’Acathiste.

Saint Joseph l’hymnographe (883) ; saint Georges du Mont Maléon dans le Péloponnèse (Vème-VIème s.) ; sainte martyre Pherboutha, vierge, sa sœur et sa servante (341-343) ; saint Zosime (vers 560) ; saint Joseph le grand souffrant des Grottes de Kiev (XIVème s.) ; saint Zosime de Vorbozom (vers 1550)  saint néomartyrs de Russie : Benjamin (Kononov) et Nicéphore (Koutchine) (1928) ; hiéromartyr Nicolas, évêque de Velsk, sainte vénérable martyre Marie (Lelianov) (1932) ; saint hiéromartyr Jean (Vetchorko), prêtre (1933) ; saint martyr Jean (Kolesnikov) (1943).

4 avril (ancien calendrier)/17 avril (nouveau)
Saint Georges du Mont Maléon

SAINT GEORGES DU MONT MALÉON
Épris de Dieu depuis sa plus tendre enfance, notre saint Père Georges s’enfuit pour échapper à un mariage préparé par ses parents. Il revêtit l’Habit angélique et s’adonna dès lors, de toutes ses forces, aux travaux de l’ascèse : le jeûne, les mortifications corporelles, la méditation des saintes Écritures, la prière et les larmes, ainsi qu’à toutes les autres formes de la vertu qui rend semblable à Dieu. Rayonnant ainsi de la présence du Seigneur, il attira à lui quantité d’hommes qui, à son contact, trouvaient la voie du repentir. Il désirait cependant vivre dans l’hésychia et le silence, c’est pourquoi il s’enfuit de nouveau et alla se retirer sur le mont Maléon. Mais des hommes assoiffés de Dieu vinrent l’y rejoindre et l’implorèrent de les diriger dans la science de l’ascèse et de la prière. Il donna à chacun de ses disciples la règle de vie qui convenait à son caractère et à son avancement dans la vertu, et il leur attribua des cellules aux alentours de sa retraite. Les grâces que Dieu accordait à son serviteur et son discernement le rendirent célèbre auprès des grands et même auprès du souverain. Interrogé par eux sur toutes sortes de sujets, il leur adressait des lettres pleines de sève spirituelle et leur dispensait de sages conseils sur la manière d’appliquer l’Évangile dans le gouvernement du peuple, en prenant pour principes la bonté et l’aumône.
Saint Georges prédit trois ans à l’avance son départ de cette terre et prépara ses disciples à vivre sans l’assistance visible de leur père spirituel. Tombé légèrement malade, il rassembla tous les ascètes du mont Maléon, et après les avoir une dernière fois exhortés à ne rien négliger de ce qui plaît à Dieu et conduit l’âme au salut, il remit en paix son âme au Seigneur (dans le courant du ve ou vie siècle).

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire de l’Acathiste, ton 8

Dès qu’il eût reçu l’ordre mystérieux, l’ange incorporel se présenta avec empressement dans la maison de Joseph et dit à l’Inépousée : Celui qui dans sa descente a incliné les cieux, vient pour être contenu en toi tout entier sans changement ;  c’est pourquoi, le voyant prendre dans tes entrailles l’aspect du serviteur, avec effroi je te clame : Réjouis-toi, Épouse inépousée.

Kondakion de l’Acathiste, ton 8

À toi, l’invincible Conductrice des armées,

Nous offrons l’hymne de victoire.

Délivrés des malheurs,

Nous tes serviteurs te dédions cette action de grâces,

A toi, Génitrice de Dieu,

Mais puisque tu possèdes la puissance invincible,

Délivre-nous nous de tout péril,

Afin que nous t’acclamions :

Réjouis-toi, épouse inépousée !

ÉPITRE DU JOUR

Héb IX,24-28

Frères, Christ n’est pas entré dans un sanctuaire fait de main d’homme, en imitation du véritable, mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu. Et ce n’est pas pour s’offrir lui-même plusieurs fois qu’il y est entré, comme le souverain sacrificateur entre chaque année dans le sanctuaire avec du sang étranger ; autrement, il aurait fallu qu’il eût souffert plusieurs fois depuis la création du monde, tandis que maintenant, à la fin des siècles, il a paru une seule fois pour abolir le péché par son sacrifice. Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement, de même Christ, qui s’est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut.

Héb IX, 1-7 (samedi de l’Acathiste)

Frères, la première alliance avait ses ordonnances relatives au culte, et son sanctuaire terrestre.

Il s’agissait d’une tente. Dans la partie antérieure, appelée le Saint, étaient le chandelier, la table, et les pains de proposition. Derrière le second voile se trouvait la partie du tabernacle appelée le Saint des Saints, renfermant l’autel d’or pour les parfums, et l’arche de l’alliance, entièrement recouverte d’or. Il y avait dans l’arche un vase d’or contenant la manne, le rameau d’Aaron, qui avait fleuri, et les tables de l’alliance. Au-dessus de l’arche étaient les chérubins de gloire, couvrant de leur ombre le propitiatoire. Ce n’est pas le moment de parler en détail là-dessus. Or, ces choses étant ainsi disposées, les prêtres qui font le service entrent en tout temps dans la première partie du tabernacle ; et dans la seconde le grand prêtre seul entre une fois par an, non sans y porter du sang qu’il offre pour lui-même et pour les péchés du peuple.

