Le 3 janvier, la bibliothèque al-Saeh, du prêtre orthodoxe Ibrahim Sarouj, à Tripoli au Liban, une des plus vieilles du pays, a été incendiée par des individus car elle aurait présenté une brochure offensant l'islam, ce qui a été démenti. Les 2/3 des 80 000 livres et manuscrits, dont certains rares et précieux, qui s'y trouvaient ont été détruits. Cet acte, qualifié de "criminel" par l'ancien Premier ministre libanais Fouad Siniora, a entrainé une vague d'indignation et a été dénoncé dans tout le pays, y compris par les responsables musulmans locaux.

Print Friendly, PDF & Email


Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !