7 septembre (ancien calendrier) / 20 septembre (nouveau)

Avant-fête de la Nativité de la Très-Sainte Mère de Dieu ; saint martyr Sozon de Cilicie (304) ; saints apôtres Évode (66) et Onésiphore (67) ; saint martyr Eupsyque (117-138) ; saint Luc (après 975) ; saint Cloud, moine, fondateur de l’Abbaye de Nogent-sur-Seine (560) ; saint Jean, archevêque de Novgorod (1186) ; saints Alexandre Peresvet (1380) et André Osliablia (vers 1380) ; saint Sérapion de Pskov (1480) ; saint hiéromartyr Macaire de Kanev (1678) ; saint Macaire d’Optino (1860) ; saints néo-martyrs de Russie : Pierre (Snejitsky) et Michel (Tikhonitsky) prêtres (1918) ; saint Eugène, métropolite de Gorkovsky, et avec lui Étienne (Kreïditch), prêtre, Eugène (Vyjva), Nicolas (Achtchepiev) et Pacôme (Ionov), moines, Grégoire (Averine), Basile (Soungourov), prêtres, Léon (Egorov) (1937).

VIE DU SAINT MARTYR SOZON DE CICILIE

Saint martyr Sozon de Cilicie (304)
Saint martyr Sozon de Cilicie (304)

Originaire de Lycaonie (Asie Mineure), saint Sozon vécut sous le règne de Dioclétien (vers 304). Nommé Tarasios avant de recevoir ce nom au saint baptême, il était berger. De cette activité, il apprit l’art de paître les brebis spirituelles et amena par son enseignement un grand nombre de païens à la foi. Un jour, ayant reçu dans une vision, l’assurance qu’il était temps pour lui de confesser le Christ par son sang, il descendit vers Pompéiopolis en Cilicie, et se rendit au temple des idoles où l’on adorait une statue en or d’Artémis. Il coupa une main de la statue et, après l’avoir réduite en petits morceaux, il distribua l’or aux pauvres. Grande fut l’émotion des païens lorsqu’ils constatèrent le larcin. Mais plus grand encore leur étonnement, en voyant le bienheureux Sozon devancer leurs soupçons et se livrer de lui-même. Aussitôt, on s’empara de lui pour le mener devant le gouverneur de Cilicie, Maximien. Comme les coups qu’on lui assénait ne pouvaient l’empêcher de confesser le Christ, on lui fit chausser des sandales de fer, couvertes de clous et, ainsi chaussé, on l’obligea à courir. Le saint était plein de joie en voyant son sang se répandre à terre telle une rosée bienfaisante. C’est dans cette joie surnaturelle qu’il remit son âme à Dieu, après avoir été si cruellement frappé que ses os et ses entrailles apparaissaient. Lorsque ses bourreaux voulurent allumer un grand brasier pour y brûler son corps, un violent orage se déclencha soudain et la pluie éteignit les flammes, si bien que les païens se dispersèrent effrayés, laissant de pieux fidèles venir prendre soin des restes du saint martyr.

TROPAIRES DU JOUR

Tropaire de l’avant-fête de la Nativité de Très sainte Mère de Dieu, ton 4

De la racine de Jessé et du sang de David nous est née en ce jour Marie, la divine enfant. C’est pourquoi l’univers se réjouit et se renouvelle. Réjouissez-vous ensemble, ciel et terre. Louez-la, tribus des nations. Joachim se réjouit, Anne est en fête et s’écrie : « Celle qui fut stérile enfante la Mère de Dieu, nourricière de notre vie ».

Tropaire du saint martyr Sozon, ton 4

Ton martyr Sozon, Seigneur, a reçu dans son combat, la couronne incorruptible de Toi notre Dieu. Avec Ta force, il a terrassé les tyrans et brisé les audaces impuissantes des démons. Par ses prières sauve nos âmes.

Tropaire de saint Cloud, ton 7

En ce jour, nous célébrons ta mémoire, ô saint Clodoald ; par ton humilité élévatrice, tu as renoncé à tout pouvoir en ce monde ; mais tu remportes par ton combat la couronne du Royaume céleste. Roi, prêtre et moine, tu t’abandonnes, ô sage, à la volonté aimante du Père ; traversant victorieusement en Christ les épreuves de la Croix, tu acquiers la vraie liberté de l’Esprit divin.

