Le patriarche Daniel a évoqué, dans son homélie dominicale, la solitude, une véritable maladie de notre siècle, ainsi que les actions que nous devons entreprendre pour l’écarter.

Dans son homélie, le patriarche Daniel a évoqué la solitude et ses remèdes
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

« Il y a de nombreux hommes qui sont dans la détresse chez eux, à l’hôpital, dans d’autres institutions et souffrent de la solitude. À la souffrance de la maladie s’ajoute la souffrance de la solitude quand les malades sont isolés, quand ils ne reçoivent pas de visites », a déclaré le patriarche Daniel au sujet de la situation malheureuse dans laquelle se trouvent de nombreux hommes. Selon les dernières statistiques, la solitude est devenue une épidémie globale, tandis que le nombre de ceux qui vivent seuls est élevé comme jamais. En 2015, 1.500.000 personnes âgées étaient affectées par la solitude. Dans son homélie, le patriarche de Roumanie a exhorté à offrir à ceux qui sont seuls et malades, la communion et l’amour miséricordieux, qui sont en quelque sorte de vrais médicaments qui leur offrent un soulagement et les aident à surmonter la solitude et les faiblesses physiques. « Il est nécessaire de visiter les malades, même si nous ne pouvons les guérir. Nous prions pour eux », a dit le primat. « Notre présence auprès des malades est pour eux un soulagement, une libération de la solitude. Même si on ne fait pas de miracle en guérissant son corps ou son psyché, celui qui souffre reçoit un soulagement, parce qu’il n’est pas seul, parce qu’il y a une présence miséricordieuse, humaine auprès de lui ». Le patriarche a parlé également des conséquences négatives d’une vie passée dans la solitude. « Il se produit également que des malades, qui éprouvaient une grande souffrance, sont morts en « se faisant du mauvais sang » comme on dit dans le peuple, c’est-à-dire une douleur de l’âme, parce qu’il leur paraissait qu’ils n’étaient plus aimés de personne, qu’ils n’étaient plus appréciés de personne. Tandis que d’autres, dans un moment de désespoir, se sont suicidés, ont mis fin à leurs jours parce qu’ils n’y avait personne auprès d’eux pour leur donner des forces, pour leur dire une parole d’encouragement, de consolation, d’estime ». Le patriarche de Roumanie a exhorté à ne pas rétrécir l’horizon de notre prière, et à ne pas prier seulement pour nos proches, mais aussi pour tous ceux qui se trouvent dans la solitude et la souffrance. « Les fidèles dont l’âme est bonne ne prient pas seulement pour eux-mêmes, mais aussi pour toute âme affligée et attristée qui n’a personne pour avoir pitié d’elle, pour tous les pauvres, pour tous ceux qui souffrent, sont isolés, attristés». Un autre aspect signalé par le patriarche Daniel est la référence à la valeur des mots. La parole peut apporter le réconfort et la joie, mais elle peut produire aussi beaucoup de souffrance, aussi faut-il être attentifs à la façon dont nous l’utilisons. « Lorsque la parole est miséricordieuse, jaillissant de la compassion d’une âme bonne, c’est une parole de guérison, lorsque la parole est mauvaise, elle blesse, elle ne guérit pas, elle produit la souffrance », a souligné le patriarche. « Il y a de nombreuses personnes qui souffrent parce qu’on leur adresse des paroles dures et on ne leur a pas demandé pardon, alors que d’autres souffrent parce qu’ils ont fait l’objet de propos haineux qui ont marqué leur vie. Tandis qu’une parole miséricordieuse, réconfortante, une parole qui relève l’homme du péché est une parole de guérison ». À l’occasion du quatrième dimanche après la Pentecôte, alors qu’ont lit la péricope évangélique qui présente la guérison du serviteur du centurion, le patriarche a rappelé : « Le centurion est allé vers le Sauveur, le Christ, et L’a supplié de guérir le subalterne touché par la maladie et la solitude. Ainsi, le centurion est devenu un exemple  de pratique de la prière non pas seulement pour soi-même, mais pour ceux qui, près de nous, se trouvent dans la souffrance ».

Source

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

2019 Oxford Conference: « Scholars, pastors, policy makers gather to discuss Orthodoxy, sex, gend... 114093

An international academic gathering of scholars, pastors, clinicians, and other expertstook place in Oxford from 16th to 19th August, at which cont...

22 août Vivre avec l'Église 70682

22 août Après-Fête de la Dormition de la Très-Sainte Mère de Dieu et toujours Vierge Marie ; saints Agathonique, Zotique, Zenon, Théoprèpe, Akindyn...

9 août (ancien calendrier) / 22 août (nouveau) Vivre avec l'Église 70677

9 août (ancien calendrier) / 22 août (nouveau) Carême de la Dormition Après-fête de la Transfiguration de notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Chr...

Metropolitan Onuphrius expresses support for persecuted faithful of Montenegro, Serbian and Ukrai... 114025

On the great feast of the Transfiguration of the Lord, His Grace Bishop Viktor of Baryshevka of the Ukrainian Orthodox Church concelebrated the Div...

Le patriarche Bartholomée appelle ses compatriotes à revenir en Turquie À la Une 114012

Le patriarche œcuménique Bartholomée appelle les descendants des orthodoxes grecs expulsés de Turquie dans les années 1920 à revenir dans leur anci...

Message de soutien du métropolite de Kiev Onuphre au métropolite du Monténégro et du Littoral Amp... À la Une 114008

Le métropolite de Kiev Onuphre, primat de l’Église orthodoxe d’Ukraine, a envoyé la lettre suivante, en date du 20 août 2019, au métropolite du Mon...

Le Festival de la jeunesse orthodoxe 2019 aura pour thème : « Liberté, cadeau ou fardeau ? » À la Une 113998

Le Festival de la jeunesse orthodoxe 2019 se déroulera les 21 et 22 septembre. Le thème sera : « Liberté, cadeau ou fardeau ? » Au programme : des ...

21 août Vivre avec l'Église 70674

21 août  Après-Fête de la Dormition de la Très-Sainte Mère de Dieu et toujours Vierge Marie ; Saint Thaddée, apôtre (vers 44) ; sainte Bassa et ses...

8 août (ancien calendrier) / 21 août (nouveau) Vivre avec l'Église 70672

8 août (ancien calendrier) / 21 août (nouveau) Carême de la Dormition Après-fête de la Transfiguration de notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Chr...

Homélie du patriarche de Moscou Cyrille lors des vigiles de la Transfiguration À la Une 113952

Le 18 août 2019, à l’issue des vigiles qu’il a présidées en la cathédrale Notre-Dame de Kazan à Saint-Pétersbourg, dont on peut visionner ici des e...

20 août Vivre avec l'Église 70670

20 août Après-Fête de la Dormition de la Très-Sainte Mère de Dieu et toujours Vierge Marie ; saint Samuel, prophète (Xlème s. av. J.-C.) ; saints S...

7 août (ancien calendrier) / 20 août (nouveau) Vivre avec l'Église 70667

7 août (ancien calendrier) / 20 août (nouveau) Carême de la Dormition Après-fête de la Transfiguration de notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Chr...