Message du patriarche Daniel aux Roumains de la diaspora
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À l’occasion du « dimanche des émigrés roumains », le 19 août 2018, le patriarche de Roumanie Daniel a adressé le message suivant, intitulé « Unité de foi et unité du peuple, en l’année du centenaire » aux Roumains de la diaspora :

« Le premier dimanche après la fête de la Dormition de la Mère de Dieu a été dédié par le Saint-Synode de l’Église orthodoxe roumaine, lors de sa séance de travail des 25 et 26 février 2009, à tous les Roumains émigrés. Ce dimanche représente une bonne occasion d’adresser une parole de bénédiction et de renforcement spirituel aux fidèles orthodoxes roumains qui se sont fixés ou travaillent temporairement à l’étranger. En cultivant la conscience de l’unité de la foi et de la nation, l’Église orthodoxe roumaine a contribué à la préparation des grands événements historiques ayant pour but l’unité nationale des Roumains, à savoir : l’Unité des principautés (1859), l’indépendance de l’État roumain (1877-1878), et la Grande Union (1918), décisive pour la constitution de l’état national unitaire roumain. La Grande Union du 1er décembre 1918 a eu des suites positives pour le nouvel État roumain entier et pour l’Église orthodoxe roumaine. Le 18/31 décembre 1919, l’évêque du Caransebeș, Miron Cristea, a été élu au siège vacant de métropolite-primat de Roumanie, puis est devenu le premier patriarche de l’Église orthodoxe roumaine en 1925, le processus d’organisation unitaire de l’Église dans la Roumanie entière s’en étant suivi. Le 15 octobre 1922, dans le cadre d’une cérémonie qui s’est déroulée en la cathédrale de la Réunification de la Nation à Alba Iulia, le roi Ferdinand Ier et la reine Marie ont été couronnés souverains de la Grande Roumanie, acte symbolisant l’unité de tous les Roumains, « du Dniestr à la Tisza », sous le même sceptre. Au cours de la dernière décennie, les besoins spirituels des Roumains se trouvant loin du pays ont déterminé l’Église orthodoxe roumaine à avoir pour priorité pastorale le renforcement des communautés roumaines autour des frontières du pays et dans la diaspora roumaine, une réalité nouvelle qui a pris une ampleur sans précédent dans l’histoire du peuple roumain. À cet égard, le Patriarcat de Roumanie a cultivé l’unité et l’identité des Roumains par l’établissement de diocèses, de doyennés et de paroisses, de même que des programmes sociaux, éducatifs et culturels destinés à répondre concrètement aux sollicitations venues de la part des fidèles. En même temps, par l’activité liturgique, pastorale et sociale des hiérarques et des clercs orthodoxes roumains à l’étranger, l’Église orthodoxe roumaine s’efforce d’édifier, outre les églises dans les âmes, des lieux de cultes là où existent des communautés roumaines, offrant ainsi la possibilité pour chaque chrétien orthodoxe roumain se trouvant à l’étranger d’écouter les offices dans sa langue maternel, de pouvoir se confesser et communier dans une église roumaine, maintenant ainsi un lien avec l’Église-Mère dans le pays. En outre, le Patriarcat de Roumanie aide financièrement, dans la mesure de ses possibilités, ces communautés roumaines, directement ou par des démarches et les recommandations nécessaires auprès du Secrétariat d’État pour les cultes et du ministère des Roumains de l’étranger. Dans ce contexte, le 17 juillet 2018, a été signé au Palais patriarcal le protocole de collaboration entre le Patriarcat de Roumanie et le Ministère des Roumains de l’étranger. Ce protocole prévoit une série de projets, de programmes et d’actions qui sont destinés à soutenir les communautés roumaines hors des frontières de Roumanie afin de préserver leur identité ethnique, culturelle et religieuse. Les efforts communs au bénéfice des communautés roumaines de l’étranger concernent la construction, la réparation, la conservation et l’équipement des églises, bibliothèques et musées, la rénovation et l’entretien des maisons mémoriales et des monuments historiques et cimetières. À côté de cela, il est souhaité d’organiser des événements traditionnels à l’occasion des grandes fêtes, des différentes manifestations culturelles, des camps pour les enfants et les jeunes hors des frontières du pays, des concours de langue roumaine dans le cadre des projets scolaires du dimanche, des cours de religion, ayant pour but la familiarisation des enfants avec la foi orthodoxe, avec un lien entre la foi chrétienne et la culture roumaine, tout en respectant la liberté religieuse. Plus particulièrement, les offices liturgiques transmis quotidiennement par Radio TRINITAS et la Télévision TRINITAS du Patriarcat de Roumanie constituent un réel profit spirituel pour les orthodoxes roumains se trouvant temporairement ou définitivement loin du pays. L’année 2018, année du centenaire dédié aux Fondateurs de la grande union de 1918, et, de façon particulière, constitue une année de reconnaissance et de communion roumaine, ainsi qu’une occasion bénie pour travailler plus intensément à l’unité de foi apostolique, reçue du saint Apôtre André le premier appelé, le protecteur de la Roumanie et aussi celui de la nouvelle cathédrale nationale. Par la grâce du Seigneur, les prières de la Mère de Dieu, du saint apôtre André, le protecteur de la Roumanie et de tous les saints, par la générosité du clergé et des fidèles du Patriarcat de Roumanie dans le pays et à l’étranger, ainsi que du gouvernement roumain et du Conseil municipal de Bucarest, des autres municipalités et conseils de districts de Roumanie, aura lieu le 25 novembre 2018, la consécration de la cathédrale nationale, ce nouvel édifice étant une nécessité liturgique pratique, mais aussi un symbole de la spiritualité roumaine. La cathédrale du salut de la Nation ou cathédrale nationale ayant pour fête patronale l’Ascension du Seigneur et le Jour des héros, unit symboliquement l’amour de Dieu d’un peuple chrétien plein d’abnégation et de générosité, avec la reconnaissance que nous devons toujours aux Héros de la nation. À cette occasion, nous remercions les hiérarques, clercs et fidèles de la diaspora roumaine qui, à l’instar des nombreux fondateurs d’églises et de monastères, ont soutenu avec les orthodoxes roumains du pays, la poursuite et l’achèvement de tous les travaux de la cathédrale nationale, vivant ainsi la joie d’être aussi « une nation de preux », des Roumains qui aiment le Christ, des fondateurs de l’Église et de la Nation. Prions le Seigneur miséricordieux d’accorder à tous les Roumains se trouvant à l’étranger santé et salut, paix et bonheur, et la joie de garder toujours la foi orthodoxe, l’unité de la nation et la spiritualité roumaine !
Avec gratitude et bénédiction paternelle
† DANIEL, patriarche de l’Église orthodoxe roumaine »