Kondakion du saint martyr Sozon, ton 4

Assemblés en ce jour, nous glorifions d’une voix forte le véritable martyr sage en Dieu, l’athlète éminent de la piété, Sozon l’initié de la grâce, qui accorde généreusement les guérisons, et qui prie le Christ Dieu pour nous tous

Kondakion de saint Cloud, ton 2

Armé divinement de spirituelle pureté et tenant en main fortement comme lance l’incessante oraison, tu as transpercé les diaboliques escadrons. Vénérable Clodoald, Père saint, prie sans cesse le Christ en faveur de nous tous !

Kondakion de l’avant-fête de la Nativité de Très sainte Mère de Dieu, ton 3

En ce jour, Marie, Vierge et Mère de Dieu, infranchissable chambre nuptiale du céleste Époux, naît d’une mère stérile, de par la volonté de Dieu, pour être le char de Dieu le Verbe. Dans ce but, elle a été destinée pour être Porte de la Divinité et Mère de la vraie vie.

ÉPITRE DU JOUR

Gal. II, 21 – III, 7

Je ne rejette pas la grâce de Dieu ; car si la justice s’obtient par la loi, Christ est donc mort en vain. O Galates, dépourvus de sens! qui vous a fascinés, vous, aux yeux de qui Jésus Christ a été peint comme crucifié? Voici seulement ce que je veux apprendre de vous: Est-ce par les œuvres de la loi que vous avez reçu l’Esprit, ou par la prédication de la foi? Êtes-vous tellement dépourvus de sens? Après avoir commencé par l’Esprit, voulez-vous maintenant finir par la chair? Avez-vous tant souffert en vain? Si toutefois c’est en vain. Celui qui vous accorde l’Esprit, et qui opère des miracles parmi vous, le fait-il donc par les œuvres de la loi, ou par la prédication de la foi? Comme Abraham crut à Dieu, et que cela lui fut imputé à justice, reconnaissez donc que ce sont ceux qui ont la foi qui sont fils d’Abraham.

Gal. III, 15-22 (pour le mercredi)

Frères (je parle à la manière des hommes), une disposition en bonne forme, bien que faite par un homme, n’est annulée par personne, et personne n’y ajoute. Or les promesses ont été faites à Abraham et à sa postérité. Il n’est pas dit: et aux postérités, comme s’il s’agissait de plusieurs, mais en tant qu’il s’agit d’une seule: et à ta postérité, c’est-à-dire, à Christ. Voici ce que j’entends: une disposition, que Dieu a confirmée antérieurement, ne peut pas être annulée, et ainsi la promesse rendue vaine, par la loi survenue quatre cents trente ans plus tard. Car si l’héritage venait de la loi, il ne viendrait plus de la promesse; or, c’est par la promesse que Dieu a fait à Abraham ce don de sa grâce. Pourquoi donc la loi? Elle a été donnée ensuite à cause des transgressions, jusqu’à ce que vînt la postérité à qui la promesse avait été faite; elle a été promulguée par des anges, au moyen d’un médiateur. Or, le médiateur n’est pas médiateur d’un seul, tandis que Dieu est un seul. La loi est-elle donc contre les promesses de Dieu? Loin de là! S’il eût été donné une loi qui pût procurer la vie, la justice viendrait réellement de la loi. Mais l’Écriture a tout renfermé sous le péché, afin que ce qui avait été promis fût donné par la foi en Jésus Christ à ceux qui croient.

ÉVANGILE DU JOUR

Mc VI, 1-7

Jésus partit de là, et se rendit dans sa patrie. Ses disciples le suivirent. Quand le sabbat fut venu, il se mit à enseigner dans la synagogue. Beaucoup de gens qui l’entendirent étaient étonnés et disaient: D’où lui viennent ces choses? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et comment de tels miracles se font-ils par ses mains? N’est-ce pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de Joses, de Jude et de Simon? et ses sœurs ne sont-elles pas ici parmi nous? Et il était pour eux une occasion de chute. Mais Jésus leur dit: Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie, parmi ses parents, et dans sa maison. Il ne put faire là aucun miracle, si ce n’est qu’il imposa les mains à quelques malades et les guérit. Et il s’étonnait de leur incrédulité. Jésus parcourait les villages d’alentour, en enseignant. Alors il appela les douze, et il commença à les envoyer deux à deux, en leur donnant pouvoir sur les esprits impurs.

Mc VI, 7-13 (pour le mercredi)

Alors il appela les douze, et il commença à les envoyer deux à deux, en leur donnant pouvoir sur les esprits impurs. Il leur prescrivit de ne rien prendre pour le voyage, si ce n’est un bâton; de n’avoir ni pain, ni sac, ni monnaie dans la ceinture; de chausser des sandales, et de ne pas revêtir deux tuniques. Puis il leur dit: Dans quelque maison que vous entriez, restez-y jusqu’à ce que vous partiez de ce lieu. Et, s’il y a quelque part des gens qui ne vous reçoivent ni ne vous écoutent, retirez-vous de là, et secouez la poussière de vos pieds, afin que cela leur serve de témoignage. Ils partirent, et ils prêchèrent la repentance. Ils chassaient beaucoup de démons, et ils oignaient d’huile beaucoup de malades et les guérissaient.

À propos de l'auteur

Photo of author

Jivko Panev

Jivko Panev, cofondateur et directeur de la rédaction d'Orthodoxie.com. Producteur de l'émission 'Orthodoxie' sur France 2 et journaliste.
Lire tous les articles par Jivko Panev

Articles similaires

6 octobre

Saint Thomas, apôtre, saint Prudent, archidiacre de Narbonne et martyr (vers 257), sainte martyre Foy la Grande à Agen (303), sainte Erotide, martyre en Grèce (IVème s.), saint Romain, évêque…

5 octobre

Jour de jeûne Sainte martyre Charitine d’Amasée (304), saint hiéromartyr Denis, évêque d’Alexandrie (264), sainte martyre Malmecta de Perse (344), saint martyr Placide (541), saint Grégoire de Khandzta en Géorgie…

21 septembre (ancien calendrier) 4 octobre (nouveau)

Clôture de l’Exaltation de la Croix ; saint Codrat, apôtre, martyr à Magnésie (vers 130) ; saint prophète Jonas ; saint Jonas le sabbaïte, prêtre, père de saints Théodore et Théophane “les marqués”,…

4 octobre

Saint hiéromartyr Hiérothée, évêque d’Athènes, sainte martyre Domnine d’Édesse et ses filles Bernice et Prosdoquée (305), saints martyrs Gaius, Fauste, Eusèbe et Chaeremon d’Alexandrie (III), saint Adaucte, martyr à Mélitène…

3 octobre

Saints hiéromartyrs Denys l’Aréopagite, évêque d’Athènes, Rustique, prêtre, et Éleuthère, diacre (96), sainte Menne, ermite (IVème s.), saint Cyprien, évêque de Toulon (VIème s.), saint Jean le Chozébite, évêque de…

20 septembre (ancien calendrier)/3 octobre (nouveau)

Après-fête de l’Exaltation de la Croix ; saint Eustathe-Placide (Eustache), grand-martyr à Rome, avec son épouse, sainte Théopistée et leurs fils Agapios et Théopiste (vers 118) ; saint Hypatios, évêque,…

2 octobre

16e dimanche après la Pentecôte Saint hiéromartyr Cyprien, la vierge Justine, et le martyr Théoctiste, de Nicomédie (304), bienheureux André le fol en Christ (936), saint hiéromartyr Léger, évêque d’Autun…

1er octobre

Protection de la Très sainte Mère de Dieu. Saint apôtre Ananie, des soixante-dix, saint Romain le Mélode (vers 556), saint Mirian III, roi d’Ibérie et son épouse Nana (IVème s.),…

Accueil

Articles populaires

Recension: Hiéromoine Grégoire du Mont-Athos, «La foi, la liturgie et la vie de l’Église orthodoxe. Une esquisse de catéchisme orthodoxe»

Ce catéchisme est particulièrement bienvenu pour les parents en attente, pour leurs enfants d’un catéchisme orthodoxe fiable, mais aussi pour un certain nombre d’adultes qui pour des raisons diverses, n’ont pas été ou ont été insuffisamment catéchisés.Présenté en 250 pages dans un beau volume relié, il est l’œuvre du hiéromoine Grégoire (Chatziemmanouil), qui après avoir été un certain temps second du monastère de Stavronikita, s’est retiré depuis plusieurs décennies dans

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères…”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky »

Vient de paraître: Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères… ”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky », Éditions des Syrtes, Genève, 2019, 493 p.Le Père Georges Florovsky (1893-1979), après quelques années d’enseignement à Prague et à Paris, fit la plus grande partie de sa carrière aux États Unis où il enseigna dans les plus prestigieuses universités (Harvard, Cambridge, Princeton…). Unissant une vaste érudition, un attachement profond à

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

28 septembre

Jour de jeûne Saint Chariton, reclus en Palestine, confesseur (vers 350) ; saint Baruch, prophète (VI av. J.-C.) ; saints Alexandre, Alphée, Zosime, Marc, berger, Nicon, Néon, Héliodore et leurs…

Métropolite Onuphre : « Nous prions pour que le Seigneur remplisse d’amour le cœur des personnes qui nous tuent »

Dieu nous a créés non pas pour nous entretuer, mais pour nous aimer. Sa Béatitude le métropolite Onuphre (primat de l’Église orthodoxe ukrainienne) l’a souligné lors de son sermon du 25 septembre 2022, rapporte le Département de l’information et de l’éducation de l’Église orthodoxe ukrainienne. « Nous prions pour que le Seigneur remplisse d’amour le cœur de tous les hommes et en particulier de ceux qui tuent notre peuple aujourd’hui, qui

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

27 septembre

Saint martyr Callistrate et ses compagnons martyrs en Italie (304) ; saints Marc, Aristarque et Zénas, apôtres (Ier s.) ; sainte Epichaire, martyre à Rome (284-305) ; saints Florentin et…

L’émission de télévision “L’orthodoxie, ici et maintenant” (KTO) de septembre : “Actualités de l’Église serbe”

Dans l’émission de télévision “L’orthodoxie, ici et maintenant” (KTO) du mois de septembre, Carol Saba a reçu Lioubomir Mihailovitch, à l’occasion de la parution du tome 3 du “Prologue d’Ochrid” de saint Nicolas Vélimirovitch aux Éditions des Syrtes, pour évoquer, outre l’ouvrage paru, les actualités de l’Église serbe. Ci-dessous : la vidéo de cette émission.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le sermon du patriarche Daniel de Roumanie : « L’Évangile du 18e dimanche après la Pentecôte (Luc 5 : 1-11) éclaire le mystère de l’Église et de la vie chrétienne »

« La rencontre avec l’œuvre de Dieu fait des pêcheurs des apôtres. Ce miracle nous montre une préfiguration du mystère de l’Église qui, tout au long de l’histoire, fera passer les hommes du domaine de la vie terrestre à l’autre domaine de l’existence, c’est-à-dire qu’elle les fera passer à la vie céleste du Royaume de Dieu. L’Église a compris cette pêche miraculeuse comme une œuvre future des disciples du Christ dans

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Message de l’Assemblée des évêques de l’Église orthodoxe russe hors-frontières à ses pasteurs, membres de l’ordre monastique et pieux enfants

« Bien-aimés Pères, Frères et Sœurs, Nous, hiérarques de l’Église orthodoxe russe hors-frontières, réunis en Assemblée épiscopale, la veille de la nouvelle année ecclésiastique, en la Résidence synodale, dans la ville gardée de Dieu de New York, en présence de notre Guide, l’icône miraculeuse de N.D. de Koursk, vous saluons avec les paroles de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ « Prenez courage, j’ai vaincu le monde ! » (Jn XVI, 33). Nous sommes très

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

26 septembre

Dormition de saint Jean le Théologien, apôtre et évangéliste (début du II) ; saint Gédéon, juge en Israël ; saint Éphrem de Novgorod (1492) ; saint Nil de Rossano (1004) ; saints néo-martyrs…

13 septembre (ancien calendrier) / 26 septembre (nouveau)

Avant-fête de l’Exaltation de la sainte Croix ; Dédicace de la basilique de la Résurrection à Jérusalem (335) ; saint hiéromartyr Corneille le Centurion (I) ; saint hiéromartyr Cyprien, évêque de Carthage (258) ;…

25 septembre

15e dimanche après la Pentecôte Sainte Euphrosyne d’Alexandrie (Vème s.) ; saint Paphnuce l’Égyptien et avec lui 546 martyrs (IIIème s.) ; saint Firmien, évêque d’Amiens (IVème s.) ; saint Principius, évêque de…