152033.p« Le parcours suivait le périmètre de toute la ville, et les endroits particulièrement importants ont été survolés en forme de croix » a dit le recteur de la cathédrale de Notre-Dame de Kazan à Volgograd, l’archiprêtre Viatcheslav Jebelev. L’icône qui accompagnait les prêtres en hélicoptère sera exposée à la vénération des fidèles à la cathédrale Notre-Dame de Kazan, où elle restera jusqu’au 4 janvier. Il s’agit de l’icône miraculeuse de la Mère de Dieu, dite de « l’adoucissement des cœurs malveillants » qui exsude une huile parfumée, et qui a été apportée à Volgograd depuis Moscou le jour suivant l’attentat. Sur la demande des habitants de la ville, les prêtres ont célébré le 1er janvier un office d’intercession devant ladite icône « pour la délivrance des maux», après quoi ils ont survolé la ville en hélicoptère avec l’icône. « Nos ancêtres savaient que, dans les temps difficiles, le Seigneur donnait Son aide, et que la Mère de Dieu intercédait pour le pays. De nombreuses processions avaient lieu alors et, pendant la Seconde Guerre mondiale, des survols avec des icônes avaient lieu autour de Moscou, Stalingrad et Leningrad » a rappelé le père Viatcheslav. « Pendant la bataille de Stalingrad (l’actuelle Volgograd), des survols de la ville avaient lieu avec l’icône de Notre-Dame de Kazan » a précisé le prêtre. « Les habitants de la ville nous ont demandé de nous souvenir de cela et de survoler Volgograd, afin d’être délivré des maux, et que la reine du ciel, la Mère de Dieu elle-même défende la ville et ses habitants, détruisant toutes les machinations » a conclu le prêtre.

Source (dont photographie): Pravoslavie, traduit du russe pour Orthodoxie.com

Print Friendly, PDF & Email


Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !