Pendant l'état d'urgence, l'Église orthodoxe roumaine a intensifié sa présence en ligne et dans la société en respectant toutes les précautions sanitaires requises.

Covid-19 – L’Église orthodoxe roumaine lance des dizaines de mesures de soutien aux hôpitaux et aux personnes malades
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Avant même la proclamation de l’état d’urgence en Roumanie, au moment où les autorités augmentaient le niveau d’alerte concernant l’épidémie de coronavirus, l’Église avait entamé les préparatifs pour éviter une crise humanitaire.

Dans toute la Roumanie, les paroisses, les monastères, les diocèses et les archidiocèses aident autant qu’ils le peuvent. La coordination est locale, au niveau diocésain.

Ils offrent des conseils et du soutien spirituel, mais aussi de la nourriture chaude au personnel médical et aux travailleurs frontaliers, aux personnes âgées, aux personnes vulnérables et à celles qui sont isolées ou en quarantaine en raison d’une infection à Coronavirus ou de la suspicion.

Certains diocèses ont fait don d’appareils médicaux aux hôpitaux et ont initié des collectes de fonds pour pouvoir en fournir encore plus, devenant ainsi un véritable catalyseur social pour soutenir les efforts de lutte contre la pandémie.

Cela reflète la solidarité de l’Église avec les malades, les personnes âgées et les vulnérables. Cela montre également que l’Église apprécie ceux qui travaillent dans les hôpitaux et autres institutions médicales, comme il est souligné dans un  communiqué de presse  publié par le Bureau de presse du Patriarcat roumain.

L’Institut national des maladies infectieuses «Matei Balș» a présenté au  public ses remerciements  au Patriarcat roumain «pour le soutien matériel et spirituel»: «En cette période difficile, de telles preuves de compassion et de compassion pour nos pairs sont vitales et très utiles, tant pour le personnel médical et surtout les patients en tant que bénéficiaires directs ».

Le soutien financier et matériel de l’Église a déjà dépassé 820 000 euros auxquels ont été ajoutées d’autres mesures de soutien substantielles.

Le patriarche Daniel, d’autres évêques et de nombreux prêtres ont donné de l’argent de leur salaire pour fournir des appareils et du matériel de protection aux hôpitaux, aux bénévoles et aux travailleurs sociaux. L’un des archidiocèses a collaboré avec les autorités locales pour rediriger 300 000 euros d’argent public provenant des réparations de l’église vers deux hôpitaux publics locaux.

Le Patriarcat roumain et la Fédération «Filantropia» ont créé la plate-forme  ajutacubucurie.ro (« Aide avec joie »), qui relie les efforts nationaux dans la crise COVID-19. Sur ce site Web et sur la ligne d’assistance gratuite 0800-800.368, les citoyens peuvent demander de l’aide et peuvent également offrir de l’aide aux personnes vulnérables ou isolées à travers le pays.

Retrouvez ci-dessous une synthèse des mesures et actions d’aide réalisées par les diocèses de l’Église orthodoxe roumaine entre le 16 et le 31 mars 2020.

L’archidiocèse de Bucarest a :

  • Distribué 595 portions de nourriture chaude aux personnes isolées à la maison (personnes âgées, personnes handicapées, mères célibataires avec enfants).
  • Offert 2.000 bouteilles d’eau  (environ 1000 euros) pour les centres de traitement Covid-19 aux Instituts « Matei Balş » et « Victor Babeş »
  • Apporté plus d’une tonne de fruits, plus de 1 400 sandwichs, 1 000 pâtisseries et plus de 500 t-shirts à l’hôpital de l’Institut «Matei Balș».
  • Assuré 5 000 livres de prières  (1 300 euros) pour le personnel médical et les patients de nombreux hôpitaux de Bucarest;
  • Créé, en coopérationavec l’Inspection des urgences de la ville de Bucarest et du comté d’Ilfov,  le numéro de téléphone unique 0799.785.491 ,où les personnes en situation d’urgence grave peuvent demander de la nourriture; 900 portions de nourriture chaude, d’une valeur de 3 000 euros, ont déjà été distribuées aux personnes âgées, aux handicapés et aux mères célibataires.
  • Les bénévoles de la chapelle de la cathédrale nationale aident  les sans-abri  des centres sociaux de la capitale ainsi que d’autres personnes vulnérables à Bucarest et dans le comté voisin d’Ilfov.
  • Deu doyennées, «Ploiești Nord» et «Ploiești Sud», ont offert 2 000 masques, 40 litres de savon liquide et 1 000 livres de prières pour les moments d’affliction aux hôpitaux de la ville voisine de Ploiești.

L’archidiocèse de Iași a :

  • Créé a  ligne d’assistance gratuite 0800.672.027, qui offre des conseils psychologiques et reçoit des demandes d’aide concrète, et de la plate-forme en ligne fiideajutor.ro (soisutile.ro), où les personnes peuvent demander de l’aide tandis que d’autres peuvent offrir leur aide aux personnes vulnérables;
  • Organisé un don de sang .
  • Le doyenné de Botoșani a  fait don à l’autorité de santé publique locale et à l’inspection locale des situations d’urgence de produits d’hygiène, de nourriture et d’argent pour l’équipement de protection et les instrument de test. La valeur totale du don est de 21 000 euros.
  • Les monastères fabriquent  des draps en coton  et des sacs en tissu pour les lits supplémentaires créés en prévision du pic de l’épidémie de Covid-19.
  • Dans la ville de Iași, l’hôpital Providența de la métropole de Moldavie et de Bucovine offre  des conseils médicaux en ligne et par téléphone .
  • Le monastère de Neamț propose des lits de quarantaine , de la nourriture e une assistance médicale. La deuxième série de personnes mises en quarantaine utilise actuellement ses installations.

L’archidiocèse de Sibiu :

  • Collaboration avec les autorités locales pour rediriger 300 000 euros de fonds publics initialement affectés à la réparation des églises dans deux hôpitaux de Brașov et Sibiu qui doivent mieux se préparer au pic de la pandémie de Covid-19.
  • Mettre  son service d’ambulance agréé et son cabinet de médecine dentaire à la disposition des pouvoirs publics pendant la crise sanitaire.
  • Offre quotidiennement un repas chaud à 140 personnes vulnérables ; des entreprises se sont jointes, envoyant de la nourriture et des produits d’hygiène aux personnes âgées, aux personnes socialement vulnérables et aux personnes isolées en raison de suspicions d’infection.
  • Certaines paroisses et organisations locales ont commencé à collecter des fonds pour les hôpitaux locaux.

L’archidiocèse de Vad, Feleac et Cluj :

  • A fait don à l’hôpital des maladies infectieuses de Cluj d’un dispositif médical d’une valeur de 1 400 euros et de plus de 36 000 euros pour des acquisitions urgentes d’équipements de protection médicale.
  • A offert 40 places de quarantaine aux autorités.
  • Offre 450 portions de nourriture par jour et une aide à domicile pour les personnes âgées, les malades et les personnes en isolement (les numéros de téléphone des cantines sociales ont été rendus publics: 0733070590; 0723690203; 0749404795; tél: 0364800568; 0748191670).
  • Le doyenné orthodoxe de Năsăud a fait un don de 3 000 euros pour l’hôpital local «George Trifon».
  • La paroisse «Sainte-Trinité » de Cluj assure quotidiennement la nourriture chaude de 60 personnes âgées et malades.

L’archidiocèse de Craiova :

  • Don  d’équipement médical pour le traitement au COVID-19 à l’hôpital « Victor Babe » de la ville de Craiova.
  • Initié une collecte  de produits alimentaires et d’hygiène pour les personnes âgées et isolées.

L’archidiocèse de Timișoara :

  • Acquisition de  quatre moniteurs médicaux (30 000 euros) pour l’hôpital des maladies infectieuses «Victor Babeș» de Timișoara.
  • Don de deux concentrateurs d’oxygène à l’hôpital de la Compagnie des chemins de fer de Timișoara.
  • Les monastères aident avec  des repas chauds pour les personnes vulnérables et isolées .
  • Offert une tonne de produits alimentaires à de grandes institutions telles que l’hôpital psychiatrique de  Jebel ou la cantine sociale de la municipalité.
  • En coopération avec la direction de la santé publique locale, il a offert de la nourriture chaude, des denrées non périssables et des produits d’hygiène à 45 familles isolées du comté de Timiș.
  • La Fondation « Filantropia » de Timișoara propose des repas chauds préparés dans la cuisine du lycée «St Anthimos Iberian». Un prêtre a donné sa maison à une famille qui avait besoin de s’isoler pendant deux semaines.
  • Distribution de 300 litres de désinfectants et de détergents aux institutions médicales, aux églises et aux familles.
  • Distribué 5 000 livres de prières et livres d’orientation spirituelle à utiliser pendant l’isolement.

L’archidiocèse de Chișinău

  • La Mission sociale «Diaconie»  de la métropole de Bessarabie a lancé, en coopération avec « Kaufland Moldova », « The Moldova Project « et les autorités publiques, une campagne de responsabilité sociale intitulée «J’aide, ça me tient à cœur ». Kaufland propose des cartes d’achat de 100 000 lei moldaves pour les produits de première nécessité. Ils seront utilisés par des volontaires pour aider les habitants vulnérables de Chișinău, la capitale de la République de Moldova, une province voisine à population principalement roumaine. Les entreprises peuvent faire don de produits alimentaires et d’hygiène en appelant le 061 058 777, tandis que les bénévoles peuvent s’inscrire à [email protected] Les dons peuvent également être effectués en ligne .

L’archidiocèse de Târgoviște

Le soutien offert a totalisé près de 17 000 euros, comme suit :

  • 100 portions d’aliments chauds par jour pour les personnes en difficulté;
  • 5.000 euros de produits et de nourriture à donner aux personnes âgées et vulnérables pour Pâques;
  • un dispositif de surveillance  des fonctions vitales qui a coûté 4 200 euros;
  • 100 paquets avec des produits d’hygiène personnelle pour la Direction de l’Assistance Sociale locale – plus à venir selon les besoins.
  • produits d’hygiène et textiles  pour 50 personnes isolées dans un centre social municipal de la ville de Târgoviște;
  • produits alimentaires et d’hygiène personnelle pour les bénéficiaires de ses propres centres sociaux.
  • Le monastère de Viforâta fabrique des masques de protection pour approvisionner l’hôpital d’urgence local de la ville de Târgoviște.

L’archidiocèse de Tomis

L’archidiocèse de Suceava et Rădăuți

  • A fait don à l’hôpital du comté de  deux appareils et de 2 000 kits de test qui identifient le nouveau coronavirus. Le don s’élève à 100 000 euros et l’archidiocèse prévoit de collecter 100 000 euros de plus pour d’autres fournitures médicales.
  • Création d’un  groupe de soutien  pour le personnel médical de l’hôpital du comté, l’un des plus touchés du pays par la pandémie. L’archidiocèse, en coopération avec certaines entreprises, assure l’hébergement, les repas, le transport et les équipements de protection médicale. En outre, il offre une assistance spirituelle et psychologique au personnel médical de Suceava et des environs.

L’archidiocèse d’Alba Iulia

  • En collaboration avec les pouvoirs publics, l’association de l’archidiocèse «La philanthropie orthodoxe – Alba Iulia» a étendu son intervention sociale pour couvrir deux comtés au lieu d’un: elle atteint désormais 500 personnes âgées et vulnérables , qu’elle assiste avec des plats chauds à domicile, des courses, des paiements factures de services publics et conseil à distance.
  • Une assistance pour les personnes en quarantaine, isolées et autres catégories vulnérables peut être demandée aux prêtres locaux (aux numéros de téléphone publiés sur reintregirea.ro et filantropiaortodoxa.ro ; autres  numéros utiles ici ).
  • Les rganisations ecclésiastiques de l’archidiocèse offrent quotidiennement de la nourriture aux bénéficiaires de leurs institutions sociales:  625 enfants  et  881 personnes âgées .
  • L’archevêque Irénée a pris l’initiative d’offrir la maison des pèlerins aux travailleurs médicaux de l’hôpital du comté voisin, par mesure de précaution pour protéger leurs familles.
  • Le doyenné Alba Iulia propose quotidiennement 70 portions de nourriture chaude pour les personnes âgées et les sans-abri.
  • Le doyenné Sighișoara propose quotidiennement 40 portions de nourriture chaude pour ceux qui sont isolés.
  • Le doyenné Reghin a offert 87 colis alimentaires d’une valeur de 1 400 euros à ceux qui étaient isolés dans la ville de Breaza.

Larchidiocèse de Râmnic :

L’archidiocèse de Roman et Bacău

  • L’archevêque Joachim a  fait don de son salaire  de mars 2020 pour collecter des fonds pour l’équipement médical nécessaire aux hôpitaux du comté de Bacău.
  • L’archidiocèse a établi un numéro de téléphone unique  pour les urgences socio-médicales: 0749666581 , tandis qu’à l’e-mail [email protected] il reçoit de l’aide et des offres de travail bénévole. Ceux-ci aideront les personnes âgées, les mères célibataires, les femmes enceintes, les familles nombreuses, les personnes en quarantaine, les personnes souffrant de diverses conditions médicales.
  • L’atelier de couture de l’archidiocèse produit des masques de protection pour les bénévoles et les médecins.
  • L’association « Le saint prince Etienne the Great – Hârja» de l’archidiocèse a mis à ladisposition des autorités son ambulance  et trois véhicules de sa division médicale pour les urgences du comté.
  • Le doyenné de Bacău a lancé une campagne de collecte de fonds auprès des religieux pour acheter des appareils médicaux aux hôpitaux et il a offert le seul appareil de désinfection des véhicules dans le comté pour désinfecter les ambulances publiques et les voitures de police.

L’archidiocèse d’Argeș et Muscel

  • Il a fait don de matériel médical et de produits d’une valeur de 50 000 lei à la section des maladies infectieuses de l’hôpital d’urgence du comté (SJU) Pitesti et a levé des fonds pour d’autres unités médicales du comté d’Argeș.
  • Mettre à la disposition des autorités des installations de quarantaine.
  • Il fournit de la nourriture aux sans-abri pendant la pandémie dans un refuge d’urgence à Pitesti.
  • Il propose gratuitement, sur demande, des plats faits maison pour les personnes seules, âgées ou isolées.
  • Les prêtres et les bénévoles font du shopping et d’autres activités pour les isolés.
  • Les paroisses ont été instamment priées de créer des « banques alimentaires » pour ceux qui sont sur le point de se retrouver en isolement ou en quarantaine.

L’archidiocèse du Bas-Danube :

Elle a offert des produits de protection et d’hygiène pour les hôpitaux et la nourriture d’une valeur totale de plus de 274 000 lei, comme suit:

  • 10 000 masques de protection (5 000 autres sont encore utilisés);
  • 2 500 kits d’hygiène (gants chirurgicaux, chlore, alcool, détergents);
  • Nourriture chaude quotidienne et nourriture pour des centaines de personnes vulnérables, isolées, en quarantaine ou sans abri dans le diocèse et pour les employés de l’Inspection des situations d’urgence de Galaţi.
  • Le doyenné de Tecuci a offert des livres de prières, du linge de lit et des produits de soins corporels et d’hygiène aux personnes du centre de quarantaine organisé par l’hôtel de ville de Tecuci
  • Huit établissements sociaux paroissiaux à Brăila offrent quotidiennement de la nourriture à domicile aux 329 personnes présentes.
  • En collaboration avec la Métropole roumaine d’Europe centrale et du Nord, l’archidiocèse recueille des fonds pour un appareil de diagnostic rapide des infections par le nouveau coronavirus, au profit de l’hôpital clinique d’urgence pour enfants « Saint-Jean » de Galati.

L’archidiocèse d’Arad

  • Contribution de  14 500 euros  à l’acquisition de 8 systèmes de ventilation respiratoire et de surveillance  pour l’hôpital d’urgence du comté; il continue de soutenir la  collecte  de fonds pour le reste.
  • Don de  masques et de gants  de protection d’une valeur de 13 000 euros à l’hôpital clinique d’urgence de la ville d’Arad.
  • Offre de la nourriture chaude à 120 personnes vulnérables.
  • A offert un soutien financier  à l’hôpital d’urgence clinique d’Arad pour l’achat de matériel de protection sanitaire.
  • Les monastères Gai et Tămand offrent quotidiennement de la  nourriture chaude  au personnel médical et aux travailleurs frontaliers au point de passage frontalier de Nădlac II.
  • Les personnes vulnérables de la ville d’Arad sont aidées par l’archidiocèse, en partenariat avec la société locale Piroș Security Force, pour obtenir des vivres, contacter un médecin ou répondre à d’autres besoins urgents.
  • Les prêtres et les bénévoles des paroisses restent en contact avec les personnes isolées afin de leur fournir ce dont ils ont besoin.

Le diocèse de Huși

  • Mettre à la disposition des autorités  une ambulance et faire un don de 20 000 euros  à l’hôpital d’urgence du comté de Vaslui pour l’acquisition d’un appareil qui détecte le virus SARS-Cov-2.
  • Don de 5 000 euros  à l’hôpital municipal «Elena Beldiman» de Bârlad, pour l’équipement de protection.
  • Grâce la fondation « Huși Philantropy, » il a distribué 1,5 tonnes de denrées non périssables aux personnes vulnérables et isolées.
  • Création de comités locaux de soutien aux personnes vulnérables et isolées, offrant les numéros de téléphone 0746.894.280, 0767.470.048, 0769.223.070 (pour la ville de Huși); 0740.657.576 (pour la ville de Vaslui), 0769.223.073 (pour la ville de Bârlad).

Le diocèse de Caransebeș

  • Offre  500 portions de nourriture par jour  aux personnes vulnérables dans les villes de Caransebeș, Reșița, Oravița, Moldova Nouă, Bocșa et Băile Herculane. Deux numéros de téléphone sont disponibles pour ces services: 0766283351 et 0766549129.
  • À Reșița, le programme  Hands of Joy a été développé par l’Association locale des jeunes orthodoxes roumains (ATOR – Banatul de Munte) en coopération avec les institutions locales d’assistance sociale et d’ordre public. Les jeunes volontaires aident les personnes vulnérables à la maison avec des achats, des médicaments et des plats chauds.
  • En coopération avec les autorités locales, il a offert un logement aux sans-abri.
  • Elle fabrique et fait don de masques pour l’hôpital d’urgence de Caransebeș.

Le diocèse d’Oradea

  • Offre de la  nourriture et des repas chauds et fait les courses  pour 120 bénéficiaires permanents assistés dans les centres des organisations ecclésiastiques.
  • Offre de la nourriture et du soutien aux personnes vulnérables et isolées, en coopération avec les autorités locales (qui souhaite donner de la nourriture peut appeler le 0744.647.825; et pour les demandes de nourriture, le téléphone est le 0800.410.430).

Le diocèse de Maramureș et Sătmar

A investi environ 70 500 euros dans un organisme de bienfaisance lié à Covid-19, comme suit:

  • Les religieux ont fait don de leur salaire pour acheter deux appareils de ventilation médicale polyvalents pour l’hôpital du comté de la ville de Baia Mare (pour une valeur totale de 32 000 euros).
  • Le diocèse a fait don à l’hôpital départemental «Constantin Opriș» de Baia Mare de 5 400 masques de protection jetables et 1 055 blouses jetables d’une valeur totale de près de 5 000 euros.
  • Les religieux et les fidèles des paroisses du diocèse ont fait un don de 27.400 euros pour d’autres hôpitaux locaux

Le diocèse de Séverin et Strehaia

  • Créé des groupes d’action dans les paroisses et transformé son programme caritatif « Le panier de Pâques» en un programme par lequel les paroisses apportent de la nourriture et des produits sanitaires aux personnes vulnérables et isolées.
  • Il fera un don de 2 000 euros à l’hôpital du comté le plus touché par l’afflux de patients.

Le diocèse de Slobozia et Călărași

  • A offert un soutien matériel à 95 familles du système de soutien aux services sociaux publics.

Le diocèse de Giurgiu

  • Offre des  emplacements de quarantaine  et des emplacements pour la préparation des aliments aux personnes vulnérables et isolées.
  • Le monastère Saint-Jean-le-Russe près de Giurgiu, une ville du sud de la Roumanie, produit des blouses médicales et des masques de protection pour l’autorité sanitaire publique du comté.

Le diocèse de Tulcea

  • Don de  4 000 euros  de matériel sanitaire à l’hôpital d’urgence du comté de la ville de Tulcea.
  • En coopération avec les autorités locales, il a commencé à collecter des aliments à travers les paroisses et à les distribuer aux plus vulnérables : 750 kilos de denrées non périssables, 150 kilos de légumes et 250 paires de gants chirurgicaux ont été collectés et distribués en mars 2020.

Le diocèse de Sălaj

  • Lancement d’une collecte de fonds auprès des religieux pour les hôpitaux du comté de Sălaj.
  • Création d’un groupe d’initiative «St Zoticus», à travers lequel les prêtres et les bénévoles assurent une assistance spirituelle, des conseils psychologiques et un soutien commercial aux personnes âgées, isolées et vulnérables.

Cette synthèse a été réalisée sur la base des rapports reçus des diocèses.

Source

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

Le président serbe Aleksandar Vučić et le premier ministre bulgare Boïko Borissov se sont rendus ... À la Une 173200

Le président serbe Aleksandar Vučić, accompagné par le premier ministre bulgare Boïko Borissov, a visité, le 1er juin 2020 l’église des Saints-Quar...

« Dans le conflit au Donbass, l’Église orthodoxe ukrainienne était et reste la Mère qui unit » a ... À la Une 173194

Le métropolite de Sviatogorsk Arsène, supérieur du monastère qui porte le même nom et qui dépend du primat de l’Église orthodoxe ukrainienne, le mé...

L’un des plus anciens hiérarques de l’Église orthodoxe russe, le métropolite de Tcheboksary et de... À la Une 173178

Le métropolite Barnabé, l’un des plus anciens hiérarques de l’Église orthodoxe russe est décédé le 1er juin 2020. Il avait été hospitalisé à Tchebo...

Réouverture des églises à Constantinople À la Une 173187

Les fidèles pourront revenir dans les églises de Constantinople et des autres diocèses orthodoxes de Turquie. Comme l’annonce le Patriarcat œcuméni...

21 mai (ancien calendrier) / 3 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108695

Jour de jeûne – dispense de poisson Icône de la Mère de Dieu de Vladimir. Saints Constantin, empereur (337) et sa mère, sainte Hélène (327), égaux ...

3 juin Vivre avec l'Église 108693

Jour de jeûne Saint Lucillien, sainte Paule, vierge, et les 4 enfants saints Claude, Hypatios, Paul et Denis, martyrs à Nicomédie (270-275) ; saint...

Lettre du patriarche œcuménique Bartholomée aux primats des Églises orthodoxes locales au sujet d... À la Une 173159

Nous publions ci-dessous le communiqué du Patriarcat œcuménique, suivi de la lettre du Patriarche Bartholomée adressée aux primats des Églises orth...

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108513

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Saints Thallalée, Alexandre et Astère, martyrs en Phénicie (vers 284) ; saint Asclas, martyr en Égypt...

2 juin Vivre avec l'Église 108511

Saint Nicéphore, archevêque de Constantinople, confesseur (828) ; saint Pothin, évêque de Lyon, avec saints Sanctus, diacre, Vétius, Epagathus, Mat...

Les paroisses dans la juridiction du Patriarcat d’Antioche rouvrent leurs portes le 7 juin Actualités 173147

C'est par un communiqué que le métropolite Ignace du Patriarcat d'Antioche annonce la reprise des offices célébrés dans les paroisse da sa juridict...

19 mai (ancien calendrier) / 1er juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108474

19 mai (ancien calendrier) / 1er juin (nouveau) Saints Patrice, évêque de Prousse en Bithynie, avec ses compagnons : Acace, Ménandre et Polyène, pr...

1er juin Vivre avec l'Église 108472

1er juin Saint Justin le Philosophe et ses compagnons : Chariton, Charité, Evelpiste, Hiérax, Péon, Valérien et Justin, martyrs à Rome (166) ; sain...