Le « Patriarcat de Kiev » rejette le tomos
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Philarète Denisenko, « patriarche » depuis maintenant de longues années du « Patriarcat de Kiev » (PK) et « patriarche honoraire » de l’ « Église orthodoxe autocéphale d’Ukraine » (EOAU-PC), a tenu hier un « synode local » du PK à Kiev, en la cathédrale Saint Vladimir. Philarète a bénéficié du soutien et de l’accompagnement de trois autres « hiérarques » qui avaient rejoint l’EOAU-PC après avoir quitté le PK, tous venant de diocèses en dehors de l’Ukraine. Les évêques ont été rejoints par un certain nombre de membres du clergé, en tout plus de 200 délégués et environ 50 invités ont participé à cette rencontre.

Les participants au synode local ont rédigé une résolution en 10 points, qui a été publiée par Strana. En particulier, le synode a refusé la suppression du PK, ce qui, selon lui, invalide le « concile d’unification » du 15 décembre et rejetté le tomos accordé par Constantinople à l’EOAU-PC le 6 janvier.

Les 10 points sont récapitulés ci-dessous :

1 – Le synode local rejette la liquidation du PK décidée le 15 décembre 2018, car elle a été décidée par la seule collecte de signatures à la demande de Constantinople, et non par un concile local, comme les statuts l’exigent. Sans la liquidation du PK, il ne pouvait y avoir ni concile d’unification, ni remise d’un tomos d’autocéphalie.

Rappelons que le « métropolite » Macaire Maletich a également rappelé que son « Église orthodoxe autocéphale ukrainienne » n’a pas été légalement dissoute. Comme la liquidation de ces deux organes était une condition préalable à la tenue d’un « concile d’unification » prévu par Constantinople, le statut de ce « concile » se trouverait être incertain aux yeux même de Constantinople.

2 – Le PK est légalement enregistré auprès des autorités de l’État et poursuit son existence et ses activités pour le bien du peuple ukrainien. Le ministère ukrainien de la Justice a confirmé en mai que le PK existe toujours dans le registre national.

3 – Le chef du PK demeure Philarète Denisenko, élu à vie par le concile local du PK, qui s’est tenu du 20 au 22 octobre 1995.

4 – Le PK demeure propriétaire de tous les fonds et biens qui lui sont transférés par les autorités compétentes, y compris les églises, les monastères, les établissements d’enseignement et autres, conformément aux contrats et accords en vigueur. Tous les comptes bancaires sont également la propriété du PK en tant que personne morale.

5 – Tous les monastères et paroisses du diocèse de Kiev appartiennent à la direction du PK, y compris le monastère Saint-Michel, où officie actuellement le « métropolite Epiphane Dumenko de l’EOAU-PC. L’Académie théologique de Kiev, fondée par Philarète en 1992, appartient toujours au PK.

6 – Le PK demeure propriétaire de tous les diocèses, monastères, établissements d’enseignement religieux, confréries et missions qui sont légalement enregistrés comme dépendants du PK. Les entités qui ont été réenregistrées auprès de l’EOAU-PC mais qui souhaiteraient faire partie du PK peuvent le faire. Le PK conserve également tous ses diocèses et paroisses à l’étranger.

7 – Le tomos d’autocéphalie émis par Constantinople le 6 janvier ne correspond pas aux statuts des Églises autocéphales, et rend donc l’EOAU-PC dépendante du Patriarcat de Constantinople.

8 – Le concile local est reconnaissant au patriarche Bartholomée et au Patriarcat d’avoir tenté de résoudre le problème ecclésiastique ukrainien mais n’est pas satisfait du contenu de ce tomos d’autocéphalie.

9 – Le PK continue d’utiliser les lois adoptées au concile du 13 mai 2016 et légalement enregistrées auprès du ministère de la Culture le 8 juillet 2016.

10 – Le synode local demande à tous les patriotes de soutenir le PK alors que certains tentent de le détruire de l’intérieur, ce qui fait se réjouir ses ennemis. « Mais la vérité est avec nous, alors Dieu est avec nous », conclut la déclaration.

La résolution a été adoptée à l’unanimité par le synode, de même qu’une lettre adressée au président Vladimir Zelensky. De plus, de nouveaux évêques ont été choisis, Philarète lui-même proposant deux candidats : Le père André, trésorier du monastère Saint-Théodose et un des représentants du diocèse de Kharkov auprès du PK. D’autres consécrations épiscopales sont prévues dans les mois à venir. Enfin, Philarète a déclaré qu’il n’y a pas lieu de craindre que le PK ne soit pas reconnu. « Nous n’avons pas besoin de l’Église pour la reconnaissance, mais qu’elle soit sainte et apostolique », explique-t-il. Par ailleurs, Philarète a récemment déclaré que l’EOAU-PC est non canonique précisément parce qu’elle n’est reconnue par aucune Église locale autre que Constantinople.

La réponse de l’Église orthodoxe autocéphale d’Ukraine (EOAU-PC) a été immédiate et, dans un communiqué qu’elle a publié, elle a appelé le « patriarche Philarète » et les participants à cette réunion « à réaliser les conséquences désastreuses de cette rencontre et à cesser de fragiliser l’unité entre l’Église et les citoyens ukrainiens ». Il a également été décidé qu’au prochain Saint-Synode de l’Église orthodoxe autocéphale d’Ukraine, qui se réunira le 24 juin, les décisions appropriées sur cette question devront être prises.

Sources : 1 et 2

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

Le Patriarcat œcuménique rejette les accusations selon lesquelles il aurait reçu des « compensati... À la Une 111961

Le directeur du service de presse et de communication du Patriarcat œcuménique, Nikos Papachristou, a publié le communiqué suivant : « Les allégati...

Le Premier ministre grec à l’archevêque d’Athènes : « J’espère une collaboration substantielle av... À la Une 111957

Une rencontre de l’archevêque Jérôme d’Athènes avec le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a eu lieu le 16 juillet, au palais Maximou.

Une icône de la Mère de Dieu exsude une huile parfumée dans la région de Lvov (Ukraine) Actualités 111940

Le 9 juillet, jour de la commémoration de l’icône miraculeuse de Lvov de la Mère de Dieu « qui pleure », une copie de cette icône, en l’église Sain...

Pour la septième fois, le cimetière orthodoxe serbe de Lipljan (Kosovo) a été profané À la Une 111936

Pour la septième fois, les tombes du cimetière orthodoxe serbe de Lipljan (Kosovo) ont été profanées. Il reste actuellement 800 habitants serbes da...

July 4 (old calendar) / July 17 (new) 111922

July 4 (old calendar) / July 17 (new) Fast St. Andrew, Archbishop of Crete (712). Ven. Andrei Rublev (14th-15th c.). Ven. Martha, mother of Ven. Si...

July 17  111920

July 17 Fast Greatmartyr Marina (Margaret) of Antioch in Pisidia (4th c.). Ven. Irenarchus, Abbot of Solovkétsky Monastery (1628). Translation of t...

4 juillet (ancien calendrier) / 17 juillet (nouveau) Vivre avec l'Église 111918

4 juillet (ancien calendrier) / 17 juillet (nouveau) Jour de jeûne Saint André, archevêque de Crète (740) ; saints martyrs Théodote et Théodota (10...

17 juillet Vivre avec l'Église 111914

17 juillet Jour de jeûne Sainte Marine (ou Marguerite), mégalomartyre à Antioche de Pisidie (IVème s.) ; saint martyr Livier (Vème s.) ; saint Irén...

The Volos Academy for Theological Studies will train theologians of the new Orthodox Church of Uk... 111911

On July 14, Patriarch Bartholomew presided the Sunday Divine Liturgy celebrated in St. George’s Patriarchal Church, at the Phanar. Faithful were pr...

In his homily, Patriarch Daniel spoke about loneliness and its remedies 111909

In his July 14th Sunday homily, Patriarch Daniel spoke about loneliness, a real disease of our century, as well as the actions we must undertake to...

Luxembourg: 90th Anniversary of ROCOR Holy Apostles Peter and Paul Parish 111906

On July 11-12, on the feast of the holy apostles Peter and Paul, festivities were held in the Orthodox parish of Luxembourg (ROCOR), to celebrate t...

« In search of Russian consciousness » 111904

We recently presented The Foundations of Russian Culture, a book by Father Alexander Schmemann. The French daily La Croix has published a review by...