Recension : « En quête d’unité » par Patrice Mahieu et Alexandre Galaka (éditions Salvator)

Patrice Mahieu et Alexandre Galaka, « En quête d’unité. Dialogue d’amitié entre un catholique et un orthodoxe », éditions Salvator, décembre 2021, 214 pages, 20 euros.

Voilà un livre qui répond à bien des attentes. En effet, nombreuses sont les personnes qui s’interrogent sur les différences et les concordances entre le catholicisme et l’orthodoxie. C’est par le biais d’un dialogue, d’une grande bienveillance, mais sans éluder les questions délicates, les différences et les nuances souvent subtiles, que Patrice Mahieu, moine-prêtre de l’abbaye Saint-Pierre de Solesmes, membre du Comité mixte catholique-orthodoxe de France, et Alexandre Galaka, prêtre orthodoxe, recteur de la paroisse Saint-Alexandre-Nevsky-et-Séraphin-de-Sarov (Archevêché des églises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale) à Liège en Belgique, se sont attelés à cette clarification très utile. Le père Patrice Mahieu connaît bien les orthodoxes notamment pour avoir suivi des cours à l’Institut Saint-Serge, principalement des pères Boris Bobrinskoy et Nicolas Lossky ainsi que de Michel Stavrou. C’est à cette occasion qu’il a rencontré le père Alexandre Galaka, étudiant, après le séminaire en Ukraine, puis enseignant à l’Institut Saint-Serge. Ils sont restés en lien depuis. Le père Alexandre, pour sa part, lors de son séjour en France a rencontré des communautés catholiques et protestantes et a effectué un séjour à l’abbaye de Solesmes.

Ce dialogue est l’un des aspects originaux du livre. En effet, on peut trouver des ouvrages ou des émissions, de la part d’un catholique ou d’un orthodoxe, qui expliquent l’autre confession, avec ses ressemblances et différences, mais bien plus rarement des éclaircissements donnés par chacun sur sa foi et les réponses qu’il donne aux interrogations de son interlocuteur qui est dans l’écoute avec le plus grand respect et la plus grande estime. Cette démarche permet non seulement à chacun de préciser le plus clairement possible sa propre foi, mais aussi de formuler des réponses aux questionnements, aux ressentis et aux perceptions des fidèles de l’autre foi.

Toutes les grandes questions sont abordées. L’Église et les Saintes Écritures, la vie liturgique, les sacrements, le Filioque, le pape et la primauté, les dogmes concernant la Vierge Marie, la vie monastique, la situation actuelle des Églises, par rapport à la société moderne ainsi qu’aux États, les relations œcuméniques entre catholiques et orthodoxes, mais aussi avec les spiritualités non chrétiennes et bien d’autres sujets. Les questions sont évoquées aux différents niveaux de compréhension qu’elles requièrent avec toute la subtilité nécessaire : historique, culturelle, linguistique et sémantique (qui ont engendré bien des controverses), philosophique, théologique et dogmatique. C’est aussi l’occasion pour le lecteur de revisiter l’histoire et les traditions, souvent complexes, des Églises et de la théologie. Un vaste panorama donc, qui en apprend beaucoup. C’est ainsi que l’on se rend compte que d’indéniables progrès ont été faits au XXe siècle dans la compréhension de l’autre confession ce qui a permis un authentique rapprochement. C’est le cas de la question du Filioque qui fut une pomme de discorde pendant près d’un millénaire. Il s’agit de l’ajout en Occident à la fin du premier millénaire dans le Symbole de foi (le Credo) de la mention « et du Fils », en latin Filioque, dans le passage concernant le Saint-Esprit « il procède du Père », à qui les Latins, et la papauté après avoir résisté, ont rajouté sous l’impulsion des Carolingiens « et du Fils ». Aujourd’hui, cet élément de division a été clarifié entre les Églises. On saisit parfaitement le cheminement historique et les interprétations théologiques qui ont conduit à cette situation. Aujourd’hui, le Credo est parfois récité sans le Filioque dans l’Église catholique. 

Cela conduit le père Patrice Mahieu à affirmer sa conviction profonde : « En fait, pour moi, il n’y a pas de différence de foi. Il y a des différences dans la dogmatisation ; il y a des différences dans la réflexion théologique ; il y a des différences liées à l’histoire et à la conception de l’unité et de l’exercice de l’autorité ; mais il n’y a pas de différence de foi. » Toutes les questions ne sont pas résolues, mais ce livre montre bien que la diversité de fait, fruit de l’histoire, ne va pas forcément contre l’unité, et même enrichit l’approfondissement de la foi de chacun dans le respect des identités, pour peu que l’on comprenne bien l’autre grâce à un dialogue amical, sincère et lucide.

Un livre finalement porteur d’espoir et pleinement à la hauteur de son titre, « En quête d’unité ». Un beau cadeau offert aux fidèles des différentes Églises. À connaître et à diffuser ! 

Christophe Levalois

Recension : « En quête d’unité » par Patrice Mahieu et Alexandre Galaka (éd. Salvator)
Recension : « En quête d’unité » par Patrice Mahieu et Alexandre Galaka (éd. Salvator)

À propos de l'auteur

Photo of author

Christophe Levalois

Cofondateur et rédacteur en chef d'Orthodoxie.com. Professeur d'histoire et de géographie, auteur. Derniers ouvrages parus : "La royauté et le sacré" (Cerf, 2016) ; "Le christianisme orthodoxe face aux défis de la société occidentale" (Cerf, 2018) ; "Le loup et son mystère. Histoire d'une fascination" (Le Courrier du livre, 2020), prix Jean Dorst 2020. Blog : http://levalois.blogspot.com/
Lire tous les articles par Christophe Levalois

Articles similaires

Communiqué du Comité de coordination de la Commission internationale mixte pour le dialogue théologique entre l’Église orthodoxe et l’Église catholique-romaine

Le Comité de coordination de la Commission internationale mixte pour le dialogue théologique entre l’Église orthodoxe et l’Église catholique romaine s’est réuni du 16 au 20 mai 2022 à Réthymnon

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Entretien avec André Kuraev (2/3)

André Kuraev est protodiacre (Église orthodoxe russe), théologien, philosophe et missionnaire. Il a publié de nombreux articles, manuels et ouvrages de théologie, traduits en plusieurs langues, parmi lesquels La séduction du…

Lettre ouverte de Mgr Macaire, métropolite de Sidirokastro au Patriarcat serbe et à l’Église en République de Macédoine du Nord

Mgr Macaire, métropolite de Sidirokastro, a adressé une lettre virulente au Patriarcat serbe et à l’Église en République de Macédoine du Nord concernant le communiqué du Saint-Synode de l’Église serbe,

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

L’archevêque Elpidophore célèbre le bicentenaire de l’indépendance de la Grèce avec le président Biden, le Premier ministre grec Mitsotakis et la présidente Pelosi

Le lundi 16 mai 2022, l’archevêque Elpidophore d’Amérique (Patriarcat œcuménique) a participé à la célébration du bicentenaire de l’indépendance grecque à la Maison Blanche avec le président Joe Biden, la

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Accueil

Articles populaires

Recension: Hiéromoine Grégoire du Mont-Athos, «La foi, la liturgie et la vie de l’Église orthodoxe. Une esquisse de catéchisme orthodoxe»

Ce catéchisme est particulièrement bienvenu pour les parents en attente, pour leurs enfants d’un catéchisme orthodoxe fiable, mais aussi pour un certain nombre d’adultes qui pour des raisons diverses, n’ont

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Centenaire du rétablissement du Patriarcat serbe

La célébration du centenaire du rétablissement du Patriarcat serbe aura lieu les 14 et 15 mai 2022 à Sremski-Karlovci, l’un des trois sièges des patriarches serbes

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

13 mai

Jour de jeûne Sainte Glycérie, martyre à Héraclée, et saint Laodice, gardien de prison (vers 177) ; saint Alexandre, martyr à Rome (284-305) ; saint Onésime, évêque de Soissons (vers…

30 avril (ancien calendrier) / 13 mai (nouveau)

Jour de jeûne Saint Jacques, fils de Zébédée, apôtre, martyr (44) ; saint Maxime, martyr à Ephèse (vers 251) ; saint Donat, évêque d’Euria (Albanie) (307) ; saint Eutrope, évêque…

Seule l’Église serbe peut résoudre le statut de l’Église de Macédoine du Nord, disent les représentants des Églises bulgare et russe

Le lundi 9 mai 2022, le Saint-Synode du Patriarcat œcuménique a décidé d’entrer en communion avec l’Église orthodoxe de Macédoine du Nord, sous le nom d’« Archevêché d’Ohrid ». Selon la

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Les Églises orthodoxes se réunissent pour prier et réfléchir à la réconciliation à l’approche de la 11e Assemblée du COE

Les Églises orthodoxes se sont réunies à Chypre cette semaine pour préparer la 11e Assemblée du Conseil œcuménique des Églises (COE), mais également pour prier et réfléchir ensemble à la

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

12 mai

Saint Épiphane, évêque de Salamine à Chypre (403) ; saint Savin, archevêque de Chypre (Vème s.) ; saint Polybius de Chypre, évêque de Rinokyr en Égypte (Vème s.) ; saint…

29 avril (ancien calendrier) / 12 mai (nouveau)

Les Neuf Martyrs de Cyzique : saints Théognide, Rufus, Théostique, Antipater Artème, Magnus, Théodote, Thaumase et Philémon (IIIème s.) ; saints Diodore et Rhodopien, martyrs (305) ; saint Memmon thaumaturge…