5 novembre (ancien calendrier) / 18 novembre (nouveau)
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

5 novembre (ancien calendrier) / 18 novembre (nouveau)

Carême de la Nativité – dispense de poisson

Saint Galaction et son épouse sainte Epistème, martyrs à Emèse (253) ; saints Patrobas, Hermas, Lin, Gaïus et Philologue, apôtres (Ier s.) ; saint Domnin, martyr, et ses compagnons ; saint Grégoire, archevêque d’Alexandrie (IXème s.) ; saint Lié (ou Létus), prêtre près d’Orléans (533) ; saint Spinule, moine à Moyenmoutier (vers 720) ; sainte Bertille, abbesse de Chelles (vers 710) ; saint Gousseaud, ermite en Limousin (VIème s.) ; saint Jonas, archevêque de Novgorod (1470) ; saints néo-martyrs de Russie : saint Tikhon, patriarche de Moscou (jour de son élection patriarcale en 1917), Gabriel (Maslenikov), prêtre (1937)-

SAINT GALACTION ET SON ÉPOUSE SAINTE EPISTÈME

Ces saints martyrs vivaient dans la ville d’Émèse sous le règne de l’empereur Dèce (vers 250) et le gouverneur Secundos. Les parents de Galaction, Cleitophon et Leucippe, étaient parmi les riches païens de la cité. Mais leur douleur était profonde car, malgré leurs prières instantes aux idoles, Leucippe demeurait stérile.

Il y avait alors dans la ville, un moine du nom d’Onuphre, qui demandait l’aumône aux passants — non pour se nourrir mais pour en distribuer ensuite le produit aux pauvres — et qui en profitait pour proclamer le saint Évangile. Il frappa un jour à la porte de Leucippe et, voyant le visage affligé de la pauvre femme, il lui en demanda la raison. Celle-ci lui expliqua qu’elle ne pouvait avoir d’enfant. Onuphre rétorqua que c’était là une sage mesure de la Providence, car Dieu ne voulait pas qu’elle offrît sa progéniture aux démons. Il lui enseigna alors les mystères de la foi et la baptisa. Peu de temps après, elle mit au monde un fils et entraîna son mari à embrasser la vraie foi, par laquelle ils avaient été délivrés de leur opprobre. L’enfant fut nommé Galaction au saint baptême.

Lorsqu’il atteignit l’âge de vingt-quatre ans, son père, resté veuf, décida de le marier à une jeune fille païenne, nommée Épistème. Galaction accepta par obéissance à son père, mais il refusa d’approcher la jeune fille, de peur de souiller son baptême par l’union avec une païenne. Convaincue par les arguments de son époux, Épistème décida de renoncer à son impiété et elle fut baptisée par Galaction lui-même. Huit jours après son baptême, la jeune femme eut un songe au cours duquel elle vit la gloire réservée, au Ciel, à ceux qui auront gardé leur virginité pour se consacrer tout entiers à Dieu. Elle fit part de cette vision à Galaction et les deux époux décidèrent de demeurer dans la virginité jusqu’à la fin de leur vie. Ils distribuèrent sans retard leurs biens aux pauvres, afin d’acquérir dans le Ciel un trésor qui ne se corrompt pas, et ils partirent pour le désert du Sinaï. Parvenus dans un lieu nommé Pouplion, ils y trouvèrent un groupe de douze ermites, qui acceptèrent de prendre Galaction avec eux et envoyèrent Épistème rejoindre quatre femmes pratiquant l’ascèse dans un ermitage proche. Galaction entreprit de tels combats dans les jeûnes, les veilles de toute la nuit et la vigilance contre les distractions, qu’il parvint rapidement à un haut degré dans la vertu.

Au bout de six ans, le diable suggéra au tyran de pourchasser les chrétiens qui se retiraient dans les déserts. Comme une troupe de soldats se dirigeait vers la retraite de Galaction, Épistème eut la révélation de la gloire réservée aux martyrs et vit qu’elle était appelée à la partager avec Galaction. Elle obtint de sa supérieure la bénédiction de rejoindre son ex-mari et de s’offrir à la mort pour le Christ avec celui qui avait été son maître dans la foi et son compagnon dans la voie étroite. Ils comparurent ensemble devant le gouverneur Ursus. Comme ils méprisaient les menaces et confessaient avec audace leur foi au vrai Dieu et Sauveur, ils subirent d’horribles tortures. Après les avoir cruellement fustigés, les bourreaux exposèrent Épistème, nue, à la risée publique, puis ils leur enfoncèrent des roseaux pointus sous les ongles, et les amputèrent des mains et des pieds. Finalement, les chastes époux, qui avaient refusé de s’unir selon la chair dans cette vie éphémère, furent unis en Dieu pour l’éternité en ayant la tête tranchée.

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire des saints martyrs, ton 4

Tes Martyrs, Seigneur, pour le combat qu’ils ont mené ont reçu de toi, notre Dieu, la couronne d’immortalité; animés de ta force, ils ont terrassé les tyrans et réduit à l’impuissance l’audace des démons; par leurs prières sauve nos âmes, ô Christ notre Dieu.

Tropaire de saint Jonas de Novgorod, ton 4

Guide de la foi et modèle de douceur, véritable jardin au milieu du Paradis, tu as illuminé le monde entier par tes œuvres de sainteté; c’est pourquoi nous nous approchons avec amour de tes reliques sacrées et nous écrions avec foi: viens en aide, Jonas, Père saint, à tous ceux qui célèbrent par des chants ta mémoire porteuse de clarté et prie pour le salut de nos âmes.

Tropaire du saint patriarche Tikhon, ton 1

Le zélateur des traditions apostoliques et le bon pasteur de l’Église du Christ, celui qui a donné sa vie pour ses brebis, qui fut tiré au sort par Dieu, louons le patriarche de toute la Russie Tikhon et acclamons-le avec foi et espoir en le suppliant: par ton intercession hiérarchique auprès du Seigneur, garde l’Église russe dans le calme, rassemble ses enfants dispersés, ramène à la pénitence ceux qui ont dévié de la vraie foi, garde notre pays de la guerre civile et demande la paix Divine pour les hommes.

Kondakion des saints martyrs, ton 2

Vous vous êtes unis à la foule des Martyrs, / pour avoir lutté brillamment dans vos fermes combats, / illustre Galaction, avec Epistème, compagne de ta vie, / qui fut également celle de tes luttes sacrées; / en présence de l’unique vrai Dieu, / tous les deux vous intercédez en faveur de nous tous.

Kondakion de saint Jonas de Novgorod, ton 4

Du ciel tu as reçu le pouvoir d’intercéder pour les hommes auprès de Dieu, offrant, comme pontife, l’oblation et faisant descendre sur ton peuple la paix ainsi que l’abondance des fruits, bienheureux Jonas, toi la gloire de Novgorod et l’allégresse de tous ses habitants.

Kondakion du saint patriarche Tikhon, ton 2

Orné d’une disposition sereine, manifestant douceur et miséricorde aux pénitents, tu demeuras ferme et inébranlable dans la confession de la foi orthodoxe et l’amour envers le Seigneur, ô saint hiérarque du Christ Tikhon. Prie pour nous, afin que nous ne soyons pas séparé de l’amour de Dieu qui est dans le Christ Jésus notre Seigneur.

ÉPITRE DU JOUR

I Thess. IV, 1-12

Puisque vous avez appris de nous comment vous devez vous conduire et plaire à Dieu, et que c’est là ce que vous faites, nous vous prions et nous vous conjurons au nom du Seigneur Jésus de marcher à cet égard de progrès en progrès. Vous savez, en effet, quels préceptes nous vous avons donnés de la part du Seigneur Jésus. Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification ; c’est que vous vous absteniez de l’impudicité ; c’est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l’honnêteté, sans vous livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu ; c’est que personne n’use envers son frère de fraude et de cupidité dans les affaires, parce que le Seigneur tire vengeance de toutes ces choses, comme nous vous l’avons déjà dit et attesté. Car Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification. Celui donc qui rejette ces préceptes ne rejette pas un homme, mais Dieu, qui vous a aussi donné son Saint Esprit. Pour ce qui est de l’amour fraternel, vous n’avez pas besoin qu’on vous en écrive ; car vous avez vous-mêmes appris de Dieu à vous aimer les uns les autres, et c’est aussi ce que vous faites envers tous les frères dans la Macédoine entière. Mais nous vous exhortons, Frères, à abonder toujours plus dans cet amour, et à mettre votre honneur à vivre tranquilles, à vous occuper de vos propres affaires, et à travailler de vos mains, comme nous vous l’avons recommandé, en sorte que vous vous conduisiez honnêtement envers ceux du dehors, et que vous n’ayez besoin de personne.

ÉVANGILE DU JOUR

Lc XI, 42-46

Mais malheur à vous, pharisiens ! Parce que vous payez la dîme de la menthe, de la rue, et de toutes les herbes, et que vous négligez la justice et l’amour de Dieu : c’est là ce qu’il fallait pratiquer, sans omettre les autres choses. Malheur à vous, pharisiens ! Parce que vous aimez les premiers sièges dans les synagogues, et les salutations dans les places publiques. Malheur à vous ! Parce que vous êtes comme les sépulcres qui ne paraissent pas, et sur lesquels on marche sans le savoir. Un des docteurs de la loi prit la parole, et lui dit : Maître, en parlant de la sorte, c’est aussi nous que tu outrages. Et Jésus répondit : Malheur à vous aussi, docteurs de la loi ! Parce que vous chargez les hommes de fardeaux difficiles à porter, et que vous ne touchez pas vous-mêmes de l’un de vos doigts.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

Vient de paraître « La chute d’Adam », de Saint Innocent de Chersonèse en Tauride À la Une 182815

Les éditions Apostolia vient de publier « La chute d’Adam », splendide recueil d’homélies de saint Innocent de Chersonèse en Tauride sur le récit d...

7 mars Vivre avec l'Église 61668

7 marsGrand Carême. Dispense d’huile et de vin. Mémoire du miracle de saint Théodore le Conscrit. Saints Basile, Éphrem, Capiton, Eugène, Euthère, ...

23 février (ancien calendrier)/7 mars (nouveau) Vivre avec l'Église 61656

Dimanche du Jugement dernier, de l’abstinence de viande Invention des reliques des saints apôtres et martyrs au quartier d’Eugène à Constantinople ...

« E-cinéma » : « Le voyage extraordinaire de Séraphima » À la Une 182800

C’est aujourd’hui qu’aura lieu la première séance « d’e-cinéma » du film d’animation « Le voyage extraordinaire de Séraphima » da...

Biographie de Mgr Athanase (Jevtić), évêque émérite de Zahumlje-Herzégovine À la Une 182793

L’office des funérailles de l’évêque Athanase (Jevtić) a lieu ce samedi 6 mars en la cathédrale de Trebinje (République serbe de Bosnie), suivies d...

6 mars Vivre avec l'Église 97174

Samedi des défunts Les 42 martyrs d’Amorrée en Haute-Phrygie : saints Constantin, Bassoès, Théophile, Théodore, Calliste et leurs compagnons ...

21 février (ancien calendrier) / 6 mars (nouveau) Vivre avec l'Église 61649

Samedi des défunts Saint Timothée du monastère des Symboles (IXème s.) ; saint Eustathe, archevêque d’Antioche (377) ; saint Félix, évêque de...

5 mars Vivre avec l'Église 97157

Jour de jeûne Saint Conon d’Isaurie, thaumaturge, martyr (Ier s.) ; saint Conon le jardinier, martyr en Palestine (IIIème s.) ; saint Euloge ...

L’évêque Athanase (Jevtić) est décédé À la Une 182765

L’évêque émérite de Zahumlje-Herzégovine Athanase (Jevtić) est décédé aujourd’hui à 18h50 des suites de la COVID-19 à l’hôpital de Trebinje (Républ...

Patriarcat de Moscou : « Les schismes sont un instrument de géopolitique » À la Une 182754

Une table ronde sur “La société civile et la stabilité dans la région de la mer Noire et des Balkans” a eu lieu le 1er mars 2021, à la Chambre publ...

Un missionnaire orthodoxe en Afrique : le père Côme (Aslanidis) À la Une 182719

La mission orthodoxe en Afrique traverse aujourd’hui des temps difficiles. Pour différentes raisons : difficultés financières, manque d’unité ...

« La foi dans une grande ville », sur les gens qui font de bonnes actions À la Une 182714

L’année 2020 avec ses difficultés extrêmes nous a montré à tous que les héros de notre temps, ce sont les gens qui s’occupent de bienfaisance et d’...