Le métropolite de Berlin et d’Allemagne Marc (Église orthodoxe russe hors-frontières) a accordé l’interview suivante au site Pravoslavie.ru concernant la vie ecclésiale dans son diocèse dans les circonstances de l’épidémie du coronavirus.

Comment l’Église russe hors-frontières en Allemagne vit-elle l’épidémie du coronavirus ? Entretien avec le métropolite de Berlin Marc (Arndt)
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

– Monseigneur, comment nos frères et sœurs de l’Église russe hors-frontières en Allemagne vivent-ils ce moment ?

– Ils le vivent difficilement, parce que nous n’avons pas la possibilité de célébrer les offices comme nous le faisons habituellement, avec nos paroissiens. Nous célébrons les offices quotidiens : avec deux prêtres, parfois un diacre, deux chantres dans notre monastère à Munich, et cet office est transmis par internet jusqu’aux domiciles de nos paroissiens. Nous ne pouvons donner la Communion à personne pendant l’office. Mais nous avons préparé beaucoup de saints Dons en réserve et nous invitons les gens à venir individuellement à l’église, où nous leur donnons ainsi la sainte Communion. En outre, nous avons dit à tous, que nous sommes prêts à tout moment à venir chez eux pour leur donner la Communion.

– Quelles lois les fidèles orthodoxes en Allemagne doivent-ils observer maintenant ?

– Maintenant, pratiquement chaque jour, de nouvelles lois sont publiées. Il y a un certain temps, la situation différait selon les villes : dans une ville, 50 personnes pouvaient se rassembler, dans une autre 10, dans la troisième pas plus de 5. Et maintenant, il a été décidé, dans toute l’Allemagne, que ce ne serait pas plus de 2. Bien sûr, pour l’Église cela est extrêmement, extrêmement difficile…

– Des prières particulières sont-elles élevées relativement à cette épidémie ?

– Dans toutes les églises, nous prions avec ces demandes et prières qui se trouvent dans l’euchologe, dans le cadre de l’office pour la délivrance de la peste et des infections mortelles. Nous introduisons ces demandes dans la Liturgie. Chaque prêtre le fait différemment. Certains lisent la prière de cet office, d’autres introduisent les demandes de celui-ci dans l’ecténie instante. En général, cela est laissé à la discrétion de chaque prêtre.

– N’y a-t-il pas une panique parmi les Orthodoxes d’Allemagne ? À quel point les orthodoxes d’Allemagne et, en général, de l’Église hors-frontières, perçoivent-il les mesures obligatoires destinées à prévenir et à surmonter la lourde situation épidémiologique ?

– Je dois dire que nos fidèles les perçoivent de différentes manières. Certains n’ont absolument aucune confiance dans tout cela et considère que la panique est semée dans un but spécial. D’autres considèrent que tout est justifié. Il y a une gamme étendue de points de vue. Jusqu’à ce jour, la situation était telle que mouraient principalement les personnes âgées de 70 ans et plus. Mais aujourd’hui, il s’avère que cette maladie s’est propagée aux plus jeunes. Naturellement, nous devons prendre toutes les mesures préventives qui sont à notre disposition. Naturellement, nous ne pouvons nous opposer à l’aspiration commune de réglementer la limitation de la propagation de la maladie. Nous comprenons que le principal, actuellement, est d’éviter la surcharge des hôpitaux et des cliniques qui disposent de ressources. Les médecins sont surchargés à l’extrême, et nous devons faire tout ce que nous pouvons pour alléger leur travail.

– Probablement, parmi les fidèles, il y a des gens qui disent que toute cette situation est semblable aux persécutions contre la foi et l’Église, tout comme pendant les premiers siècles du Christianisme ?

– Je n’ai rien entendu de tel, et je pense qu’il s’agit d’un argument qui n’est pas sérieux. Parce que maintenant, c’est avant tout l’économie qui souffre. La compagnie allemande Lufthansa est de facto en faillite. Ils n’effectuent que 4% des vols habituels. C’est-à-dire que cette compagnie aura besoin d’une aide gouvernementale énorme afin de survivre après tout cela. Ce n’est là qu’une grande entreprise, qui est plus en vue. Mais je pense qu’il y a d’autres entreprises qui souffriront aussi, même des petites entreprises familiales ordinaires, comme par exemple des boulangeries. C’est une situation très grave et je ne pense pas que quelqu’un permettrait cela en raison d’une quelconque propagande ou pour soumettre tous les habitants de ce pays à un quelconque régime.

– Comment vit aujourd’hui votre monastère Saint-Job-de-Potchaïev ?

– Nous vivons au monastère et pouvons célébrer tous les offices comme nous y sommes habitués. Nous retransmettons les offices pour nos fidèles (voir la chaîne YouTube ), non pas seulement pour les paroissiens de notre monastère, mais aussi, en général, pour les fidèles d’Allemagne. Dans notre monastère, nous sommes une famille, et on ne peut rien nous interdire à l’intérieur de notre monastère.

– Les pèlerins peuvent-ils visiter votre monastère maintenant ?

– Non, nous ne recevons pas les pèlerins, en premier lieu pour la sécurité des personnes. En outre, cela est maintenant interdit par la loi.

– Comment les paroissiens de votre monastère communient-ils ?

– Les prêtres du monastère confessent les fidèles et leur donnent la communion de la réserve eucharistique, hors des offices. C’est ainsi que ces derniers jours, nous avons donné la communion à un certain nombre de nos fidèles qui viennent souvent ici aux offices.

– Nous vous remercions chaleureusement, Monseigneur, pour cette interview. Que voudriez-vous souhaiter à vos paroissiens et à nous tous en cette période difficile ?

– Merci à vous ! Nous avons maintenant beaucoup besoin de vos prières.

Source

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

Déclaration de l’Église orthodoxe de Crète au sujet de l’Eucharistie À la Une 173084

En date du 27 mai 2020, le Saint-Synode de l’Église orthodoxe de Crète a publié la déclaration suivante sur la sainte Communion et le mode de son a...

Décès de l’archevêque de Stuttgart Agapit (Église orthodoxe russe hors-frontières) À la Une 173071

Le 28 mai 2020, en la fête de l’Ascension du Seigneur, l’archevêque de Stuttgart Agapit est décédé à l’âge de 65 ans. Mgr Agapit était vicaire du d...

29 mai Vivre avec l'Église 69302

Jour de jeûne Transfert des reliques de sainte Théodosie de Tyr, vierge, martyre à Césarée de Palestine (307-308) ; saint Conon et son fils saint C...

16 mai (ancien calendrier) / 29 mai (nouveau) Vivre avec l'Église 69300

Jour de jeûne – dispense de poisson Saint Théodore le Sanctifié (ou le Consacré), disciple de saint Pacôme en Égypte (368) ; saints Guy, Modeste et...

Père Marc-Antoine Costa de Beauregard : « Tirer les conséquences de la Résurrection » À la Une 173064

Nous nous saluons pendant tout le temps pascal d’un joyeux « le Christ est ressuscité ! » Mais à quelle réalité correspond cette belle formule ? Es...

Le 8e cahier d’activités pour les enfants : Pâques-Ascension-Pentecôte À la Une 173047

La Fraternité orthodoxe en Europe occidentale vient de mettre en ligne son 8e cahier d’activités pour les enfants (le premier, le second, le troisi...

28 mai Vivre avec l'Église 69297

ASCENSION DE NOTRE SEIGNEUR Saint Eutyque, évêque de Mélitène, martyr (Ier s.) ; sainte Héliconide, vierge, martyre à Corinthe (244) ; saint Manvie...

15 mai (ancien calendrier) / 28 mai (nouveau) Vivre avec l'Église 69294

ASCENSION DE NOTRE SEIGNEUR. Saint Pacôme le Grand, fondateur du cénobitisme en Haute-Égypte (348) ; saint hiéromartyr Euphrase, évêque, patron d’A...

Seul le clergé pourra communier dans les paroisses du Patriarcat œcuménique au Grand-Duché du Lux... À la Une 173031

Dans un message au clergé et aux fidèles du Grand-Duché du Luxembourg, le métropolite Athénagoras de Belgique, des Pays-Bas et du Luxembourg (Patri...

Homélie du père Placide (Deseille) pour l’Ascension de notre Seigneur À la Une 173025

Lа fête de l’Ascension ne marque pas la fin du temps pascal. Le temps pascal, c’est la sainte cinquantaine de jours qui suit la fête de Pâques et q...

En ligne : « Orthodoxie » (France 2), « La Bible d’Alexandrie » (deuxième partie) À la Une 173015

Ci-dessous, jusqu’au 20 juin, l’émission de télévision « Orthodoxie » sur France 2 du jeudi 21 mai. Il s’agit de la deuxième partie (première...

L’archevêque de Tirana Anastase : « Dieu nous oblige à traverser un tunnel difficile » À la Une 173008

L’archevêque de Tirana Anastase a abordé, au cours de sa prédication dominicale en la cathédrale de la capitale albanasie, l’ouverture des églises ...