Le département des affaires ecclésiastiques de l’Église orthodoxe ukrainienne proteste contre les propos de l’ambassade d’Ukraine à Podgorica
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

L’ambassade d’Ukraine à Podgorica a publié des commentaires sur la visite du métropolite de Kiev Onuphre sur sa page Facebook. Le département des affaires ecclésiastiques extérieures de l’Église orthodoxe ukrainienne a réagi par la déclaration suivante, que nous reproduisons in extenso : « Au sujet de la position de l’ambassade d’Ukraine au Monténégro à l’occasion de la visite dans ce pays de S.B. le métropolite de Kiev et de toute l’Ukraine Onuphre  : le 27 février 2020, l’ambassade d’Ukraine au Monténégro, en relation avec la visite dans ce pays du Primat de l’Église orthodoxe ukrainienne, S.B. le métropolite de Kiev et de toute l’Ukraine Onuphre, a publié des commentaires sur sa page Facebook. Dans le texte du commentaire, le primat de l’Église orthodoxe ukrainienne est appelé « métropolite de l’Église orthodoxe russe à Kiev », « haut responsable ecclésiastique de l’Église orthodoxe russe ». En outre, l’ambassade laisse comprendre au lecteur, qu’en réalité le chef des orthodoxes en Ukraine est Épiphane (Doumenko) et non pas S.B. le métropolite de Kiev et de toute l’Ukraine Onuphre, affirmant en conclusion qu’elle considère inopportun pour le primat de l’Église orthodoxe ukrainienne de commenter des problèmes internes du Monténégro. Quelques heures après la publication, le commentaire a été revu, mais son contenu n’a pas changé (nous ajoutons des captures d’écran des deux textes). Qui plus est, même après avoir tenté de corriger le commentaire mentionné, l’ambassade a néanmoins mis en ligne sur sa page Facebook un article du journaliste Božidar Proročić, dans lequel l’auteur répète les thèses faisant l’objet du premier commentaire. Il s’est également avéré que l’ambassade avait distribué aux médias monténégrins les commentaires récents d’une organisation religieuse, à savoir « l’Église orthodoxe d’Ukraine » [qui a reçu l’autocéphalie de Constantinople, ndt] concernant la venue dans ce pays de S.B. le métropolite Onuphre. Les médias ont également publié l’information selon laquelle de tels textes sont distribués par l’ambassade d’Ukraine en République de Serbie. Relativement à cela, le département des affaires ecclésiastiques extérieures de l’Église orthodoxe ukrainienne se permet de déclarer ce qui suit : 1) Nous rappelons aux diplomates ukrainiens que l’Église et les organisations religieuses en Ukraine sont séparées de l’État (art. 35 de la constitution ukrainienne). Toutes les religions, confessions et organisations religieuses sont égales devant la loi. L’établissement de tous privilèges ou limitations d’une religion, d’une confession ou organisation religieuse par rapport à une autre, n’est pas permise. L’État ne s’immisce pas dans l’activité des organisations religieuses réalisée dans le cadre de la loi (art. 5, Loi ukrainienne « sur la liberté de conscience et des organisations religieuses ». 2) L’association religieuse « Église orthodoxe ukrainienne » est enregistrée en conformité avec la législation ukrainienne, et son dirigeant légal est le primat, à savoir S.B. le métropolite de Kiev et de toute l’Ukraine Onuphre. L’Église orthodoxe ukrainienne dans notre pays continue à rester la plus grande association religieuse orthodoxe canonique, qui compte près de 12.500 paroisses. 3) À cet égard, nous considérons que la publication, dans les ressources officielles de l’ambassade, de communications où sont altérés l’appellation véritable de l’Église orthodoxe ukrainienne, la fonction et le titre de son dirigeant, est une expression d’incompétence et de parti pris. Bien plus, la présentation, par l’ambassade d’Ukraine au Monténégro d’informations fausses, inexactes et unilatérales sur des sujets religieux peut être qualifiée d’incitation à la haine religieuse (art. 161 du code pénal ukrainien). 4) S.B. le métropolite de Kiev et de toute l’Ukraine Onuphre n’est pas un politicien ou un représentant de quelque organe du pouvoir civil. Le primat visite le Monténégro à l’invitation de S.E. le métropolite du Monténégro et du Littoral Amphiloque (Radović) et ce exclusivement pour des motifs religieux – pour participer à la prière et aux offices. La visite en question ne poursuit aucun but politique. Il est en outre connu de tous que S.B. le métropolite de Kiev et de toute l’Ukraine Onuphre, dans ses interventions publiques, se tient à l’écart des déclarations politiques, contrairement à d’autres personnalités religieuses en Ukraine. 5) Il est évident que S.B. le métropolite de Kiev et de toute l’Ukraine Onuphre, en tant que chef de l’association cultuelle orthodoxe la plus grande d’Ukraine, a le droit de représenter celle-ci à tous les niveaux, notamment internationaux, et dans toutes les organisations indépendamment de leur appartenance et subordination. 6) Nous vous rappelons que l’Église orthodoxe ukrainienne est constituée de citoyens ukrainiens. Nous considérons que les départements du ministère des Affaires étrangères n’ont pas le droit de diviser les citoyens ukrainiens en première et seconde catégorie sur la base de la religion, mais doivent au contraire traiter sur un pied d’égalité toutes les organisations religieuses ukrainiennes. 7) Ainsi, dans les actions des responsables de l’ambassade d’Ukraine au Monténégro, il y a un abus de pouvoir (art. 365 du code pénal ukrainien), ainsi que l’incitation à la haine religieuse (art. 161 du code pénal ukrainien). En raison de ce qui précède, nous exigeons la poursuite des auteurs. 8) Nous attendons du Ministère des affaires étrangères d’Ukraine des explications relativement aux commentaires mentionnés de l’ambassade d’Ukraine au Monténégro qui excède les pouvoirs et les responsabilités fonctionnelles de cette structure du pouvoir exécutif. 9) Nous exprimons notre ouverture et notre disposition à l’interaction et au dialogue avec le ministère des Affaires étrangères d’Ukraine et ses institutions à l’étranger, afin d’éviter la violation des droits sur une base religieuse.

Source

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

L’origine, la nature et le sens de la pandémie actuelle. Une interview de Jean-Claude Larchet par... À la Une 170763

Jean-Claude Larchet, vous êtes un des premiers à avoir développé une réflexion théologique sur la maladie, la souffrance, la médecine. Votre livre ...

Offices du 5e Dimanche de Carême lus par les laïcs À la Une 170804

Nous vous proposons le texte des offices du 5è dimanche de Carême consacré à sainte Marie l’Égyptienne, lus par les laïcs qui ne peuvent pas assist...

Archevêque Anastase d’Albanie : « De cœur à cœur, diffusons la lumière de l’espérance » À la Une 170788

Nous vous proposons ci-dessous un entretien avec l’archevêque d’Albanie, ancien président du COE, par Marianne Ejdersten, directrice de la Communic...

Statement of the ACOB-USA Executive Committee Concerning Holy Week and Pascha (Easter) Déclarations 170793

Friday, April 03, 2020 PDF Version To the Clergy and Faithful Orthodox Christians of the United States of America: During this period of crisis, we...

Covid-19 – L’Église orthodoxe roumaine lance des dizaines de mesures de soutien aux h... À la Une 170749

Pendant l'état d'urgence, l'Église orthodoxe roumaine a intensifié sa présence en ligne et dans la société en respectant toutes les précautions san...

Aide socio-philanthropique offerte par le Patriarcat roumain aux personnes touchées par la pandémie Actualités 170755

Dans cette période marquée de plus en plus par la crise médicale avec des conséquences sociales causées par la pandém...

Le 4e cahier d’activités pour les enfants : dimanche de sainte Marie l’Égyptienne et la 6e ... À la Une 170778

La Fraternité orthodoxe en Europe occidentale vient de mettre en ligne son 4e cahier d’activités pour les enfants (le premier, le second, le troisi...

Déclaration du Comité exécutif de l’Assemblée des évêques orthodoxes canoniques des États-Unis au... À la Une 170786

« Au clergé et aux fidèles chrétiens orthodoxes des États-Unis d’Amérique : Pendant cette période de crise, nous, membres du Comité exécu...

22 mars (ancien calendrier) / 4 avril (nouveau) Vivre avec l'Église 100930

Grand Carême, dispense d’huile et de vin. Samedi de l’Acathiste. Saint Basile, prêtre à Ancyre, martyr (362-363) ; sainte Drosis fille du roi Traja...

4 avril Vivre avec l'Église 100928

Grand Carême, dispense d’huile et de vin. Samedi de l’Acathiste. Saint Joseph l’hymnographe (883) ; saint Georges du Mont Maléon dans le Péloponnès...

« Pour la vie du monde – vers un ethos social de l’Église orthodoxe » Publication d&r... À la Une 170701

Un important document vient d’être publié par le Patriarcat de Constantinople, par l’intermédiaire de l’archevêché d’Amérique. « Pour la vie du mon...

«Que ma prière devant Toi s’élève comme l’encens …» À la Une 170673

Nous vous invitons à regarder un extrait de la diffusion en direct de la Liturgie des dons présanctifiée du Mercredi de la 5e semaine du Grand Carê...