« La sainte communion est la base de notre foi » – déclaration du Saint-Synode de l’Église orthodoxe de Crète
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Le Saint-Synode régional de l’Église de Crète a procédé le jeudi 7 mai à une consultation concernant les mesures extraordinaires de la pandémie du coronavirus, en conformité avec les récentes décisions de l’État et communique ce qui suit :

1. Depuis le début de cette épreuve, l’Église de Crète a contribué, par ses décisions, ses communiqués, ses encycliques et ses directives au clergé et au pieux peuple de l’île, à une attitude responsable et à faire face à cette situation extraordinaire en appliquant les mesures appropriées.

2. Il est un fait que nous avons vécu, avec douleur dans l’âme, la Sainte et Grande Semaine et avons fêté Pâques dans les églises de Crète sans fidèles, et avec diverses expériences internes dans le clergé et notre honorable peuple. Cette position de l’Église a été une position sacrificielle et a eu pour motif l’amour et non la peur ! Il y a eu la décision d’un choix responsable et conscient dont le but était uniquement de préserver l’image vivante de Dieu en la personne de chaque homme. Au demeurant, comme l’a déclaré explicitement Sa Toute-Sainteté notre patriarche œcuménique Bartholomée, « ce qui est en danger n’est pas la foi, mais les fidèles, ce n’est pas le Christ, mais nos chrétiens, ce n’est pas le Dieu-homme, mais nous les hommes ».

3. L’Église de Crète salue l’ouverture de nos églises à la prière personnelle, pour commencer, et pour la vénération des fidèles, qui doivent venir en observant les mesures de sécurité et d’hygiène établies par l’État. L’Église de Crète attend avec amour ses fidèles enfants le dimanche 17 mai, lorsque la divine liturgie sera à nouveau célébrée avec la participation des fidèles.

4. L’Église de Crète, encore une fois, exhorte les groupes sensibles de nos semblables à veiller, aussi longtemps que nécessaire, à ne pas s’exposer eux-mêmes ni les autres, au danger et aux difficultés. Tous les membres de notre clergé, les recteurs des paroisses, sont toujours à leur disposition pour chacun de leurs besoins spirituels.

5. Comme on le sait, l’Église de Grèce a envoyé une lettre à M. Kyriakos Mitsotakis, Premier ministre grec, communiquée à Mme Niki Kerameos, ministre de la Culture et des Religions, en vue de l’ouverture de nos églises et nous exprimons notre joie et notre satisfaction pour le fait que cette juste demande ait été entendue. L’Église de Crète montre quotidiennement en actes qu’elle applique toutes les mesures et démontre sa disposition à coopérer pour la protection de la santé publique, malgré le fait qu’elle ait été l’objet, de nombreuses fois et par différentes personnes, d’accusations, de calomnies et de propos ironiques. Elle pardonne ces comportements manifestement inappropriés, en répétant la parole de notre Seigneur à Dieu le Père, au sujet de ceux qui Le crucifiaient : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font » (Lc 23,34).

6. L’Église de Crète répète que le mystère de la divine eucharistie est non négociable et va de soi. La divine communion est le corps et le sang du Christ. Cela constitue la base de notre foi et de la vie commune cultuelle et liturgique, ainsi que de son expérience et de sa vie deux fois millénaire. Sans la divine eucharistie, il n’y a pas d’Église. L’Église existe pour célébrer la divine liturgie !

7. Notre Église exprime sa satisfaction et ses chaleureux remerciements aux fraternités monastiques, aux membres du clergé et au noble peuple de Crète pour leur obéissance, leur patience et leur amour sacrificiel, pendant tout ce moment de notre commune épreuve. L’homme véritablement croyant se sacrifie pour les autres et sait monter sans murmurer sur son Golgotha, dans l’attente de la certitude de la Résurrection. Nous exprimons nos remerciements aux organes compétents de l’État, à la commission compétente des scientifiques, pour leurs actions coordonnées destinées à affronter cette pandémie. De même, des remerciements sont dus au personnel médical, hospitalier et autres des hôpitaux et des unités sanitaires, aux organismes de prévoyance et autres institutions, ainsi qu’aux bénévoles, pour leur lutte titanesque et exemplaire. L’ensemble du peuple grec s’est engagé avec conséquence et abnégation à l’effort commun.

L’Église de Crète loue et félicite tous les membres de la communauté scientifique et de tout autre domaine qui ont exprimé publiquement, au cours de cette période, leur respect pour le mystère de l’Église, sa foi et son expérience confirmées. En même temps, elle appelle tous à comprendre et à respecter que la question de la foi est personnelle pour chaque homme, qu’elle constitue un droit garanti par la constitution et que nul n’a le droit de le remettre en question avec des méthodes qui portent atteinte à la liberté de la personne humaine.

8. L’archevêché et les saints diocèses métropolitains de l’Église de Crète ont soutenu et continuent à soutenir en actes durant cette période, par différents dons et initiatives, les institutions, les hôpitaux, les centres sanitaires, les maisons pour personnes âgées, et d’autres institutions sociales, avec l’accompagnement des membres du clergés et d’autres collaborateurs de l’Église. Nos chaleureux remerciements vont à tous pour l’expression de leurs sentiments charitables, dans ces circonstances difficiles pour notre lieu. Dieu merci, la générosité et l’humanité se sont exprimées abondamment et de façon exemplaire, une fois de plus !

9. Il est communiqué que, dès le lundi 11 mai 2020, les fidèles auront un accès normal aux services des bureaux de l’archevêché et des diocèses métropolitains de l’Église de Crète, dans le respect des dispositions sanitaires légales. Dans les cas où il existe la possibilité d’un service électronique, il est bon de choisir celui-ci.

10. Des prières spéciales continueront à être élevées dans les églises, avant le congé de la divine liturgie chaque dimanche, jusqu’à ce que cette épreuve soit passée.

11. Le Saint-Synode régional de l’Église de Crète enverra une encyclique synodale au plérôme de l’Église de Crète, qui sera lue le dimanche 17 mai 2020, dans toutes les églises de l’île, ainsi qu’une note synodale comportant des directives aux clercs et aux fraternités monastiques pour cette période.

12. Enfin, l’Église de Crète appelle tous les fidèles à montrer de la force et du courage et à continuer d’être unis devant les difficultés qui suivront. Aidons de toutes manières les besoins de nos frères et allons de l’avant, forts et saufs ! Que la grâce de Dieu, par les prières du saint apôtre Tite, le premier évêque de Crète, et de tous les saints, nous protège et nous fortifie !

Source

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

Le président serbe Aleksandar Vučić et le premier ministre bulgare Boïko Borissov se sont rendus ... À la Une 173200

Le président serbe Aleksandar Vučić, accompagné par le premier ministre bulgare Boïko Borissov, a visité, le 1er juin 2020 l’église des Saints-Quar...

« Dans le conflit au Donbass, l’Église orthodoxe ukrainienne était et reste la Mère qui unit » a ... À la Une 173194

Le métropolite de Sviatogorsk Arsène, supérieur du monastère qui porte le même nom et qui dépend du primat de l’Église orthodoxe ukrainienne, le mé...

L’un des plus anciens hiérarques de l’Église orthodoxe russe, le métropolite de Tcheboksary et de... À la Une 173178

Le métropolite Barnabé, l’un des plus anciens hiérarques de l’Église orthodoxe russe est décédé le 1er juin 2020. Il avait été hospitalisé à Tchebo...

Réouverture des églises à Constantinople À la Une 173187

Les fidèles pourront revenir dans les églises de Constantinople et des autres diocèses orthodoxes de Turquie. Comme l’annonce le Patriarcat œcuméni...

21 mai (ancien calendrier) / 3 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108695

Jour de jeûne – dispense de poisson Icône de la Mère de Dieu de Vladimir. Saints Constantin, empereur (337) et sa mère, sainte Hélène (327), égaux ...

3 juin Vivre avec l'Église 108693

Jour de jeûne Saint Lucillien, sainte Paule, vierge, et les 4 enfants saints Claude, Hypatios, Paul et Denis, martyrs à Nicomédie (270-275) ; saint...

Lettre du patriarche œcuménique Bartholomée aux primats des Églises orthodoxes locales au sujet d... À la Une 173159

Nous publions ci-dessous le communiqué du Patriarcat œcuménique, suivi de la lettre du Patriarche Bartholomée adressée aux primats des Églises orth...

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108513

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Saints Thallalée, Alexandre et Astère, martyrs en Phénicie (vers 284) ; saint Asclas, martyr en Égypt...

2 juin Vivre avec l'Église 108511

Saint Nicéphore, archevêque de Constantinople, confesseur (828) ; saint Pothin, évêque de Lyon, avec saints Sanctus, diacre, Vétius, Epagathus, Mat...

Les paroisses dans la juridiction du Patriarcat d’Antioche rouvrent leurs portes le 7 juin Actualités 173147

C'est par un communiqué que le métropolite Ignace du Patriarcat d'Antioche annonce la reprise des offices célébrés dans les paroisse da sa juridict...

19 mai (ancien calendrier) / 1er juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108474

19 mai (ancien calendrier) / 1er juin (nouveau) Saints Patrice, évêque de Prousse en Bithynie, avec ses compagnons : Acace, Ménandre et Polyène, pr...

1er juin Vivre avec l'Église 108472

1er juin Saint Justin le Philosophe et ses compagnons : Chariton, Charité, Evelpiste, Hiérax, Péon, Valérien et Justin, martyrs à Rome (166) ; sain...