ÉVANGILE DU JOUR

Mc VIII, 27-31

Jésus s’en alla, avec ses disciples, dans les villages de Césarée de Philippe, et il leur posa en chemin cette question : Qui dit-on que je suis ? Ils répondirent : Jean Baptiste ; les autres, Élie, les autres, l’un des prophètes. Et vous, leur demanda-t-il, qui dites-vous que je suis ? Pierre lui répondit : Tu es le Christ. Jésus leur recommanda sévèrement de ne dire cela de lui à personne. Alors il commença à leur apprendre qu’il fallait que le Fils de l’homme souffrît beaucoup, qu’il fût rejeté par les anciens, par les principaux sacrificateurs et par les scribes, qu’il fût mis à mort, et qu’il ressuscitât trois jours après.

Lc X, 38-42, XI, 27-28 (samedi de l’Acathiste)

Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison. Elle avait une sœur, nommée Marie, qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Marthe, occupée à divers soins domestiques, survint et dit: Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma sœur me laisse seule pour servir? Dis-lui donc de m’aider. Le Seigneur lui répondit: Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses. Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée. Tandis que Jésus parlait ainsi, une femme, élevant la voix du milieu de la foule, lui dit: Heureux le sein qui t’a porté! Heureuses les mamelles qui t’ont allaité! Et il répondit: Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent!

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

26 avril (ancien calendrier) / 9 mai (nouveau) Vivre avec l'Église 103787

DIMANCHE DE THOMAS Saint Basile, évêque d’Amasée, et sainte Glaphyre, vierge, martyrs (322) ; sainte Exupérance, vierge à Troyes (vers 380) ;...

9 mai Vivre avec l'Église 103785

DIMANCHE DE THOMAS Transfert des reliques de saint Nicolas le Thaumaturge à Bari (1087). Saint prophète Isaïe (VIIIème s. avant Jésus-Christ). Sain...

« Orthodoxie » (France-Culture) : « J’ai frappé le rocher et les eaux ont coulé » avec le m... À la Une 185070

L’émission de radio Orthodoxie sur France-Culture diffusée le 2 mai avait pour titre « J’ai frappé le rocher et les eaux ont coulé », reprise...

Parution de « La lettre du Vicariat » n°13 (mai 2021) À la Une 185058

Le bulletin « La lettre du Vicariat » (1) n°13 (mai 2021) vient de paraître. Il est en ligne ici.

25 avril (ancien calendrier) / 8 mai (nouveau) Vivre avec l'Église 103675

SAMEDI LUMINEUX Saint apôtre et évangéliste Marc (63). Saint Phébade, évêque d’Agen (vers 393) ; saint Rustique, évêque de Lyon (501). Saint ...

8 mai Vivre avec l'Église 103673

SAMEDI LUMINEUX Saint Jean le Théologien, apôtre et évangéliste (98-117) ; saint Arsène le Grand, ermite au désert de Scété (vers 450) ; saint Arsè...

Un fait peu connu : en 1944, pour fêter Pâques, des prisonniers de guerre serbes en Alsace ont in... À la Une 185043

Entre le 22 mars et le 11 avril 1944, des prisonniers de guerre yougoslaves accomplissaient une merveille. Ils ont réussi à transformer une pièce d...

Entretien : « Job et la Covid-19 » par l’archimandrite Élie À la Une 185032

Nous vous proposons le texte d’un entretien donné le 18 avril dernier par l’archimandrite Élie du monastère de la Transfiguration. Prés...

7 mai Vivre avec l'Église 63375

VENDREDI LUMINEUX. Fête de la Source Vivifiante de la Mère de Dieu. Commémoration de l’apparition dans le ciel de la Croix du Seigneur, à Jér...

24 avril (ancien calendrier) / 7 mai (nouveau) Vivre avec l'Église 103582

VENDREDI LUMINEUX. Fête de la Source Vivifiante de la Mère de Dieu. Saint Sabbas, chef des milices et 70 guerriers, martyrs à Rome (272) ; saint Al...

« Autour de la maladie » : les Journées du monastère de la Transfiguration, les 22 et 23 mai À la Une 185020

Dans le cadre des «Journées du monastère», le monastère de la Transfiguration (à Terrasson-Lavilledieu en Dordogne) organise deux journées d’...

23 avril (ancien calendrier) / 6 mai (nouveau) Vivre avec l'Église 103549

JEUDI LUMINEUX Saint Georges le grand-martyr, de Lydda en Palestine, et ses compagnons, saints Anatole, Protoléon, Athanase et Glycère, tous martyr...