Le patriarche Jean X d’Antioche a rencontré le patriarche Cyrille à Moscou

960

La rencontre entre Sa Sainteté le patriarche de Moscou et de toutes les Russies, Cyrille, et Sa Béatitude le patriarche d’Antioche, Jean X, a été dominée par les préoccupations et l’affliction des Églises antiochienne et russe, qu’il s’agisse de la question ukrainienne, d’une part, et les souffrances, les destructions et les enlèvements qui accablent l’Église d’Antioche, d’autre part.

Au début de la rencontre, à laquelle assistaient les membres des deux délégations, le patriarche de Moscou a souhaité la bienvenue au patriarche d’Antioche, en soulignant combien cette visite témoignait de la profondeur et de la solidité des relations historiques entre les deux Églises, et en saluant les positions du patriarche Jean X et son rôle pionnier au sein de l’Église d’Antioche. Le patriarche Cyrille a indiqué que la visite du patriarche d’Antioche revêtait une importance particulière, surtout en ces temps où les deux Églises traversent des circonstances difficiles semblables, ce qui doit aviver leur sympathie réciproque ; il a dès lors remercié le patriarche Jean et l’Église d’Antioche pour leur soutien à l’Eglise russe relativement à la question ukrainienne.

Le patriarche de Moscou a ensuite passé en revue les efforts de l’Etat et de l’Église russes en faveur de la Syrie sur divers plans, l’aide de l’Église russe pour la restauration de lieux saints, en particulier le monastère patriarcal sainte Thècle à Maloula, les traitements médicaux en faveur des enfants, sans oublier les échanges entre la Russie et Antioche dans le domaine de l’éducation, ce qui renforce l’interaction des expériences et des domaines culturels entre les étudiants et développe les relations bilatérales entre les deux Églises. Le patriarche Cyrille a exprimé sa satisfaction à l’égard du travail humanitaire réalisé en Syrie, en promettant, en réponse à la demande du patriarche Jean, de participer à la restauration d’églises dans les régions de Arbin et de Zabadani.

Le patriarche d’Antioche, quant à lui, a tout d’abord exprimé sa joie de se trouver à Moscou pour participer au dixième anniversaire de l’intronisation du patriarche Cyrille. Il a également insisté sur la profondeur des liens historiques qui unissent les deux Églises, souhaitant que ces liens se développent sans cesse. Il a évoqué les blessures qui touchent le corps orthodoxe, tant en Ukraine qu’à Antioche ; mais, a-t-il ajouté, malgré toutes ces blessures résultant des souffrances, des massacres et des destructions, nous gardons espoir et nous assurons que la situation en Syrie s’est améliorée et que nous vivons dans une certaine atmosphère de sécurité et de stabilité. « Quels que soient les défis, nous sommes persuadés que notre Orthodoxie est belle, fière et grande, et nous ne pouvons qu’implorer les primats des Eglises orthodoxes – ce que nous avons déjà fait auparavant – de régler nos problèmes par le dialogue, le consensus et la concorde ; il est en effet impossible de régler les problèmes aux dépens de l’unité du monde orthodoxe, cette unité qui exige de nous par-dessus tout un message d’amour. Nous avons décidé de parler vrai car le silence s’avère inutile de nos jours ; nous ne désespérons pas mais demeurons dans l’espérance ». 

Enfin, le patriarche Jean a remercié le patriarche Cyrille pour l’aide russe à la Syrie, en énumérant les projets humanitaires, sociaux et éducationnels – y compris le rôle important de l’université de Balamand -, projets que l’Église d’Antioche tente de mettre sur pied malgré les circonstances difficiles, car nous croyons que les chrétiens constituent le noyau de nos contrées et ils doivent rester sur place et ne pas choisir l’exil.

Source

This post is also available in: English (Anglais)

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !