Le huitième Symposium Est-Ouest des spécialistes du Nouveau Testament a lieu du 26 au 31 mai 2019 au Centre socio-pastoral de la Sainte-Croix au monastère de Caraiman, en Roumanie. À cette occasion, le patriarche de Roumanie Daniel a adressé le message suivant aux participants :

Message du patriarche de Roumanie Daniel au VIIIe Symposium Est-Ouest des spécialistes du Nouveau Testament
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

« La Sainte Écriture, source de lumière et de communion entre les peuples et les générations.

Le Christ est ressuscité ! Le VIIIe Symposium international des spécialistes du Nouveau Testament, organisé par le Patriarcat de Roumanie, en collaboration avec le Comité Est-européen de liaison (EELC) et avec le soutien du Secrétariat d’État aux Cultes constitue un événement important, qui a lieu du 26 au 31 mai 2019 au Centre socio-pastoral de la Sainte-Croix au monastère de Caraiman, et rassemble des spécialistes orthodoxes, catholiques et protestants des études néotestamentaires, venus du pays et de l’étranger. La première réunion a été organisée en 1998 au séminaire théologique du monastère de Neamţ. Par la suite, plusieurs réunions académiques ont été tenues, qui étaient organisées au monastère de Rila en Bulgarie (2001), Saint-Pétersbourg en Russie (2005), Sâmbăta de Sus, en Roumanie (2007), Minsk, en Biélorussie (2010), Belgrade, en Serbie (2013) et Moscou, en Russie (2016). Le symposium de Caraiman est le huitième de la série d’événements organisés par l’EELC dans les pays d’Europe orientale dont la majeure partie de la population est orthodoxe. Le thème de la réunion de cette année est l’anthropologie dans le Nouveau Testament et dans la Tradition de l’Église, thème qui sera repris à la fois dans les communications majeures intitulées « L’anthropologie dans l’Ancien Testament et le Judaïsme hellénistique, dans les Évangiles synoptiques, dans l’Évangile de Jean, dans les épîtres de Paul, de même que dans les communications secondaires intitulées « L’anthropologie et l’éthique, l’anthropologie et la création, l’anthropologie et l’eschatologie ». L’objectif de ce symposium est d’analyser, au niveau académique, un thème théologique central avec de profondes implications bibliques néotestamentaires, de même que de mettre en lumière le rôle et l’importance de la Sainte Écriture dans l’histoire de l’humanité. De cette façon, nous pouvons contribuer à la connaissance des vérités de foi révélées par le saint Livre, la Bible, qui constitue la base et la racine de toutes les religions chrétiennes, au-delà des différences doctrinales, canoniques et liturgiques. La traduction de la Sainte Écriture dans la langue de chaque nation a été, depuis les temps anciens, une préoccupation particulière de l’Église, de telle façon que le message de l’Évangile soit assimilé par chaque croyant personnellement. Rappelons-nous que lors de la fête de la Pentecôte, l’Esprit Saint a béni les langues des Gentils, faisant d’eux des vases dignes de recevoir et de confesser Dieu le Verbe dans la spécificité de leurs paroles. C’est pour cette raison que la traduction de la Sainte Écriture en différentes langues depuis les premiers siècles a été considérée comme une activité principale de l’Église, par laquelle la Parole de Dieu a été rendue accessible à chaque nation dans sa langue maternelle. Afin de marquer le moment historique du 320ème anniversaire de la première traduction complète de la Bible en langue roumaine, qui est connue dans l’histoire comme « la Bible de Bucarest, la Bible de Şerban ou la Bible de 1688, le Saint-Synode de l’Église orthodoxe roumaine a décidé que 2008 serait dédié à la Sainte Écriture et à la Divine Liturgie dans le Patriarcat de Roumanie. Ce faisant, il a montré sa reconnaissance pour la Sainte Écriture, comme Parole de Dieu préservée et prêchée par l’Église, en commémorant ceux qui ont travaillé à la traduction et à l’imprimerie de la Bible en langue roumaine durant trois siècles. Le Patriarcat de Roumanie accorde une attention spéciale à la fidélité à l’original de la traduction roumaine de la Sainte Écriture, de même qu’à la nécessité de l’exprimer d’une façon compréhensible par le peuple, en évitant à la fois les archaïsmes peu clairs et les néologismes qu’il est difficile d’intégrer dans le culte ecclésial. Au cours du temps, plusieurs éditions de la Sainte Écriture et du Nouveau Testament ont été imprimées à la Maison d’édition du Patriarcat de Roumanie ; nous mentionnerons la Bible synodale dédiée à l’année centenaire, imprimée à l’occasion du centième anniversaire de l’établissement de l’État national roumain uni (1918-2018). En même temps, l’année 2019 a été proclamée par le Saint-Synode de l’Église orthodoxe roumaine comme Année commémorative des patriarches Nicodème Munteanu et Justin Moisescu, ainsi que des traducteurs des livres liturgiques. Dans ce contexte, le Symposium inclut également une session dédiée à la Sainte Écriture en roumain. Comme le père Dumitru Stăniloae l’explique à propos du rôle prophétique de la Sainte Écriture dans l’histoire du peuple roumain : « La Bible a joué un rôle considérable,  primordial dans la formation spirituelle du peuple roumain depuis ses débuts, non pas seulement en 1688 lorsque nous l’avons entièrement traduite en roumain. Mais depuis lors, elle a commencé à jouer un rôle encore plus grand. Et elle jouera un rôle de plus en plus accru, ininterrompu dans toute l’histoire future de notre nation ». Nous félicitons les organisateurs de ce symposium et bénissons tous les participants, espérant que cet événement contribuera à renforcer les liens académiques entre les facultés de théologie représentées par les enseignants ici présents, afin de confesser et de promouvoir la foi dans notre Seigneur Jésus-Christ, le Verbe de Dieu « qui illumine tout homme venant dans ce monde » (Jn I,9). † Daniel, patriarche de l’Église orthodoxe roumaine ».

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

20 septembre Vivre avec l'Église 71205

20 septembre Après-fête de l’Exaltation de la Croix ; saint Eustathe-Placide (Eustache), grand-martyr à Rome, avec son épouse, sainte Théopistée et...

7 septembre (ancien calendrier) / 20 septembre (nouveau) Vivre avec l'Église 71203

7 septembre (ancien calendrier) / 20 septembre (nouveau) Avant-fête de la Nativité de la Très-Sainte Mère de Dieu ; saint martyr Sozon de Cilicie (...

Rencontre au Vatican du pape François et du patriarche Bartholomée Actualités 117056

Le 17 septembre, le patriarche Bartholomée a rendu visite au pape François au Vatican. Le communiqué du Vatican précise : « La rencontre s’est déro...

Communiqué from the Archbishop’s Office on the Pastoral Letter of Archbishop Jean Renneteau 116977

To Clerics, monks and all the faithful of the Archdiocese On the night of September 14 to 15, 2019, following the communiqué of the Archbishop’s Of...

6 septembre (ancien calendrier) / 19 septembre (nouveau) Vivre avec l'Église 71199

6 septembre (ancien calendrier) / 19 septembre (nouveau) Commémoration du miracle du saint Archange Michel à Chonais en Phrygie (IVème s.) ; saint ...

Des prêtres orthodoxes russes demandent aux autorités de reconsidérer les peines prononcées à l’é... À la Une 116908

Plus d'une centaine de prêtres de l’Église orthodoxe russe se sont adressés aux autorités de Russie pour leur demander de reconsidérer les verdicts...

Les reliques de saint Georges le Pèlerin sont arrivées à Bucarest Actualités 116904

Les reliques de St Georges le Pèlerin sont arrivées vendredi à l’église de la Sainte-Croix à Bucarest, depuis le monastère de Văratec, où elles rep...

« Notre Église repose sur des principes patriotiques, tout comme l’Église gréco-catholique» décla... À la Une 116900

Il faut chercher des terrains d’entente qui peuvent croître à l’avenir en une bonne collaboration, moyennant quoi la nouvelle Église autocéphale d’...

115 000 fidèles ont participé à la procession en l’honneur de saint Alexandre de la Neva à Saint-... Actualités 116895

La procession en l’honneur du 295èmeanniversaire de la translation des reliques de S. Alexandre de la Neva a eu lieu le 12 septembre à Saint-Péters...

18 septembre Vivre avec l'Église 71120

18 septembre Après-fête de l’Exalation de la Croix ; saint martyr Eumène le thaumaturge, évêque de Gortyne (670) ; sainte martyre Ariadne de Phrygi...

5 septembre (ancien calendrier) / 18 septembre (nouveau) Vivre avec l'Église 71118

5 septembre (ancien calendrier) / 18 septembre (nouveau) Saint prophète Zacharie et juste Elisabeth, parents de saint Jean-Baptiste ; saints martyr...

Paris : le métropolite Antoine de Chersonèse et d’Europe occidentale a reçu le chef du Bure... Actualités 116809

Le 13 septembre, le métropolite Antoine métropolite de Chersonèse et d’Europe occidentale, a rencontré Clément Rouchouse, responsable du Bure...