9 mai (ancien calendrier) / 22 mai (nouveau)
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

9 mai (ancien calendrier) / 22 mai (nouveau)

Jour de jeûne

Fête de la Mi-Pentecôte. Transfert des reliques de saint Nicolas le Thaumaturge à Bari (1087). Saint prophète Isaïe (VIIIème s. avant Jésus-Christ) ; saint martyr Christophore (vers 250) ; Saint Bié, ermite à Laon (IIIème s.) ; saint Denys, évêque de Vienne (IVème s.); saint Tudi, ermite puis abbé près de Landevennec (Vème s.) ; saint Chio des Grottes (Mrvimévi) (VIème s.) ; saint Nicolas de Vounaine, martyr (Xème s.) ; saint Joseph d’Optino (1911) ; saint nouveaux martyrs de Russie : saint hiéromartyr Démètre (Voskresensky), prêtre (1938) ; saint hiéromartyr Basile (Kolosov), prêtre (1939).

TRANSFERT DES RELIQUES DE SAINT NICOLAS

En 1087, alors que la région de Myre en Lycie venait de tomber aux mains des Turcs, Dieu permit que les reliques miraculeuses de saint Nicolas fussent préservées pour étendre leur bénédiction jusqu’en Occident. Une nuit, le saint apparut à deux prêtres pieux de la ville de Bari en Italie, Lupus et Grimoald, et leur donna l’ordre d’organiser une expédition pour sauver ses reliques des mains des Turcs. Dans un grand élan d’enthousiasme, on affréta trois navires, avec un équipage composé de soixante hommes pieux et valeureux. Chargés d’une cargaison de grain, pour faire croire qu’il s’agissait de navires de commerce, ils rivalisèrent de vitesse avec une expédition de Vénitiens, partis eux aussi pour récupérer le précieux trésor. Abordant finalement à Myre, ils se rendirent en hâte dans l’église de saint Nicolas, déterrèrent la sainte relique qui ruisselait de myron au parfum merveilleux et la chargèrent sur un des navires. Après avoir répandu les bénédictions du saint dans tous les ports où ils faisaient escale, les pieux pirates parvinrent finalement à Bari, où la population entière accueillit saint Nicolas avec cierges et hymnes d’actions de grâces. Et, de jour en jour, un nombre croissant de malades et d’infirmes trouvaient auprès de lui la guérison. En deux ans, on édifia en l’honneur de saint Nicolas une vaste basilique, sous l’autel de laquelle on déposa les précieuses reliques. Depuis, chaque année, le jour de la fête du saint, qui réunissait des pèlerins venus du monde entier, le saint myron coulait de ses pieds pendant tout le déroulement de la Divine Liturgie, comme deux sources abondantes, et il était recueilli dans des récipients, pour être ensuite distribué dans tout le monde chrétien.

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire de la Mi-Pentecôte, ton 8

Au milieu de la fête, abreuve mon âme assoiffée des eaux de la piété,  car, ô Sauveur, Tu as clamé à tous : Celui qui a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive.  Source de notre vie, ô Christ Dieu, gloire à toi.

Tropaire du transfert des reliques de saint Nicolas, ton 4

Le jour de la solennité lumineuse a commencé, la cité de Bari se réjouit et avec elle tout l’univers est en liesse avec des hymnes et des cantiques spirituels ; car c’est le jour de la sainte solennité du transfert des reliques précieuses et miraculeuses du hiérarque et thaumaturge Nicolas, comme le soleil sans couchant brillant par des rayons lumineux et dissipant les ténèbres des épreuves et des malheurs chez ceux qui s’exclament avec foi : sauve-nous, comme notre grand intercesseur, ô Nicolas.

Kоndakion du transfert des reliques de saint Nicolas, ton 3

Tes reliques, ô saint hiérarque Nicolas, sont passées, telles une étoile, de l’orient jusqu’en occident; la mer a été sanctifiée par ton passage et la cité de Bari reçoit par toi la grâce ; car tu es apparu pour nous, ô thaumaturge admirable, merveilleux et miséricordieux.

Kondakion de la Mi-Pentecôte, ton 4

Au milieu de la fête prescrite par la loi,  Créateur et Maître de toutes choses,  Tu as dit à ceux qui se tenaient auprès de toi :  Venez puiser l’eau de l’immortalité.  Aussi nous prosternons-nous devant toi et disons-nous avec foi : Accorde-nous ta compassion, ô Christ Dieu, car Tu es la source de notre vie.

ÉPITRE DU JOUR

Actes XIV, 6-18

Paul et Barnabas, en ayant eu connaissance, se réfugièrent dans les villes de la Lycaonie, à Lystre et à Derbe, et dans la contrée d’alentour. Et ils y annoncèrent la bonne nouvelle. À Lystre, se tenait assis un homme impotent des pieds, boiteux de naissance, et qui n’avait jamais marché. Il écoutait parler Paul. Et Paul, fixant les regards sur lui et voyant qu’il avait la foi pour être guéri, dit d’une voix forte : Lève-toi droit sur tes pieds. Et il se leva d’un bond et marcha. À la vue de ce que Paul avait fait, la foule éleva la voix, et dit en langue lycaonienne : Les dieux sous une forme humaine sont descendus vers nous. Ils appelaient Barnabas Jupiter, et Paul Mercure, parce que c’était lui qui portait la parole. Le prêtre de Jupiter, dont le temple était à l’entrée de la ville, amena des taureaux avec des bandelettes vers les portes, et voulait, de même que la foule, offrir un sacrifice. Les apôtres Barnabas et Paul, ayant appris cela, déchirèrent leurs vêtements, et se précipitèrent au milieu de la foule, en s’écriant : Ô hommes, pourquoi agissez-vous de la sorte ? Nous aussi, nous sommes des hommes de la même nature que vous ; et, vous apportant une bonne nouvelle, nous vous exhortons à renoncer à ces choses vaines, pour vous tourner vers le Dieu vivant, qui a fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qui s’y trouve. Ce Dieu, dans les âges passés, a laissé toutes les nations suivre leurs propres voies, quoiqu’il n’ait cessé de rendre témoignage de ce qu’il est, en faisant du bien, en vous dispensant du ciel les pluies et les saisons fertiles, en vous donnant la nourriture avec abondance et en remplissant vos cœurs de joie. À peine purent-ils, par ces paroles, empêcher la foule de leur offrir un sacrifice.

ÉVANGILE DU JOUR

Jn VII, 14-30

Vers le milieu de la fête, Jésus monta au temple. Et il enseignait. Les Juifs s’étonnaient, disant: Comment connaît-il les Écritures, lui qui n’a point étudié? Jésus leur répondit: Ma doctrine n’est pas de moi, mais de celui qui m’a envoyé. Si quelqu’un veut faire sa volonté, il connaîtra si ma doctrine est de Dieu, ou si je parle de mon chef. Celui qui parle de son chef cherche sa propre gloire; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l’a envoyé, celui-là est vrai, et il n’y a point d’injustice en lui. Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi? Et nul de vous n’observe la loi. Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir? La foule répondit: Tu as un démon. Qui est-ce qui cherche à te faire mourir? Jésus leur répondit: J’ai fait une œuvre, et vous en êtes tous étonnés. Moïse vous a donné la circoncision, -non qu’elle vienne de Moïse, car elle vient des patriarches, -et vous circoncisez un homme le jour du sabbat. Si un homme reçoit la circoncision le jour du sabbat, afin que la loi de Moïse ne soit pas violée, pourquoi vous irritez-vous contre moi de ce que j’ai guéri un homme tout entier le jour du sabbat? Ne jugez pas selon l’apparence, mais jugez selon la justice. Quelques habitants de Jérusalem disaient: N’est-ce pas là celui qu’ils cherchent à faire mourir? Et voici, il parle librement, et ils ne lui disent rien! Est-ce que vraiment les chefs auraient reconnu qu’il est le Christ? Cependant celui-ci, nous savons d’où il est; mais le Christ, quand il viendra, personne ne saura d’où il est. Et Jésus, enseignant dans le temple, s’écria: Vous me connaissez, et vous savez d’où je suis! Je ne suis pas venu de moi-même: mais celui qui m’a envoyé est vrai, et vous ne le connaissez pas. Moi, je le connais; car je viens de lui, et c’est lui qui m’a envoyé. Ils cherchaient donc à se saisir de lui, et personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue.

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Emma Cazabonne

Emma Cazabonne

Beside an anthology on Cistercian texts, Emma Cazabonne has translated and published articles on Cistercian spirituality, the Middle Ages, and Orthodoxy. She converted to Orthodoxy in 2008. Her husband is an Orthodox priest. If you are interested in having your book translated into French, she can be contacted here https://wordsandpeace.com/contact-me/

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

« Paris : aidez la petite église russe à réparer son toit » Apprendre 110342

« Un concert de soutien a eu lieu dimanche, et un appel aux dons est lancé pour la restauration de l’insolite petite église orthodoxe Saint-Séraphi...

June 11 (old calendar) / June 24 (new) 110116

June 11 (old calendar) / June 24 (new) BEGINNING OF THE APOSTLES FAST – Fish allowed Ven. Barnabas, Abbot of Vetluga (1445). Uncovering of the Reli...

June 24  110114

June 24 BEGINNING OF THE APOSTLES FAST – Fish allowed Nativity of the Holy Glorious Prophet, Forerunner and Baptist, John Ven. Anthony, Abbot...

11 juin (ancien calendrier) / 24 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 110112

11 juin (ancien calendrier) / 24 juin (nouveau) Début du Carême des saints Apôtres- dispense de poisson Saint Barthélémy et Saint Barnabé, apôtres ...

24 juin Vivre avec l'Église 110110

24 juin Début du carême des saints apôtres – dispense de poisson Nativité du vénérable et glorieux prophète, précurseur et baptiste Jean ; sa...

Table ronde : « Pourquoi la théologie aujourd’hui ? » – 26 juin à Paris À la Une 110295

Table ronde : "Pourquoi la théologie aujourd’hui ?" - 26 juin à partir de 19h30 à Paris

Recension: Saint Nicolas Vélimirovitch, « Lettres missionnaires » À la Une 110235

Saint Nicolas Vélimirovitch, Lettres missionnaires. Traduit du serbe par Lioubomir Mihailovitch, collection « Grands spirituels orthodoxes du XXe s...

June 10 (old calendar) / June 23 (new) 110107

June 10 (old calendar) / June 23 (new) 1st SUNDAY AFTER PENTECOST — Tone 8 All Saints Hieromartyr Timothy, Bishop of Prussa (4th c.). Ven. Silvanus...

June 23  110105

June 23 1st SUNDAY AFTER PENTECOST — Tone 8 All Saints Martyr Agrippina of Rome (253-260). Righteous Artemii of Verkol’sk (1545). Translation of th...

10 juin (ancien calendrier) / 23 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 110095

10 juin (ancien calendrier) / 23 juin (nouveau) Dimanche de Tous les Saints. Saint Alexandre et sainte Antonine, vierge, martyrs à Cadramon (vers 3...

23 juin Vivre avec l'Église 110082

23 juin Dimanche de Tous les Saints. Sainte Agrippine, martyre à Rome (vers 260) ; saint Aristocle, prêtre, Dimitrien, diacre, et Athanase, lecteur...

Bertrand Vergely : « Je suis la Voie, la Vérité et la Vie » À la Une 110233

La dernière conférence du sixième cycle de Bertrand Vergely « Je suis la Voie, la Vérité et la Vie » aura lieu le lundi 24 juin , à partir de 19h30...