La divine liturgie de saint Marc a été célébrée au Caire sur les tombes des saints Gabriel et Kremidolis
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Le 18 octobre, jour de la mémoire des saints néomartyrs Gabriel et Kremidolis, le pape et patriarche d’Alexandrie Théodore II a célébré l’antique liturgie de l’apôtre et évangéliste Marc sur le lieu du martyre et de la tombe des saints, qui se trouve au monastère patriarcal Saint-Georges, dans la ville ancienne du Caire. Cette divine liturgie appartient à l’ancienne tradition alexandrine et est liée inextricablement à l’histoire du deuxième trône patriarcal de l’orthodoxie, avec d’importantes influences byzantines au cours du temps, et qui est attribuée à l’apôtre Marc. Le fait que cette liturgie soit liée au nom du fondateur du trône d’Alexandrie – saint Marc – montre son origine, de même que sa référence à des éléments liturgiques et culturels d’Alexandrie. Elle a été écrite en grec et est connue par des fragments de parchemins et de papyrus du IVème-Vème siècle, mais les manuscrits qui contiennent son texte entier remonte au XIème et aux siècles suivants. Enfin, du point de vue théologique, l’étude de ses prières montre que la liturgie du saint apôtre Marc reflète pleinement la christologie et la pneumatologie de l’Église orthodoxe, tandis que les caractéristiques culturelles locales présentent un intérêt particulier, comme par exemple les références à la vie rurale des Égyptiens, la ville d’Alexandrie et les eaux du Nil. Il convient également de mentionner que saint Nectaire d’Égine, alors évêque de Pentapolis du Patriarcat d’Alexandrie, avait sauvegardé parmi d’anciens manuscrits l’ordo de cette divine liturgie. À l’occasion de cette célébration particulière, le pape et patriarche d’Alexandrie a déclaré : « … Aujourd’hui, vous avez assisté à une divine liturgie différente, notre propre divine liturgie, celle qu’a écrite notre apôtre, saint Marc. Aujourd’hui, la ville du Caire est en fête. Aujourd’hui, ce sont aussi les martyrs [martyrisés en 1522 pour avoir refusé de se convertir à l’islam, ndt] qui fêtent, ces néomartyrs du temps du patriarche Joachim Pany. La tradition indique que cette liturgie avait été préservée par un grand patriarche d’Alexandrie, Mélèce Pigas. Cette liturgie était célébrée seulement ici, en Égypte et, pour cette raison je suis allé vers un puits et j’ai prié pour que les eaux, celles du Nil, montent et irriguent les champs et les jardins d’Égypte. Pour cette raison, nous irons en procession au puits du Nil (…) Vos yeux pleureront, parce que la prière se réfère aux malades. Je me suis rappelé de tous les malades de la pandémie et j’ai demandé que la paix de Dieu vienne sur le pays du Nil. Je vous bénis mes enfants. Aujourd’hui, j’ai porté la chasuble que portaient les premiers prêtres et hiérarques. Je tiens ce bâton qui est une copie de celui du berger lorsqu’il paissait les brebis. En outre, seul le pape d’Alexandrie pouvait se couvrir la tête de cette coiffe, celle que portait toujours le grand Cyrille d’Alexandrie. Cet encolpion en or massif est d’origine paléochrétienne. C’est celui que portaient les premiers évêques en tant que phylactères. Mes enfants, vous avez la bénédiction du Christ. Je remercie les hiérarques Nicolas et Nicodème, qui ont tant de fois prié avec leurs troupeaux pour vous mes jeunes enfants, qui serez les clercs de demain. Que Dieu vous bénisse ». Enfin, le pape et patriarche Théodore II, après avoir adressé des paroles édifiantes aux jeunes, a remercié le métropolite d’Hermopolis Nicolas et métropolite de Memphis Nicodème qui avaient prié avec lui, la communauté du monastère, ainsi que le consul de Grèce au Caire Mme Marie Zisis. À l’issue de la divine liturgie a eu lieu la procession avec l’icône et les reliques des saints dans les catacombes du monastère et la bénédiction des eaux du Nil.

Source (dont photographie)

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

Vient de paraître « La chute d’Adam », de Saint Innocent de Chersonèse en Tauride À la Une 182815

Les éditions Apostolia vient de publier « La chute d’Adam », splendide recueil d’homélies de saint Innocent de Chersonèse en Tauride sur le récit d...

7 mars Vivre avec l'Église 61668

7 marsGrand Carême. Dispense d’huile et de vin. Mémoire du miracle de saint Théodore le Conscrit. Saints Basile, Éphrem, Capiton, Eugène, Euthère, ...

23 février (ancien calendrier)/7 mars (nouveau) Vivre avec l'Église 61656

Dimanche du Jugement dernier, de l’abstinence de viande Invention des reliques des saints apôtres et martyrs au quartier d’Eugène à Constantinople ...

« E-cinéma » : « Le voyage extraordinaire de Séraphima » À la Une 182800

C’est aujourd’hui qu’aura lieu la première séance « d’e-cinéma » du film d’animation « Le voyage extraordinaire de Séraphima » da...

Biographie de Mgr Athanase (Jevtić), évêque émérite de Zahumlje-Herzégovine À la Une 182793

L’office des funérailles de l’évêque Athanase (Jevtić) a lieu ce samedi 6 mars en la cathédrale de Trebinje (République serbe de Bosnie), suivies d...

6 mars Vivre avec l'Église 97174

Samedi des défunts Les 42 martyrs d’Amorrée en Haute-Phrygie : saints Constantin, Bassoès, Théophile, Théodore, Calliste et leurs compagnons ...

21 février (ancien calendrier) / 6 mars (nouveau) Vivre avec l'Église 61649

Samedi des défunts Saint Timothée du monastère des Symboles (IXème s.) ; saint Eustathe, archevêque d’Antioche (377) ; saint Félix, évêque de...

5 mars Vivre avec l'Église 97157

Jour de jeûne Saint Conon d’Isaurie, thaumaturge, martyr (Ier s.) ; saint Conon le jardinier, martyr en Palestine (IIIème s.) ; saint Euloge ...

L’évêque Athanase (Jevtić) est décédé À la Une 182765

L’évêque émérite de Zahumlje-Herzégovine Athanase (Jevtić) est décédé aujourd’hui à 18h50 des suites de la COVID-19 à l’hôpital de Trebinje (Républ...

Patriarcat de Moscou : « Les schismes sont un instrument de géopolitique » À la Une 182754

Une table ronde sur “La société civile et la stabilité dans la région de la mer Noire et des Balkans” a eu lieu le 1er mars 2021, à la Chambre publ...

Un missionnaire orthodoxe en Afrique : le père Côme (Aslanidis) À la Une 182719

La mission orthodoxe en Afrique traverse aujourd’hui des temps difficiles. Pour différentes raisons : difficultés financières, manque d’unité ...

« La foi dans une grande ville », sur les gens qui font de bonnes actions À la Une 182714

L’année 2020 avec ses difficultés extrêmes nous a montré à tous que les héros de notre temps, ce sont les gens qui s’occupent de bienfaisance et d’...