Parution du tome 2 de l’œuvre poétique complète de Claude-Henri Rocquet, «La crèche, la croix, le Christ»
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

«  Noël est une grande image comme l’arche de Noé et comme le jardin originel. Et ces trois images sont liées. Voici sur la mer hivernale du déluge la crèche de l’arche, ses bougies dans les ténèbres, la lampe tremblante sous les rafales, la famille humaine, les bêtes fidèles. » Ainsi s’ouvre le tome 2 (tome 1) de l’œuvre poétique complète de Claude-Henri Rocquet (1933-2016), intitulé La crèche, la croix, le Christ, que viennent de publier les éditions Éoliennes (372 pages, 24 euros). Claude-Henri Rocquet (site dédié) était membre de la paroisse Notre-Dame-Joie-des-Affligés et Sainte-Geneviève à Paris. Il est l’auteur d’une cinquantaine d’ouvrages. Ce deuxième volume présente des textes, pour la plupart des poèmes, inspirés par la foi chrétienne de son auteur. Il offre une poésie pleine de ce merveilleux espoir qui transfigure le monde et de cette lumière vivifiante qui perce toutes les obscurités de l’existence. L’ouvrage est divisé en quatre grandes parties : « Polyptyque de Noël », « Méditation de Noël – In illo tempore », « Les sept dernières paroles du Christ sur la croix », « Trois icônes ». Toutes ces méditations s’articulent autour du mystère de la mort et de la prodigieuse naissance quand le Ciel s’abaisse miraculeusement jusqu’à la Terre, au cœur de la nuit, pour la renouveler. « J’ai ramassé la pièce d’or dans les ténèbres », « Noël place devant nous le paradis perdu, le Résurrection », écrit-il. Cet inouï salvateur s’incarne très concrètement dans la diversité des vies et en épouse toutes les facettes. C’est ainsi que Claude-Henri Rocquet présente le Noël de nombreuses créatures, humaines et non humaines. Il nous donne à voir et à lire le printemps dans l’extrême de l’hiver. C’est là, au bout de toutes les ténèbres et de tous les abysses, que le Fils, selon la volonté du Père, vient sauver ses créatures. « Les chants des anges sont pour les bergers./Et pour toi, qui as marché dans l’angoisse de la nuit/Et le tourment de l’hiver ? Quel signe ? /Elle tient dans ses mains l’enfant nu. » En effet, « C’est contre l’hiver cruel du cœur des hommes qu’il faut croire à la fragile flamme de cet Enfant, Dieu fait homme. »

Christophe Levalois

Mon Dieu, mon Dieu ! Pourquoi m’as-tu abandonné !

(Extrait, dans la partie « Les sept dernières paroles du Christ sur la croix »)

Elle est pour toi cette parole cœur athée

Cœur sans Dieu

Cœur désespéré

Elle est pour toi cette parole désertique

Toi qui dans les ténèbres de ta vie

Cries

Dieu est mort

Et vois le monde et la vie

Comme un charnier

Où tu n’aurais pas voulu être

Dieu en toi

Crie qu’il est seul et rompu

Toi l’homme abandonné

Perdu

Au lieu même où tu défailles

Voici Dieu fait homme

Du plus profond de toi et le premier crie

Père Père pourquoi m’as-tu abandonné ?

Le désespoir de l’homme porte le visage de Dieu

Brouillon auto

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

Le Patriarcat œcuménique rejette les accusations selon lesquelles il aurait reçu des « compensati... À la Une 111961

Le directeur du service de presse et de communication du Patriarcat œcuménique, Nikos Papachristou, a publié le communiqué suivant : « Les allégati...

Le Premier ministre grec à l’archevêque d’Athènes : « J’espère une collaboration substantielle av... À la Une 111957

Une rencontre de l’archevêque Jérôme d’Athènes avec le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a eu lieu le 16 juillet, au palais Maximou.

Une icône de la Mère de Dieu exsude une huile parfumée dans la région de Lvov (Ukraine) Actualités 111940

Le 9 juillet, jour de la commémoration de l’icône miraculeuse de Lvov de la Mère de Dieu « qui pleure », une copie de cette icône, en l’église Sain...

Pour la septième fois, le cimetière orthodoxe serbe de Lipljan (Kosovo) a été profané À la Une 111936

Pour la septième fois, les tombes du cimetière orthodoxe serbe de Lipljan (Kosovo) ont été profanées. Il reste actuellement 800 habitants serbes da...

July 4 (old calendar) / July 17 (new) 111922

July 4 (old calendar) / July 17 (new) Fast St. Andrew, Archbishop of Crete (712). Ven. Andrei Rublev (14th-15th c.). Ven. Martha, mother of Ven. Si...

July 17  111920

July 17 Fast Greatmartyr Marina (Margaret) of Antioch in Pisidia (4th c.). Ven. Irenarchus, Abbot of Solovkétsky Monastery (1628). Translation of t...

4 juillet (ancien calendrier) / 17 juillet (nouveau) Vivre avec l'Église 111918

4 juillet (ancien calendrier) / 17 juillet (nouveau) Jour de jeûne Saint André, archevêque de Crète (740) ; saints martyrs Théodote et Théodota (10...

17 juillet Vivre avec l'Église 111914

17 juillet Jour de jeûne Sainte Marine (ou Marguerite), mégalomartyre à Antioche de Pisidie (IVème s.) ; saint martyr Livier (Vème s.) ; saint Irén...

The Volos Academy for Theological Studies will train theologians of the new Orthodox Church of Uk... 111911

On July 14, Patriarch Bartholomew presided the Sunday Divine Liturgy celebrated in St. George’s Patriarchal Church, at the Phanar. Faithful were pr...

In his homily, Patriarch Daniel spoke about loneliness and its remedies 111909

In his July 14th Sunday homily, Patriarch Daniel spoke about loneliness, a real disease of our century, as well as the actions we must undertake to...

Luxembourg: 90th Anniversary of ROCOR Holy Apostles Peter and Paul Parish 111906

On July 11-12, on the feast of the holy apostles Peter and Paul, festivities were held in the Orthodox parish of Luxembourg (ROCOR), to celebrate t...

« In search of Russian consciousness » 111904

We recently presented The Foundations of Russian Culture, a book by Father Alexander Schmemann. The French daily La Croix has published a review by...