« La question de l’établissement de l’authenticité des restes des martyrs impériaux, canonisés par l’Église orthodoxe russe, est débattue depuis longtemps déjà dans la société. Étant donné que ce débat s’intensifie à ce sujet, le département synodal de l’information a été autorisé à déclarer ce qui suit. L’Église n’a jamais eu de préjugés envers telle ou telle version historique, ou encore envers les données des recherches scientifiques. Elle respecte le labeur de ceux qui ont consacré des années de leur vie à l’examen de ce qui s’était produit en 1918 avec la famille impériale. En même temps, elle ne peut ignorer la voix de la partie de la société qui a une attitude critique. Il en résulte que, sachant que s’est présentée maintenant la possibilité d’une nouvelle investigation objective des restes trouvés près d’Ekaterinbourg et en tenant compte des progrès scientifiques atteints récemment, l’Église orthodoxe russe a créé une commission spéciale pour étudier les résultats desdites investigations. Participeront à cette commission, formée sur les instances du patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyrille, des hiérarques, des clercs, des savants. Le métropolite de Saint-Pétersbourg et de Ladoga Barsanuphe a été nommé président de la commission. La position de l’Église orthodoxe russe au sujet de l’établissement de l’authenticité des restes de la famille impériale a été et reste inchangée. L’Église insiste pour que soient assurés le maximum d’objectivité, l’ouverture absolue et le maximum de transparence dans toutes les étapes de sa mise en œuvre. De telles exigences sont liées au fait que les restes des martyrs impériaux, après la conclusion positive des experts et la décision ecclésiale, doivent être vénérés comme des saintes reliques. Cela est impossible sans une acceptation générale et inconditionnelle des résultats de l’examen, lequel peut créer des divisions dans la société et dans l’Église. Dans le cas d’une conclusion positive de l’expertise sur l’authenticité des restes de la famille impériale, la question de la reconnaissance de leurs reliques sera présentée à l’épiscopat de l’Église orthodoxe russe pour examen ».

Source

Print Friendly, PDF & Email


Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !