Déclaration commune des métropolites de Thrace occidentale au sujet de la visite du président Erdoğan en Grèce

247

À l’occasion de la visite du président Erdoğan en Thrace occidentale où vit une importante minorité turque régie par le traité de Lausanne (1923), à l’instar de la minorité grecque de Constantinople et des îles d’Imbros et Tenedos, les métropolites de Thrace ont déclaré : « Avec un sentiment d’anxiété et de responsabilité qui découle de notre conscience pastorale et de notre devoir envers la patrie, nous sommes contraints de revenir avec une nouvelle déclaration, relative non pas à l’activité du consulat turc de Komotini, mais à la visite du président de la République turque, M. Recep Tayyip Erdoğan. Le président turc qui, aujourd’hui, foule le sol de notre Thrace, a déclaré lors d’un entretien télévisé, la veille même de sa visite à Athènes, qu’il considère anachronique le traité de Lausanne et demande ouvertement sa révision. La Grèce, comme force européenne de paix et de stabilité dans la région, a soutenu et soutient toujours que le traité de Lausanne n’est susceptible d’aucune révision, réexamen ou « actualisation ». Il en résulte, comme l’ont dit absolument clairement tant le président de la République [hellénique] que le Premier ministre, qu’il n’existe aucun objet de discussion ou de négociation. Les intentions de M. Erdoğan sont manifestes. Elles ont été formulées notamment hier devant le président de la République hellénique lui-même, ainsi que devant le Premier ministre. Il revient à notre amour de la patrie de nous tenir à la hauteur des circonstances qu’exigent les temps. Nos concitoyens musulmans bénéficient d’un État de droit de même que de tous les acquis européens. L’Église locale soutient tous les citoyens qui vivent dans ses limites, indépendamment de leur race ou de leur religion, avec toutes ses structures sociales, sans distinction. Nos concitoyens Grecs musulmans de Thrace se vantent de vivre dans un pays démocratique et aucun facteur extérieur ne peut leur enlever leur perspective démocratique, en faisant appel à l’expansionnisme du passé. En tout cas, le peuple avec, à son avant-garde, son Église, défendront la paix et la coexistence de nous tous en Thrace, qui est un modèle de coexistence pan-européenne et mondiale des chrétiens et des musulmans. Nous espérons que M. Erdoğan sera édifié par cette coexistence. C’est seulement alors que sa visite sera profitable pour nous tous. Malheureusement, c’est un mauvais début qui s’est produit hier, qui, nous le souhaitons et l’espérons, ne continuera pas aujourd’hui ici, en Thrace.

Le métropolite de Didymoteichon, Orestias et Souphlion Damascène
Le métropolite de Xanthi et Peritheorion Pantéléimon
Le métropolite d’Alexandroupolis Anthime
Le métropolite de Maroneia et de Komotini Pantéléimon

Source 

Print Friendly, PDF & Email

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !