Déclaration du Saint-Synode de l’Église orthodoxe ukrainienne du 12 mai 2022

« Depuis trois mois, le peuple ukrainien lutte avec courage contre l’attaque militaire de la Fédération de Russie, qui a envahi le territoire de notre État souverain et indépendant. Chaque jour, cette guerre horrible prend la vie des fils et des filles d’Ukraine. La flamme de la guerre a pénétré le cœur de chaque citoyen, et des milliers de familles ont ressenti la douleur amère de cette terrible tragédie. Plus de cinq millions et demi d’Ukrainiens ont été contraints de devenir des migrants.

L’Église orthodoxe ukrainienne a condamné immédiatement l’agression militaire de la Fédération de Russie contre l’Ukraine, et a souligné avec insistance que la guerre est un grand péché. C’est pourquoi notre Église a appelé à plusieurs reprises à mettre un terme à l’effusion de sang et, après avoir entamé le processus de négociation, à résoudre le conflit par les mots et non par les armes. Malheureusement, les tentatives de négociations pacifiques n’ont pas donné le résultat escompté. Au contraire, aujourd’hui, les attaques de missiles et les bombardements ont couvert la quasi-totalité du territoire de notre patrie. L’Église orthodoxe ukrainienne partage pleinement la douleur et les souffrances du peuple ukrainien. 14 des 53 diocèses de notre Église souffrent des combats. Le territoire de ces diocèses compte plus de 3 000 paroisses et 62 monastères, où, même au péril de leur vie, 3 500 clercs et près de 2 000 moines et moniales continuent d’exercer leur ministère. Mais, indépendamment de ces circonstances difficiles, nous sommes convaincus que l’Ukraine survivra et préservera son statut d’État. C’est dans ce but que, dans toutes les églises et monastères, sont élevées les prières renforcées de notre épiscopat, notre clergé, nos moines et moniales, et notre peuple.  L’Église orthodoxe ukrainienne soutient et continuera de soutenir les défenseurs de l’Ukraine et fournira une aide caritative aux nécessiteux. Nous sommes sincèrement convaincus que le Seigneur bénira la Terre ukrainienne par la paix, ainsi que son peuple ami de Dieu.

Toutefois, nous ne pouvons-nous empêcher d’exprimer notre préoccupation quant au fait que, malgré les appels sages et bien intentionnés du président ukrainien et d’autres représentants de l’État, il y a, dans certaines régions, des cas non isolés d’incitation à la haine et à la discorde sur une base religieuse. Au lieu d’unir le peuple dans l’aspiration à la victoire et au rétablissement d’une vie paisible, un front interne et religieux s’enflamme dans le pays. C’est ainsi qu’un groupe de députés ukrainiens, par le biais d’accusations fictives et notoirement fausses, a soumis des projets de loi à la Rada suprême d’Ukraine pour examen, lesquelles veulent interdire l’activité de notre Église. En outre, dans différentes régions d’Ukraine, il arrive que des organes locaux adoptent des décisions illégales visant à l’interdiction ou la restriction des activités des communautés religieuses locales de l’Église orthodoxe ukrainienne. Avec l’accord tacite ou l’immixtion active des autorités locales, des saisies de lieux de culte de l’Église orthodoxe ukrainienne ont eu lieu.

Nous constatons avec tristesse que tous ces faits sont le résultat de la politique erronée de la présidence de Petro Porochenko et de l’idéologie destructrice de la soi-disant Église orthodoxe d’Ukraine [autocéphale]. Nous sommes convaincus que de telles activités du gouvernement précédent et de « l’Église orthodoxe d’Ukraine » sont devenues l’une des raisons de l’invasion militaire de l’Ukraine. Nous pensons que les actions criminelles dirigées contre l’Église orthodoxe ukrainienne présentent les caractéristiques d’activités subversives et de sabotage et sont également le résultat de l’inaction du « Service d’État pour l’ethnopolitique et la liberté de conscience », qui est censé réguler les relations interreligieuses en Ukraine. Nous considérons qu’il est inacceptable de tenter d’interdire l’activité de l’Église orthodoxe ukrainienne. Toute décision sur l’interdiction de notre Église et la restriction des droits de ses fidèles est criminelle et viole la Constitution ukrainienne. De telles actions ne peuvent être qualifiées autrement que comme un acte de suicide national, car elles sont dirigées contre des millions de citoyens ukrainiens, qui appartiennent à l’Église orthodoxe ukrainienne et qui, aujourd’hui, défendent notre Patrie à différents niveaux – sur le front et à l’arrière.

Dans ce contexte, nous faisons appel au Président de l’Ukraine, Volodymyr Oleksandrovytch Zelensky, en tant que garant du respect de la Constitution ukrainienne, en lui demandant d’intervenir dans cette situation difficile, à mettre fin à l’hostilité religieuse dans la société ukrainienne et à prendre les mesures nécessaires contre les actions iniques contre l’Église orthodoxe ukrainienne.

Une autre question alarme actuellement beaucoup de monde est celle de l’avenir de l’Église orthodoxe ukrainienne. Le Saint-Synode constate que cette question, à ce jour, fait l’objet d’une discussion dans l’Église. Dans certains diocèses ont lieu des réunions du clergé, lesquelles expriment leur position. L’information est envoyée au Primat de l’Église orthodoxe ukrainienne. Le Saint-Synode, dans l’ensemble, évalue positivement la possibilité d’une discussion approfondie et dans tous leurs aspects de toutes les questions relatives à la vie de l’Église, car telle est précisément la nature conciliaire même de l’Église orthodoxe. Mais ce processus doit se dérouler sans transgresser l’ordre ecclésial.

Dans un proche avenir, une réunion sera convoquée, avec la participation d’évêques, de prêtres, de moines et de laïcs pour discuter des problèmes de la vie ecclésiale qui ont surgi à la suite de la guerre et qui nous inquiètent tous. En même temps, nous soulignons que nous devons tout faire pour que la discussion de telle ou telle question ne nous fasse pas sortir du champ canonique et ne provoque pas de nouvelles divisions dans l’Église.

En ce temps difficile, alors que notre Patrie et notre Église souffrent de la guerre, et que nos courageux militaires défendent la souveraineté de l’Ukraine, nous devons tous nous unir pour vaincre. Nous appelons chacun à prier intensivement pour l’Ukraine et son pouvoir, pour nos militaires et notre peuple très éprouvé. Que le Dieu Tout-puissant bénisse notre Patrie terrestre par la paix, afin que nous puissions tous louer Dieu et le Père de notre Seigneur Jésus-Christ d’un seul cœur et d’une seule bouche (Romains 15:6) ».

Source

À propos de l'auteur

Photo of author

Jivko Panev

Jivko Panev, cofondateur et directeur de la rédaction d'Orthodoxie.com. Producteur de l'émission 'Orthodoxie' sur France 2 et journaliste.
Lire tous les articles par Jivko Panev

Articles similaires

Réaction de Vladimir Legoïda, au sujet de la décision de l’Assemblée clérico-laïque de l’Église orthodoxe ukrainienne 

Le président du Département synodal du Patriarcat de Moscou des relations de l’Église avec la société et les médias, V. Legoïda, a annoncé aux journalistes qu’aucun appel de l’Église orthodoxe

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Discours de Sa Béatitude le métropolite Onuphre de Kiev et de toute l’Ukraine à l’ouverture de l’Assemblée clérico-laïque de l’Église orthodoxe ukrainienne

« Vos Éminences et Vos Excellences ! Très révérends Pères et Mère supérieurs des monastères ! Chers pères, frères et sœurs ! Le 27 mai 1992 à Kharkov, il y a

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

L’Église orthodoxe d’Ukraine crée nominalement sa propre « Laure des grottes de Kiev », dans l’espoir de s’emparer d’une église de la Laure dépendant de l’Église orthodoxe ukrainienne

La Laure-de-la-Dormition des Grottes de Kiev, qui a accueilli des centaines de saints au cours du dernier millénaire, est le cœur spirituel de l’Église orthodoxe ukrainienne [sous l’omophore du métropolite

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Accueil

Articles populaires

Recension: Hiéromoine Grégoire du Mont-Athos, «La foi, la liturgie et la vie de l’Église orthodoxe. Une esquisse de catéchisme orthodoxe»

Ce catéchisme est particulièrement bienvenu pour les parents en attente, pour leurs enfants d’un catéchisme orthodoxe fiable, mais aussi pour un certain nombre d’adultes qui pour des raisons diverses, n’ont

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

7 mai (ancien calendrier) / 20 mai (nouveau)

Jour de jeûne – dispense de poisson Commémoration de l’apparition dans le ciel de la Croix du Seigneur, à Jérusalem, en 346 ; saint Acace, centurion, martyr à Constantinople (303)…

20 mai

Jour de jeûne Saints Thallalée, Alexandre et Astère, martyrs en Phénicie (vers 284) ; saint Asclas, martyr en Égypte (vers 287) ; saint Baudile, martyr à Nîmes (IIIème s.) ;…

L’archevêque Elpidophore célèbre le bicentenaire de l’indépendance de la Grèce avec le président Biden, le Premier ministre grec Mitsotakis et la présidente Pelosi

Le lundi 16 mai 2022, l’archevêque Elpidophore d’Amérique (Patriarcat œcuménique) a participé à la célébration du bicentenaire de l’indépendance grecque à la Maison Blanche avec le président Joe Biden, la

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

4 mai (ancien calendrier) / 17 mai (nouveau)

Sainte Pélagie, vierge, martyre à Tarse (vers 290) ; saint Curcodome, diacre à Auxerre (IIIème s.) saint Érasme, évêque de Formia (303) ; saint Albian, évêque d’Anée, martyr avec ses…

17 mai

Saint Andronique, apôtre, et son épouse sainte Junia (Ier s.) ; saint Tropez, martyr (Ier s.) ; saints Solocane, Panphamer et Pamphylon, guerriers, martyrs à Chalcédoine (305) ; saint Étienne,…

L’Église orthodoxe russe salue la décision de l’Église orthodoxe serbe de rétablir la communion canonique avec l’Église orthodoxe macédonienne

« L’Église orthodoxe russe se félicite de la décision de l’Église sœur serbe de rétablir la communion canonique avec l’Église orthodoxe macédonienne – Archevêché d’Ohrid”, a déclaré a déclaré à RIA

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :