Protestation de l’Église orthodoxe d’Albanie

346

Le Saint-Synode de l’Église orthodoxe d’Albanie a publié une déclaration concernant un incident survenu le samedi 21 octobre dans le village de Labovë, dans le sud de l’Albanie. Comme les hiérarques de cette Église l’ont appris par un message sur Facebook, le Ministère albanais de la culture a permis à un groupe de prêtres catholiques-romains d’y célébrer la messe. « Avec étonnement et regret, nous avons vu sur le site de l’Institut des monuments culturels, sur Facebook, que trois prêtres catholiques venus d’Italie, avec un groupe de touristes italiens, avaient célébré ‘la première messe’ dans l’église orthodoxe de Labovë, un célèbre monument byzantin », est-il dit dans la déclaration du Saint-Synode. Dédiée à la Dormition, l’église de ce village a été fondée au VIème siècle, lorsque l’empereur Justinien l’érigea en mémoire de sa mère. Elle est l’un des exemples les plus représentatifs de l’architecture byzantine en Albanie. L’église actuelle remonte au Xème ou au XIIIème siècle. Des travaux de restauration sont en cours. La directrice de l’Institut des monuments culturels, Arta Dollani et d’autres personnalités ont assisté à la messe. L’Église autocéphale orthodoxe d’Albanie n’a pas été informé au préalable de cet office, et proteste contre la violation de la loi fédérale qui dispose que « L’État ne peut utiliser un objet de culte que pour les besoins d’intérêts majeurs et seulement après avoir reçu le consentement de l’Eglise orthodoxe autocéphale d’Albanie « . « De telles initiatives irresponsables constituent une violation flagrante de la liberté religieuse et portent atteinte à la coexistence pacifique des communautés religieuses en Albanie » déplore le Saint-Synode.

Source

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.