Source

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

Administration info devices and also other useful equipment | merrill datasite Actualités

MIS will help firms resolve a number of problems to back up business choices and enhance quality functions. MIS is yet a essential capability to he...

France-Culture : « La liturgie, sur le chemin de Pâques » Apprendre

Un entretien sur l'organisation liturgique de la période qui précède Pâques.

April 6 (old calendar) / April 19 (new)

April 6 (old calendar) / April 19 (new) Great Lent St. Eutychius, Patriarch of Constantinople (582). St. Methodius, Equal-to-the-Apostles, Archbish...

April 19  

April 19   Great Lent Ven. John of the Ancient Caves in Palestine (8th c.). Martyrs Christopher, Theonas, and Anthony, at Rome (303). Hieromar...

6 avril (ancien calendrier) / 19 avril (nouveau) Vivre avec l'Église

6 avril (ancien calendrier) / 19 avril (nouveau) Grand Carême. Saint Eutyque, patriarche de Constantinople (582) ; saints martyrs Jérémie et Archil...

19 avril Vivre avec l'Église

19 avril  Grand Carême. Saint Paphnuce de Jérusalem, martyr (Vème s.) ; saint Théodore, avec sainte Philippie, sa mère, et saints Dioscore, Socrate...

Moscow Patriarch’s interview with the Greek newspaper « Ethnos tis Kyriakis »

Patriarch Kirill of Moscow, "In Greece, I have each time the feeling that I have not come to foreigners, but to my brothers".

Cyprus summit with four primates on the Ukrainian question

According to the Greek news website Romfea.gr, at the invitation of Archbishop Chrysostomos of Cyprus, patriarchs Theodore of Alexandria, John of A...

Un sommet de quatre primats se tient à Chypre sur la question ukrainienne À la Une

D’après le site d’information grec Romfea.gr, à l’invitation de Mgr Chrysostome, archevêque de Chypre, les patriarches Théodore d’Alexandrie, Jean ...

L’interview du patriarche de Moscou au journal grec « Ethnos tis Kyriakis » À la Une

Le patriarche de Moscou Cyrille : « En Grèce, j’ai chaque fois le sentiment que je ne suis pas venu chez des étrangers, mais chez mes frères »

April 5 (old calendar) / April 18 (new)

April 5 (old calendar) / April 18 (new) Great Lent Martyrs Agathopodes the Deacon, Theodulus the Reader, and those with them, at Thessalonica (ca. ...

April 18 

April 18 Great Lent Ven. John, disciple of Ven. Gregory of Decapolis (9th c.). Martyrs Victor, Zoticus, Zeno, Acindynus, and Severian, of Nicomedia...