Confirmation par le Patriarcat œcuménique de l’élection du nouveau métropolite de l’Église orthodoxe ukrainienne aux États-Unis, Mgr Antoine Scharba

216

Né en 1947 à Sharon (Pennsylvanie), Jean Scharba, le futur métropolite Antoine, a étudié la théologie au séminaire ukrainien Saint-André à Winnipeg et la sociologie à l’université de la même ville. Ordonné au diaconat le 1er octobre 1972 et à la prêtrise le 26 novembre 1972, il servit pendant plusieurs années à Ambridge (Pennsylvanie) et à Hammond (Indiana). Tout en assumant ses charges pastorales, il étudia à la faculté théologique de l’Université Loyola à  Chicago et de l’Université de Purdue (Indiana). Élu évêque en 1981, il prononça ses vœux monastiques en 1982, recevant le nom d’Antoine, et fut sacré évêque en 1985. Il a été alors nommé recteur et administrateur du Séminaire Sainte-Sophie, poste qu’il occupa jusqu’en 1989. Nommé ensuite en Australie, où il resta jusqu’en 1997, il fut élevé au rang d’archevêque. En 1998, il fut nommé à la tête du projet d’un nouveau complexe comportant un centre d’archives et de recherches, d’un séminaire, d’une bibliothèque et d’un musée ukrainien dans le New Jersey. En 2010, l’archevêque Antoine a été élu trésorier de l’Assemblée des évêques canoniques d’Amérique du Nord et centrale et dirige à ce titre le comité des affaires financières.
Suite au décès du métropolite de l’Église orthodoxe ukrainienne aux États-Unis, Mgr Constantin, le 21 mai 2012, l’archevêque Antoine est devenu le locum tenens du trône métropolitain, puis il a été élu métropolite le 6 octobre 2012 par l’assemblée clérico-laïque de ladite Église. Son élection a été confirmée par le Saint-Synode du Patriarcat œcuménique. Le 21 octobre 2012, le patriarche Bartholomée a reçu le métropolite Antoine nouvellement élu avec une délégation de son Église et a prononcé l’allocution suivante :

Votre Éminence le métropolite-élu Antoine,
Votre Excellence l’évêque Daniel,
Chers amis,

C’est avec un plaisir profond et un amour sincère que nous vous accueillons en ce centre sacré de l’Église orthodoxe, dans la salle de réception du Patriarcat œcuménique. Nous vous recevons chaleureusement et paternellement, comme les enfants aimés de l’Église-mère de Constantinople, comme les membres fidèles de l’Église orthodoxe ukrainienne des États-Unis d’Amérique.

Le Patriarcat œcuménique a une histoire couvrant dix-sept siècles pendant lesquels il a conservé ses services administratifs dans cette cité même. Il constitue le centre spirituel de toutes les Églises locales ou indépendantes, exerçant son leadership non par une administration séculière ou une autorité extérieure, mais plutôt en vertu de sa primauté historique et de sa responsabilité pour le ministère de l’unité.

Plus particulièrement, cependant, à cette occasion, nous voudrions vous féliciter de tout cœur pour votre récente élection, en tant que successeur expérimenté et compétent du métropolite Constantin de bienheureuse mémoire, qui a guidé avec tant d’amour et de dévotion votre Église au cours de deux décennies. Par la grâce du Saint Esprit, votre assemblée extraordinaire s’est réunie récemment et a élu judicieusement S.E. l’archevêque Antoine de Hierapolis comme votre nouveau métropolite. Nous félicitons chaleureusement le métropolite Antoine pour sa promotion et nous nous joignons dans une prière fervente au vœu joyeux de tous les membres de votre délégation : axios ! [Il est digne !]
Comme vous le savez tous, durant ces récentes années, le Patriarcat œcuménique a entretenu des relations très étroites et une préoccupation authentique pour l’Église orthodoxe ukrainienne, à la fois aux États-Unis / Canada, et en Ukraine. Nous reconnaissons les liens intimes qui nous unissent et dont l’origine peut être attribuée à l’établissement même du christianisme il y a plus de mille ans à l’initiative directe et avec la participation de l’Église mère de Constantinople dans le baptême béni de la Rus’ de Kiev. En outre, nous nous rappelons avec vivacité et tendresse de notre visite officielle en Ukraine à l’occasion de ses célébrations historiques en juillet 2008.
Néanmoins, nous éprouvons également des relations paternelles très étroites avec l’Église ukrainienne aux États-Unis, où nous avons encouragé paternellement l’unité finale et irrévocable des juridictions ukrainiennes existantes mais, avant tout, nous avons personnellement invité l’Église orthodoxe ukrainienne à entrer dans la famille spirituelle et la juridiction canonique du Patriarcat œcuménique.
Nous vous souhaitons à tous une visite mémorable de cette « reine des villes » remarquable et historique. Cette région entière est pénétrée de signification pour l’Église chrétienne. C’est ici que saint André transmit le flambeau et la tradition apostoliques à l’apôtre Stachys. C’est ici que plusieurs des conciles les plus anciens de l’Église ont formulé la doctrine de la foi chrétienne ; et finalement, c’est ici que les trésors spirituels de Byzance, son héritage théologique, spirituel et culturel, ont été fidèlement maintenus à travers les siècles jusqu’à ce jour.
Que Dieu vous bénisse ainsi que vos familles, et aussi votre Église et vos dirigeants spirituels. Et nous souhaitons que vous retourniez chez vous enrichis et inspirés pour servir « l’Église une, sainte, catholique et apostolique » dans le pays magnifique et béni des Etats Unis d’Amérique.

Sources : Patriarcat oecuménique, Eglise orthodoxe ukrainienne des Etats-unis d'Amérique (dont photographie), traduit de l'anglais pour Orthodoxie.com

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !

Professeur d'histoire et de géographie, prêtre, auteur, dernier livre paru : "Le christianisme orthodoxe face aux défis de la société occidentale" (Cerf, 2018).