« Pâques », exposition d’icônes du XVIe au XIXe siècle (collection particulière)

700

Exposition d'icônes PâquesLe Centre spirituel et culturel orthodoxe russe organise du 4 mars au 10 avril une exposition d’icônes russes « Pâques » du XVIe au XIXe siècle. Cette collection a été réunie par des antiquaires d’origine serbe durant une période de cinquante ans, elle est composée d’une centaine d’œuvres d’art sacré russe, datant du XVIe au XIXe siècle.

Cette collection est unique, elle a été constituée avec beaucoup de passion et connaissances professionnelles. Les œuvres de différents styles, écoles et époques illustrent parfaitement le développement de l’iconographie russe durant cinq siècles. Les icônes proviennent de collections privées européennes et américaines, cédées par leurs propriétaires directement ou à travers les ventes publiques. Un grand nombre de ces icônes peut être considéré comme de véritables chefs d’œuvre. La collection ne se définit pas uniquement par la diversité des styles, mais également par la richesse et l’étendue d son programme iconographique. En effet, elle comprend des représentations très largement connues, mais aussi des thèmes rarissimes, comme par exemple « L’entretien de Barlaam et Josaphat » datant du début du XVIIIe siècle, « L’archange Raphael combattant le tremblement de terre », « La Déposition des dons dans le trésor, parabole » du XIXe siècle.

Les œuvres du XVIe siècle constituent un groupe d’environ une dizaine d’icônes provenant de Moscou, Pskov, Vologda ou Russie centrale et du nord. Elles permettent de saisir la diversité et la richesse de la vie artistique dans la Russie de l’époque des tsars. Parmi les œuvres de Russie centrale l’icône monumentale représentant un des saints les plus vénérés en Russie – Le saint évêque Nicolas le Thaumaturge entouré de seize scènes illustrant sa vie et ses miracles, surtout ceux de sauvetages en mer, est particulièrement intéressante. L’école de Pskov est représentée par deux œuvres « Les saints choisis » et la « Descente aux Limbes ». « La Vierge Hodiguitria avec saint Cyrille Belozerski » est une l’œuvre de Vologda. La région de Moscou est représentée par la « Dormition de la Vierge Marie » d’une écriture très fine et soignée caractéristique du règne du tsar Boris Godounov. Deux icônes représentant saint Basile et saint Jean Chrysostome provenant du nord de la Russie sont particulièrement remarquables.

Le XVIIe siècle est très bien représenté, tant en nombre qu’en diversité ce qui permet de comprendre le développement de l’iconographie de cette période. Tous les grands centres de peinture d’icônes sont présents : Moscou, la région de la Volga et le nord.

Le Centre spirituel et culturel orthodoxe russe : 1 qui Branly 75007 Paris – de 14 h 00 à 19 h 00 tous les jours sauf le lundi.

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !