Recension : « Sept grâces sur le chemin de Compostelle » de Marie-Ève Humery (éditions Salvator)
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Marie-Ève Humery, Sept grâces sur le chemin de Compostelle, Salvator, 2020, 170 pages, 15 euros.

Les éditions Salvator lancent, en cet automne 2020, une nouvelle collection : « Chemins d’étoiles ». Elle est dirigée par Gaële de La Brosse et dédiée à l’itinérance spirituelle. « Elle accueille tous ceux qui, à travers l’évocation d’un lieu ou d’un itinéraire, abordent les questions essentielles de l’existence. » C’est Marie-Ève Humery, une orthodoxe, qui signe le tout premier livre de cette collection. Il mérite largement cet honneur d’être celui qui ouvre ce nouveau chemin éditorial prometteur, car il en témoigne magnifiquement.

Ce livre relate une partie du chemin vers Saint-Jacques-de-Compostelle, précisément de Bergerac (voie de Vézelay) à Navarrenx dans le Béarn, parcourue par l’auteure avec son filleul. La plume est alerte et talentueuse, elle embarque très facilement et très agréablement le lecteur dans cette aventure humaine et spirituelle. Ce chemin relève d’une double géographie : l’une visible, terrestre et matérielle, l’autre invisible, spirituelle, mêlant le ciel à notre terre. Les fruits vivifiants en sont les grâces propres à renouveler l’être. Il importe pour cela d’être attentif aux signes dont chacun, bien que discret, est « vivant et subtil, mais invisible aux yeux. Tout juste perceptible. Mais perceptible par tout l’être. » Des petites choses en apparence, mais aux grands effets ! Le récit associe de manière très réussie ce double cheminement, en somme la découverte extérieure, souvent une rencontre, avec un être humain, un animal ou un lieu, avec la révélation intérieure. À cet égard, l’auteure ne cache rien, tout en restant pudique et non sans qu’affleure parfois une touche d’humour, de ses luttes, de ses blessures, de ses peines, mais aussi de ses joies, de ses rêves, de ses espoirs et bien sûr des grâces qui illuminent ce chemin et sa vie.

Le livre est introduit par une préface du journaliste Luc Adrian qui inaugure très judicieusement la relation de ce cheminement et y prépare. Il confie notamment une observation que nous partageons entièrement : « On referme ce livre avec le “cœur tout brûlant” des pèlerins d’Emmaüs après leur rencontre avec le Ressuscité. » Il se termine par trois beaux compagnonnages, des « chemins partagés » qui sont autant d’échos et de prolongements du récit : ceux de Bertrand Vergely, d’Annick de Souzenelle et du frère bénédictin Benoît Billot. Chacun éclaire le périple à sa manière. Ainsi Bertrand Vergely explique pourquoi le récit de ce pèlerinage a suscité chez lui « un tel enchantement » et souligne que « Pour aller vers le Ciel en permettant que le Ciel vienne à nous, il nous faut dans ce monde aller vers notre âme. ». Il ajoute : « D’où la violence de l’existence et sa beauté. Sa violence quand elle n’a pas d’âme. Sa beauté quand elle en a une. » Annick de Souzenelle apporte en complément qu’il s’agit de « remonter à la source », car « tel est le sens de tout vrai pèlerinage ; le sens de l’ordre donné à Abraham — qui n’est encore qu’Abram — par son Seigneur, d’aller vers lui-même, au principe de son être. » Enfin, le frère Benoît Billot met l’accent sur les sens intérieurs. Il conclut que ce livre « s’adresse à toute femme et tout homme en quête, à tout chercheur de vie spirituelle. »

L’ouvrage de Marie-Ève Humery détaille sept grâces reçues. Bertrand Vergely en ajoute une huitième, son style. Nous en rajoutons volontiers une neuvième ! Elle se manifeste et grandit lors de la lecture du livre par la joie pleine d’espérance que celle-ci procure ainsi que par l’expérience de grande valeur qui est transmise ! Il en est ainsi des grâces : elles sont chacune source de croissance et de multiplication !

Christophe Levalois

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

En France, des professionnels de la santé ont été décorés de médailles de l’Église orthodoxe russ... À la Une 181324

Le 10 janvier 2021, dimanche de la Nativité, le métropolite Antoine de Chersonèse et d’Europe occidentale, exarque patriarcal en Europe de l’Ouest,...

« Ambiguïtés et ambitions de la Turquie néo-ottomane », l’émission « L’orthodoxie, ic... À la Une 181313

L’émission de télévision « L’orthodoxie, ici et maintenant » (KTO) du mois de janvier propose un entretien avec Jean-François Colosimo ...

2 janvier (ancien calendrier) / 15 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 94849

Avant-fête de la Théophanie. Saint Sylvestre, pape de Rome (335) ; saint Théogène, évêque de Parios (vers 320) ; saint Aspais de Melun  (573) ; sai...

15 janvier Vivre avec l'Église 94847

Saint Paul de Thèbes, ermite (341) ; saint Jean le Calybite (Vème s.) ; saint Pansophos, martyr à Alexandrie (vers 240-251) ; saint Maur, abbé près...

« La persécution des chrétiens dans le monde s’aggrave » Revue de presse 181301

« Selon un rapport, le nombre de tués en raison de leur foi a augmenté de 60 % en 2020. » Un article de Jean-Marie Guénois dans Le Figaro à lire en...

Le Saint-Synode de l’Église orthodoxe de Grèce : « Le choix de la vaccination est le libre choix ... À la Une 181294

Le bureau de presse du Saint-Synode permanent de l’Église orthodoxe de Grèce a publié le communiqué suivant : « Le Saint-Synode permanent...

14 janvier Vivre avec l'Église 60167

Clôture de la fête de la Théophanie ; Les saints Pères martyrs au Mont Sinaï et à Raïthou, dont : Isaïe, Sabas, Moïse et son disciple Moïse, Jérémi...

1er janvier (ancien calendrier)/14 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 60165

Circoncision selon la chair de Notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ. Saint Basile le Grand, archevêque de Césarée en Cappadoce (379) ; sain...

31 décembre (ancien calendrier) / 13 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 94799

Clôture de la Nativité de Notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ. Mémoire de saint Joseph, époux de la Très sainte Mère de Dieu, de saint Jac...

13 janvier Vivre avec l'Église 94797

Jour de jeûne Saints Hermile et Stratonique, martyrs à Belgrade (vers 315) ; saint Hilaire, évêque de Poitiers (368); saint Pierre, martyr (309-310...

Le métropolite Philarète, exarque honoraire de Biélorussie, est décédé À la Une 181270

Le métropolite Philarète (de son nom séculier Kirill Varfolomeevitch Vakhromeev), exarque patriarcal honoraire de toute la Biélorussie, est né le 2...

2e conférence européenne de chant liturgique orthodoxe : « Le chant d’Église dans des conditions ... À la Une 181252

Nous vous invitons à participer à la deuxième conférence européenne sur la musique liturgique orthodoxe, qui se tiendra du 28 au 30 janvier 2021 en...