Consécration épiscopale du recteur du Séminaire orthodoxe russe de la Sainte-Trinité à Jordanville (États-Unis)

973

Le 12 février, en la fête des Trois saints hiérarques, a eu lieu la consécration épiscopale de l’archimandrite Luc (Murianka) recteur du Séminaire de la Sainte-Trinité à Jordanville (États-Unis), qui dépend de l’Église orthodoxe russe hors-frontières. Né en 1951 à Philadelphie, l’archimandrite Luc étudia au Séminaire de Jordanville ainsi qu’à l’université de Syracuse et, en 1980, prononça ses vœux monastiques puis fut ordonné prêtre par l’archevêque Laur (Škurla, +2008). Depuis 1979, il enseigne au séminaire le Nouveau Testament, l’apologétique, et la théologie comparée. En 2008, il a été nommé supérieur du monastère et recteur du séminaire, fonctions qu’il occupe jusqu’à ce jour. Dans son discours, le nouvel évêque a déclaré entre autres : « J’ai vu la main de Dieu, la Providence, qui m’a guidé à travers toute ma vie. Tous mes ancêtres sont originaires de la même région de Russie subcarpathique. Mon grand-père paternel organisa des paroisses dépendant de l’Église russe lorsqu’il arriva en Amérique. C’est lui qui m’amena dans le sanctuaire pour la première fois afin de servir lorsque j’avais quatre ans. Du côté de ma mère, il y a plusieurs générations de prêtres et quatre évêques, dont l’un a été confesseur de l’orthodoxie contre l’hérésie uniate. Mes parents me guidèrent avec leur sagesse chrétienne simple, et mon père faisait son salut pieusement et consciencieusement en tant que directeur d’une société de pompes funèbres, chargée des obsèques de tous les chrétiens orthodoxes à Philadelphie. La mémoire de la mort était toujours présente à la maison avec le parfum de l’encens et le chant des offices de requiem. Alors que j’étais étudiant dans une université locale depuis 1970, j’assistais aux offices au monastère [de Jordanville] avec la ferme intention de devenir moine. J’ai passé mes premières années à étudier au séminaire et à travailler dans le jardin, dans l’obéissance stricte au moine Hermogène. J’ai pu apprendre beaucoup sur la vie spirituelle, la piété, et la vie ecclésiale auprès de nombreux Pères qui sont maintenant décédés. Cela a été particulièrement vrai de mes conversations presque quotidiennes sur la vie au monastère et au séminaire avec le métropolite Laure, qui était patient à l’extrême, ne se hâtait jamais de prendre des décisions et cherchait toujours à obtenir d’abord la bénédiction de Dieu. Leurs conseils et leur sagesse m’ont guidé jusqu’à ce jour. Bien que je n’ai jamais écrit leurs paroles sur le papier, elles sont restées dans mon cœur ». La consécration épiscopale a été célébrée par le métropolite Hilarion, primat de l’Église russe hors-frontières, le métropolite Luc de Zaporojié (Église orthodoxe d’Ukraine), l’archevêque de Montréal Gabriel et l’évêque de Manhattan Nicolas (Église russe hors-frontières). Mgr Luc est nommé évêque de Syracuse, vicaire du diocèse d’Amérique orientale de cette Église. On peut visionner ici l’office de la nomination épiscopale (dont photographie), là les vigiles de la fête des Trois saints hiérarques et ici la liturgie avec la consécration épiscopale.

Sources : Monastère de Jordanville , E.A. diocese

This post is also available in: English (Anglais)

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !