Theodose_kosovo

 

Suite à une information selon laquelle la protection du monastère serbe de Devič, près de Serbica (Kosovo), serait transmise par les forces de la KFOR à la « police du Kosovo » (KPS), l’évêque de Ras et Prizren, Mgr Théodose, a déclaré que les conditions pour cela n’étaient pas encore réunies. Le 19 janvier, Mgr Théodose a communiqué au correspondant de l’Agence de presse Tanjug qu’il se préparait à discuter ce problème avec le commandant de la KFOR, le général Erhard Drews. Il a souligné à cette occasion qu’il fera tout ce qu’il peut pour que cette décision soit reportée à des temps meilleurs. « La KFOR a déclaré depuis longtemps que viendrait le temps où ils se retireraient. Un processus est en cours, qui se développe loin de nous, les décisions sont prises à Bruxelles. La même chose s’est déjà produite avec d’autres monastères, à Gorioč, Budisavac, et aussi avec d’autres églises qui ont été reconstruites », a dit Mgr Théodose.


Néanmoins, l’évêque a exprimé l’espoir que le monastère de Devič ne resterait pas sans protection et ne serait plus jamais brûlé ou dévasté comme ce fut le cas plus d’une fois dans l’histoire.La dernière fois, le monastère a été saccagé par la foule albanaise au moment du pogrom qui s’est produit sur tout le territoire du Kosovo et de la Métochie en 2004. Les soldats français de la KFOR qui étaient alors en poste auprès du monastère, au lieu de défendre celui-ci, ont évacué par la force les moniales, et ce lieu saint a été laissé à la merci des pilleurs.

Source et photographie : Pravoslavie.ru

Print Friendly, PDF & Email


Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !